Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Big Country, Rem, The Wakes , Young Dubliners

The SEER - Wide Eyed Walker (2012)
Par GEGERS le 17 Décembre 2012          Consultée 1402 fois

La randonnée à pied est un plaisir hautement personnel et égoïste. On marche pour soi, et uniquement pour soi. Que les motivations soient sanitaires, spirituelles ou simplement liées à l'envie de mettre un pied devant l'autre, le plaisir dégagé par cette activité ne peut être partagé. Celui-ci se fait décuplé si le marcheur à les yeux, les oreilles et le nez en alerte, prêt à apprécier un paysage, une odeur, le délicat gazouillis d'un oiseau ou le vacarme imposant d'une cascade. Marcher, c'est apprendre à redécouvrir à chaque instant le monde qui nous entoure, même si, petites fourmis, nous avons l'impression de bien le connaître. On aborde ainsi ce nouvel album, le septième, des Allemands de THE SEER comme l'on part en randonnée, les chaussures à crampons en moins. Wide Eyed Walker (littéralement : Le Marcheur aux Yeux Grand Ouverts) nous invite à redécouvrir un genre de rock, à la fois moderne et traditionnel, ancré dans l'Europe des peuples et l'innovation sans frontières. Un grand album, surtout.

Tirant son nom d'un album du groupe des Écossais de BIG COUNTRY, auquel il peut être tout naturellement rattaché, THE SEER œuvre depuis le milieu des années 90 au service d'un rock « organique », profondément influencé par le groupe du regretté Stuart Adamson, mais que l'on peut également rapprocher d'un R.E.M., la voix du chanteur Mike Nigg étant très proche de celle de Michael Stipe. Choisi par le chanteur FISH (ex-MARILLION) pour assurer la première partie de son Ying-Yang Tour de 1995, le groupe se rapproche également, sur ses premières réalisations tout du moins, d'un rock profondément ancré dans la culture brito-écossaise, certains titres se rapprochant de ceux de groupes tels que THE LEVELLERS ou RUNRIG. Sur Wide Eyed Walker, ces comparaisons n'ont plus lieu d'être. Certes, le rock énergique proposé par le groupe séduira sans problèmes les amateurs du Around The Sun de R.E.M, mais les influences celtiques se font bien plus discrètes, et servent surtout à offrir au groupe une sympathique manière de se démarquer de la concurrence. Toujours est-il que, doté d'un talent indéniable, influencé par des artistes de renom, et fort d'une expérience de plus de 10 ans, THE SEER livre avec Wide Eyed Walker un album tout bonnement indispensable pour les amateurs du style.

Le flamboyant « The evidence », en charge d'ouvrir l'album, se fait annonciateur d'une douzaine de compositions prometteuses : riff plaqué, rythmique énergique, refrain surprenant par son efficacité et un sens imparable de la mélodie. Ce genre de morceau, que l'on pourrait classer dans la catégorie « modern-rock », prédomine sur l'album : le single « Gone forever », pièce d'une incroyable beauté, parvient à mêler l'énergie brute dégagée par les guitare électrique avec une tendresse sous-jacente apportée par la guitare acoustique et le chant empathique. Si l'influence BIG COUNTRY se fait ressentir, notamment au niveau des lignes de guitare introductives (« Your song »), THE SEER réussit le défi de dégager une personnalité propre. On se ballade ainsi, les sens aux aguets, grappillant ci et là quelques sonorités celtiques (« Sirens » et sa cornemuse), frissonnant à l'écoute de ballades empreintes d'une sincérité charmante (« A man's coming home », « Our story »). Wide Eyed Walker dispose de toutes les qualités pour devenir un grand album : une constance dans l'écriture et l'inspiration, une parfaite maîtrise musicale ainsi qu'une grande variété des compositions, qui en font un opus dans lequel on aime se replonger et duquel il est difficile de se défaire.

THE SEER, après s'être imposé comme le plus écossais des groupes allemands, poursuit donc sa carrière avec brio, parvenant à rester fidèle à ses racines tout en proposant une musique rock polissée et parfaitement ancrée dans le siècle (encore un peu) nouveau. De quoi réjouir les fidèles et séduire de nouvelles ouailles. Tel le sentiment d'apaisement que l'on peut ressentir à l'issue d'un périple éprouvant, Wide Eyed Walker nous apporte la satisfaction d'avoir parcouru des immensités à défricher et d'en être ressorti grandi. Un album éveilleur de conscience.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


CREEDS CROSS
Devil's Deadly Hand (2015)
Des bourgeons sous les kilts




BODH'AKTAN
Mixtapes (2015)
Reprises en kilt


Marquez et partagez







 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. The Evidence
2. Frozen Fields
3. Your Song
4. Losing My Head
5. Gone Forever
6. A Man's Coming Home
7. Tell It Like It Is
8. Parallel World
9. The Answer
10. Servants Of Time
11. Sirens
12. Our Story
13. Gone Forever (remix)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod