Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO RAP EXPéRIMENTAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


DEATH GRIPS - No Love Deep Web (2012)
Par SEIJITSU le 26 Avril 2013          Consultée 862 fois

DEATH GRIPS est décidément une belle bande de farceurs. Alors qu’ils ont été signés sur une grosse major telle Epic, voilà que cette bande de fou furieux sort leur second album sans leur permission, tout en le mettant à disposition gratuitement sur leur site.

Le site a vite été fermé bien entendu mais le mal était fait. DEATH GRIPS s’est infiltré dans les grands rouages de l’industrie du disque malgré sa musique particulière et y fout le bordel. La cerise sur le gâteau, c’est cette pochette d’un goût exquis qui réjouira toute la famille des 7 à 77 ans.

Cet événement fait plaisir puisqu’il était logique : faire une musique radicale entraîne une démarche radicale.

Mais si la démarche extramusicale autour de NO LOVE DEEP WEB ne peut que décrocher un sourire de satisfaction, il ne faut pas oublier la musique qui est l’élément le plus important. Alors, avons-nous affaire à un Metal Machine Music ou un Sandinista ? Une arnaque ou un bon disque ? Dieu soit loué, il s’agit du second.

Musicalement, il n’y a pas vraiment d’évolution par rapport à l’excellent The Money Store. « Come Up and Get Me » nous ramène en terrain connu et nous sommes emballés, à défaut d’être surpris. Zach Hil met son expérience de batteur au service de la programmation des rythmes. Les beats de ce premier titre sont aussi précis et instinctifs que du PRODIGY des grandes heures. MC Ride continue aussi à postillonner dans son micro, mais c’est justement dans ce détail que la troupe réussit à s’échapper de son carcan pour s’éloigner dans une nouvelle direction.

Il n’y a finalement pas besoin de se creuser la tête trop longtemps pour trouver des différences entre leur premier jet et ce skeud : DEATH GRIPS tend à s’assagir. MC Ride a la bonne idée d’être plus posé dans son flow et a recours de manière moins systématique aux hurlements punk qu’on lui connaît habituellement. Les instrus sont aussi moins surexcités et plus pesants. On aurait pu croire que cette formation perdrait de l’intérêt en se faisant moins rentre dedans alors que c’est tout le contraire qui se passe ici. « No Love » avec son mur de son semblable à un essaim d’abeilles est d’une lourdeur fascinante. « Artificial Death in the West » (meilleure chanson du disque) est terriblement prenante et distille avec sournoiserie une ambiance hors du commun. « Pop » se permet même d’intégrer avec réussite des claviers oniriques.

Malgré ces éloges, il y a tout de même quelque chose qui cloche. Pourquoi ce disque n’est pas tout à fait aussi bon que The Money Store ? Hélas, les zigotos n’ont pas complétement envie d’accueillir la maturité à bras ouvert. Il reste quelques déchets de leurs débuts. Des titres volontairement frontaux et débiles qui arrivaient à enthousiasmer auparavant, mais qui désormais ne font plus d’effet (si ce n'est qu’ils énervent dans le pire des cas) tant ils n’apportent rien à leur son. « World of Dogs » bénéficie de l’élan des premiers morceaux en étant plus malsain que bourrin, mais accroche moins en raison d’un refrain peu transcendant. Quant à « Stockton », je lui décerne le titre de pire morceau de l’album avec la voix absolument fatigante de Ride.

Meilleur que le premier enregistrement Exmilitary mais en dessous du premier album, NO LOVE DEEP WEB est donc très bon mais imparfait. Gageons que DEATH GRIPS va choisir le bon chemin maintenant qu’il est à un croisement important de sa carrière.

Après s’être fait viré d’Epic, c’est la meilleure chose que l’on peut souhaiter à ces types provocateurs, mais aussi prometteurs.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP :


AKHENATON
Sol Invictus (2001)
Le génie d'IAM s'épanouit en solo




VALD
Nqnt 2 (2015)
Electro rap expérimental


Marquez et partagez





 
   SEIJITSU

 
  N/A



- Mc Ride (voix,)
- Flatlander (claviers, voix,)
- Zach Hill (batterie, programmations électroniques)
- Mexican Girl (voix)
- Info Warrior (batterie, programmations électroniques)


1. Come Up And Get Me
2. Lil Boy
3. No Love
4. Black Dice
5. World Of Dogs
6. Lock Your Doors
7. Whammy
8. Hunger Games
9. Deep Web
10. Stockton
11. Pop
12. Bass Rattle Stars Out The Sky
13. Artificial Death In The West



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod