Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2009 Réel
2013 Dernier MC
 

- Style : Youssoupha
 

 Site Officiel (386)

Kery JAMES - Réel (2009)
Par GLADIUS le 30 Avril 2013          Consultée 1249 fois

KERY JAMES, un an après le très réussi « A l'ombre du Show Business », nous propose son 5ème album « Réel ». Le rappeur, ayant déjà une discographie importante, autant par le biais de Ideal J ou Mafia K'1 Fry que par ses albums solos, n'a plus rien a prouver quant à la qualité de son rap et des albums qu'il a sorti.

La première piste de cet album nous met dans l'ambiance, les « Pooop, pooop, c'est l'retour du rap français » sonneront dans nos oreilles tel un message de guerre, un hymne de bataille. Côté paroles, Kery James reste fidèle à lui même en ayant pour simple projet de dénoncer les vérités, ô combien le système est corrompu et les médias sont pourris :
« Entre le système et moi, ça a toujours été la Vendetta
Insubordonné j'ai toujours été dans le combat. »
Niveau instru, les morceaux sont plutôt bien gatés, à l'image de « Réel », et sa mélodie épique, ne lésinant pas sur le gros beat entraînant qui appelle Kery James à rapper. Sur ce titre, notre rappeur s'auto-proclame le « devoir de sincérité », dans le but de dénoncer toutes les choses dégueulasses de notre monde, exercice qu'il affectionne particulièrement.

« Je représente » dispose d'une excellente instru produite avec goût, sur laquelle Kery James va même tâcher de chanter sur le refrain, et même si l'on remarque bien que ce n'est pas son style de prédilection, c'est en adéquation avec le morceau. Sur « Yeah », au titre peu subtil, l'artiste va s'amuser à critiquer les rappeurs qui pratiquent l'égo-trip, procédé qui veut que l'on cherche le plus de raisons possible de se vanter que l'on est meilleur artiste que les autres. Bien que les paroles soient assez sommaires, on félicitera les rimes qui ont un réel rapport avec le titre (les ¾ des rimes sont en « ié »). Bref, passons ce titre au message peu intéressant, pour arriver à « La poudre aux Yeux », qui, avec sa mélodie au piano volée au géant OXMO PUCCINO (« Esprit Mafieux »), nous fera rêver alors que les paroles dénonce les ravages de la drogue. Un message touchant et important, pour une des chansons de l'album la plus réussie que ce soit par la mélodie ou les paroles.
Suite avec « Le prix de la vérité », où le talentueux MEDINE apparaît en guest-star. Les deux rappeurs dénoncent la censure, Kery James parle de son intervention dans l'émission de Ardisson dans laquelle il a été invité plus pour débattre de l'Islam que pour son album. Le couplet de Médine impressionne, l'artiste est bourré de talent par ses rimes et sa diction.
« Au pays des droits de l'Homme ? » et « Le respect du silence » sont deux titres intéressants, le premier ayant un titre assez explicite sur son contenu, alors que le deuxième parle des trahisons entre potes, entre gangs. Ce qui nous amène à « Paro », avec son instru proche de l'inaudible, c'est un titre a passer, de plus les paroles sont assez moyennes : suivant.
« En manque de... » nous gratifie du très bon chanteur Mr Toma qui assure le refrain, tandis que les paroles décrivent un monde où les bonnes choses sont rares, alors que les problèmes sont constants : « En manque de raison, aux portes de la folie car conscient je serais jamais en manque de mélancolie ». « Avec le cœur & la raison » est un titre qui ne m'a pas tellement accroché par sa mélodie, mais les textes sont crûs, visant directement le conflit Israélo/Palestinien :
« Malgré tout ce qu'ils subissent
Les Palestiniens résistent, les Palestiniens existent
J'ai rarement vu un peuple si courageux
Sa fierté brille comme le soleil même par temps orageux ».
« Promis à la victoire » est aussi un bon titre sur lequel ADMIRAL T exerce un chant ragga qui convient parfaitement au morceau. Ce qui nous amène au dernier morceau, « Lettre à mon Public ». Avec son arpège de guitare accompagné par une batterie au rythme doux et lent, Kery James va nous livrer un discours émouvant sur son parcours (à savoir qu'il compte faire un break de 2-3 ans après cet album) qui tient en haleine grâce à la prestation du rappeur et les textes poignants, on retiendra le passage explosif « Alors oui je me suis contredis, Oui j'ai changé d'avis, et ben oui, j'ai grandis », pendant le solo de guitare, qui donne un vrai punch au morceau.

Kery James a su terminer son album en toute finesse, et ses textes poignants sauront nous faire revenir vers sa musique. Même si quelques morceaux ne retiennent pas forcément l'attention, des perles comme « Lettre à mon Public », « Le retour du rap Francais » ou encore « La poudre au yeux » réussiront à remonter le niveau de l'album pour le faire devenir un élément essentiel dans la discographie du rappeur. Un excellent album avant une pause bien méritée, pour un des artistes phares du rap français.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


Kanye WEST
Late Registration (2005)
Le boss du soul-rap à l'oeuvre




2PAC
All Eyez On Me (1996)
Laissez vous emporter, c'est magique


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



- Kery James (chant)
- Nino (producteur)
- Tefa (producteur)
- Blastar (producteur)
- Dj Maitre (producteur)
- Tommy Djibz (producteur)
- Greg-k (guitare)
- Médine (chant)
- Le Rat Luciano (chant)
- Mr Toma (chant)
- Admiral T (chant)


1. Le Retour Du Rap Français
2. Réel
3. Je Représente
4. Yeah
5. La Poudre Aux Yeux
6. Le Prix De La Vérité (feat Médine)
7. Au Pays Des Droits De L'homme ?
8. Le Respect Du Silence (feat Le Rat Luciano)
9. Paro
10. En Manque De... (feat Mr Toma)
11. Avec Le Coeur & La Raison
12. Promis à La Victoire (feat Admiral T)
13. Lettre à Mon Public



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod