Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1995 Foo Fighters
1997 The Colour And The Sh...
2007 Echoes, Silence, Pati...
2011 Wasting Light
2014 Sonic Highways
 

- Membre : Nirvana, Them Crooked Vultures, Queens Of The Stone Age, Teenage Time Killers, Alanis Morissette

FOO FIGHTERS - One By One (2002)
Par CHIPSTOUILLE le 11 Mars 2014          Consultée 1841 fois

Dans un autre univers, la théorie du chaos a pris une autre bifurcation. Dans cet univers One by One est un album qui n’est sorti qu’en 2052, à titre posthume. Dans cet univers, les FOO FIGHTERS ont splitté en 2002, après un dernier concert contractuel à Coachella, sans énergie ni envie. Le groupe n’aura finalement pas survécu à ses changements de line-up intempestifs. Le petit dernier arrivé au poste de guitariste, Chris Shiflett aura à peine eu le temps de profiter de la gloire. Nate Mendel a finalement rejoint The SUNNY DAY REAL ESTATE auprès de son ami de toujours William Goldsmith. Taylor Hawkins suite à son overdose, n’aura jamais réellement partagé l’engouement de Dave Grohl pour cette soudaine envie de reprendre un poste de batteur, et pour cela on ne peut que le comprendre. Amers et découragés, les deux amis ne se reparleront plus. Dave Grohl, trop heureux d’avoir trouvé un nouveau clan auprès des QUEENS OF THE STONE AGE, trouva une voie toute tracée pour lui, peu importe ce qu'il pouvait advenir des restes d’un groupe qui n’était déjà plus que l’ombre de ce qu’il avait été. Restera comme témoin posthume de ce fiasco, cet album trop propret sans envie ni passion, aux compositions honnêtes mais dont la fougue a disparue, dont seuls quelques irréductibles auront fait l’acquisition, dans un coffret collector à l’occasion du cinquantième anniversaire de la disparition du groupe. « C’est quoi ton cadeau Papi ? – Un coffret de CD – Un coffret de quoi ? »

Mais nous ne sommes pas dans cet univers-là.

Dans notre univers, tout s’est à peu près déroulé de même. L’enchaînement de concerts sans fin, notamment en première partie des RED HOT CHILI PEPPERS a conduit le groupe aux excès, jusqu’à l’overdose d’Hawkins qui mit fin à la fête. Le groupe se réveillait avec la gueule de bois après 2 jours passés dans le coma. Lors des sessions d’enregistrement de l’album, l'exercice fut vécu comme une formalité, personne n’y était. Ce qui conduit le groupe à laisser tomber les sessions pour vaquer à différents projets séparés. Après 6 mois passés avec les QUEENS OF THE STONE AGE, Dave Grohl a souillé son costume de sable et pris des coups de soleil. A Coachella, Taylor Hawkins a également assisté à ce concert ou Dave prenait place derrières les futs et, résolu au split des FOO FIGHTERS annoncé par le coup de gueule de la veille, a finalement apprécié la performance. Le lendemain, au tour de la formation au bord du gouffre. C’est contre toute attente une formation ressuscitée de ses cendres, avec de la gnaque, avec du punch, qui jouait alors avec l’envie d’en découdre.

One by one, dans ce tumulte, est le témoin de ce revirement de situation. Dans l’élan de ce regain de confiance, le groupe réenregistre tous les titres (à l’exception de "Tired of you" où Brian May de QUEEN y pose un solo) dans le sous-sol de Dave Grohl en 2 semaines. Quelques nouveaux titres sont alors composés, tel que "Times like these", évoquant la période que le groupe venait de traverser. A l’écoute d’"All my life", un véritable tube, c’est un coup de poing abrasif que l’auditeur prend en pleine poire, tranchant radicalement avec le "Stacked Actors" de la mouture précédente. En enchaînant les 4 premiers titres, on se demande m^me ce qui a pu remiser l’embryon d’album au placard. Mais si vous tendez l’oreille, vous remarquerez une petite touche de Josh Homme, quelques grains de sable et coups de soleil discrets, ça poutre.

L’ennui, c’est que passé les quatre premiers tubes, à l’exception des superbes "Tired of You" et "Come Back", l’album ne renoue jamais totalement avec le génie qui met le feu aux poudres. One by One fait partie de ces albums d’illusionnistes, qui tiennent suffisamment la route pour faire croire au chef-d’œuvre lors des premières écoutes. Laissant à touches régulières plus que de bonnes impressions, avant que quelques écoutes répétées ne finissent par nous faire comprendre le truc. Les 5 autres titres, une petite moitié de ce 4ème album donc, n’ont rien de honteux. Le groupe saura cependant faire mieux à l’avenir. Avec ce line-up finalement stabilisé et un brin de maturité en sus, les FOO FIGHTERS vont enfin parvenir à l’excellence.

A lire aussi en ROCK par CHIPSTOUILLE :


FOO FIGHTERS
Saint Cecilia Ep (2015)
De l'impossibilité de trouver les mots justes




RADIOHEAD
Ok Computer (1997)
Virage électro pour album culte

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Nate Mendel (basse)
- Taylor Hawkins (batterie)
- Chris Shiflett (guitare)
- Dave Grohl (chant, guitare)


1. All My Life
2. Low
3. Have It All
4. Times Like These
5. Disenchanted Lullaby
6. Tired Of You
7. Halo
8. Lonely As You
9. Overdrive
10. Burn Away
11. Come Back



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod