Recherche avancée       Liste groupes



      
TECHNO / POP / HARDCORE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


2005 Ok Cowboy
2009 Flashmob
2012 Rave Age
2007 V Live
 

- Style : Aura Shred

VITALIC - Rave Age (2012)
Par CHIPSTOUILLE le 6 Avril 2013          Consultée 1091 fois

Diabolo menthe puis cocktail fruité, de quelle façon Pascal Arbez-Nicolas allait-il nous désaltérer cette fois-ci ? La question n’est pas simple.

Ce qui est simple, c’est l’album. Demi-tour intégral après le presque complexe à appréhender Flashmob, Rave Age est immédiat, évident, trop facile. Pourtant, sur le papier, VITALIC se prépare à une trilogie maîtrisée. Pour la base, prendre de la chanson pop et sucrée façon new wave pour accrocher l’oreille, l’opus précédent en manquait. Pour la puissance, de la techno hardcore, prise de risque et combinaison originale, il fallait y penser. Le tout, bien entendu, devant être sublimé par cette touche maintenant familière, ces nappes aiguës et mélodiques, agrémentées de quelques effets pour moderniser le tout, la patte VITALIC.

Le menu est presque alléchant, il « suffit » d’un artiste de talent pour relever le défi et créer le liant entre tous ces éléments. On sait VITALIC capable de sublimer des recettes qui peuvent laisser dubitatif. Secouez, laissez reposer, servez? Malheureusement, Pascal Arbez veut tout faire en même temps, la recette n'est pas suivie à la lettre : éprouvant et…rythmique "Rave Age" (le titre) rappelle tristement David GUETTA (ce n’est pas à son unique réussite - "Love don’t let me go" – à laquelle on repense mais bien aux étrons qui suivent). "The March of Skabah" remet le couvert rythmique, incongru et inutile avec un appel du pied à M. OIZO ? Et l’album, de nous achever sur l’ambiant "The Legend of Kaspar Hauser", on agonise.

Tout n’est pas mauvais, bien loin de là. La recette pop/hardcore précitée fonctionne sur "Rave kids go" ou "Next I’m ready". On accepte même les lignes vocales téléphonées ou les jingles au milieu du tout, c’est assumé, on le sait. Le reste du temps, l’influence est trop souvent marquée, on a déjà entendu les éléments hétérogènes de Rave Age ailleurs. Jean-Michel JARRE qu'on n’osait pas citer comme influence de peur de perdre le lectorat (une éfluve de JMJ est pourtant bien présente sur Flashmob) habite "Nexus". Pour la pop, on se rappelle, avec plaisir certes mais trop souvent, les CHEMICAL BROTHERS qui brillaient dans cet exercice de style. Quelques chanteurs teintés années 80 ne sont pas loin.

Et c’est là tout le problème. Nous sommes habitués aux premiers albums qui affichent des influences trop prononcées. Il semble que pour les abonnés de la surenchère, le processus inverse, à savoir un album impersonnel après quelques succès, soit plutôt courant. MUSE, DREAM THEATER, RHAPSODY, tous ces artistes qui ont tous réussi leur début de carrière par des mélanges un peu naïfs mais détonants, finissent tous par fauter. Aujourd’hui, c’est le tour de VITALIC.

Reste une boisson à vous trouver pour la métaphore? Avec sa discothèque un peu ringarde, pleine de choses un peu déjà entendues, on se croirait sur un stand d’autos tamponneuses, milieu des années 90. Les jingles façon NRJ qui viennent ça et là égayer les titres, sont tout à fait dignes du tableau. Juste à côté les gros bras du coin un peu imbibés s’amusent au concours de frappe à voir qui tape le plus fort. Le stand arcade d’à côté nous bazarde Street Fighter et Pacman (oui, il est temps de revoir le stock) en stéréo. La nostalgie est bien là. Et puis, c’est sympa les autos tamponneuses, à 12 ans. Mais avouons que ce ne sont pas vos meilleurs souvenirs d’enfance. Côté boissons, c’est plutôt le soda hyper classique qui revient en mémoire, pas forcément très frais en ce début d’été annonciateur de vacances qui se font attendre. Un coca qui s’évente.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par CHIPSTOUILLE :


Hitoshi SAKIMOTO
Vagrant Story Ost (2000)
I'm going slightly mad.




The CHEMICAL BROTHERS
Surrender (1999)
Here we go!

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- France Picoulet (chant sur under your sun)
- Joe Reeves (chant sur 3 & 11)
- Mickael Karkousse (chant sur rave kids go)
- Joe Addington (chant sur stamina)
- Pascal Arbez-nicolas (tout sauf chant)
- Julia Lanoë (chant sur 10)


1. Rave Kids Go
2. Stamina
3. Fade Away
4. Vigipirate
5. Under Your Sun
6. No More Sleep
7. Nexus
8. The March Of Skabah
9. Lucky Star
10. La Mort Sur Le Dancefloor
11. Next I'm Ready
12. The Legend Of Kaspar Hauser



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod