Recherche avancée       Liste groupes



      
CHANSON FRANCO-BRETONNE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Tri Yann, Denez Prigent , Dan Ar Braz , Dom Duff, Glenmor
- Membre : René Werneer

Gilles SERVAT - Hommage à René Guy Cadou (1980)
Par MARCO STIVELL le 21 Mai 2014          Consultée 1790 fois

Dans les notes de son disque précédent, Gilles SERVAT nous avait donné à espérer une prochaine œuvre entièrement en breton. Annoncé par le titre "Étrange Douceur", l'artiste publie au contraire en 1980 un nouvel opus tout en français, hommage au poète breton René Guy Cadou. La courte vie de Cadou (il meurt à trente ans) fut marquée par le décès prématuré de ses parents et, comme des millions de gens nés dans l'entre deux guerres, par l'horreur de 39-45, mais aussi par une enfance heureuse et imprégnée des beautés de son pays natal qui ne quittera jamais son coeur, comme tous les Bretons. En dépit du contexte, ses souvenirs lui permettent de conserver un optimisme qui transparaît dans ses écrits : "Le temps qui m'est donné, que l'amour le prolonge".

Sur les textes, l'élégance se mêle à une certaine fragilité, qualité que l'on reconnait aisément à SERVAT lorsqu'il ne fait pas dans la crudité. L'émotion est palpable jusque dans l'interprétation, qu'il s'agisse de la guerre et des chambres à gaz ("La neige rouge", "Jeune homme à la médaille") ou de nombreuses allusions à l'amour en général ("La fleur rouge", "L'enfant du garde"). Quant à cette enfance heureuse, elle prend des airs de nostalgie écolière ("Automne"), de contemplation de la nature. Celle-ci est d'ailleurs mise à l'honneur sur la totalité des textes, avec les couleurs propres à la “mauvaise saison”, de splendides tableaux et déclarations tendres à la faune et la flore. Sur "Des oeufs dans la haie", "Amis d'enfance" et "Automne", un choeur d'enfants participe, évoquant malgré l'absence du brezhonneg la création récente des écoles Diwan, “meilleure chose arrivée en Bretagne depuis longtemps” selon SERVAT.

Ce disque marque une certaine évolution dans la carrière du chanteur grâce à l'arrivée d'un groupe limité en effectif mais très important. Bernard Grosmolard est certes présent aux côtés de SERVAT depuis le début, mais deux autres Nantais font leur apparition, parmi lesquels le bassiste Jean-Louis Cornilleau. Jean “Popof” Chevalier était auparavant membre de l'Habit de Plumes de René Werneer, après avoir débuté comme musicien de jazz dans le même groupe que son quasi-homologue Jean-Luc Chevalier, guitariste de Magma et futur Tri Yann. Le son de ce disque est ainsi très rock, parsemé d'éléments folk et de quelques tournures jazz-prog, bluegrass même, sans oublier les éléments celtiques naturels évidemment.

Rarement des instrumentistes ont autant su faire valoir leurs talents et une telle musicalité durant la carrière de SERVAT, dont le nom devient naturellement un groupe pour quelques temps. Jean-Louis Cornilleau est très présent, Bernard Grosmolard jongle entre guitares saturées et arpèges délicats de guitares 12 cordes, renforçant la touche bucolique et impressionniste. Chose non-moins surprenante et en plus d'être batteur polyvalent, Jean Chevalier se révèle "soufflant" des plus remarquables grâce à ses flûtes, sa capacité à confronter clarinette basse rugueuse et saxophone soprano lyrique. L'un des meilleurs exemples de cette musicalité jointe à la voix puissante et contrastée de Gilles SERVAT réside dans le premier titre, mélange inouï de chant marin breton et de jazz-prog épique, “L'aventure marine”.

Ce disque est assurément une réussite à plusieurs niveaux, faisant d'une pierre deux coups : un hommage sincère et vibrant qui illustre à merveille la poésie de René Guy Cadou et pour SERVAT, une évolution vers des travaux bien plus personnels et aboutis que ceux des années 70, où la musique fait corps avec la voix, riche et organique.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Jacques DUTRONC
Madame L'existence (2003)
Pop-variété française.




PAULINE
Le Meilleur De Nous-mêmes (2013)
Oh Pauline, si vous saviez comme je vous aime !


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Gilles Servat (chant)
- Jean-louis Cornilleau (basse)
- Bernard Grosmolard (guitares)
- Jean Chevalier (batterie, flûte, saxophone soprano, clarinette bas)


1. L'aventure Marine
2. Jeune Homme à La Médaille
3. La Fleur Rouge
4. Des Oeufs Dans La Haie
5. L'enfant Du Garde
6. Amis Sauvages
7. Vareuse De Coton
8. La Neige Rouge
9. Interdit Aux Nomades
10. Amis D'enfance
11. Testament
12. Les Oiseaux
13. Automne



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod