Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (447)

Axel BAUER - Simple Mortel (1998)
Par ERWIN le 23 Février 2015          Consultée 1469 fois

Un troisième album après 15 années de carrière... Voila qui n'est pas fréquent, voire improbable. Un simple regard au compositeur du dit album... Axel BAUER ! Sans déconner, ce mec va finir par devenir un des happening les plus cultes de la scène rock française. Huit ans et plein d'aventures depuis son deuxième album. Il s'est marié avec Nathalie CARDONE -ouais ouais souviendez-vous de cette version de "Hasta siempre" presque guillerette par cette mignonne brunette - avec laquelle il a eu son fils Jim. il s'est aussi entiché du mode de vie des Touaregs, chez qui il aime passer des mois de retraite loin de la technologie moderne et des pulsations urbaines de nos sociétés policées. M'est avis que le mec est un rebelle... Rien d'étonnant à ce qu'il ne s'en sorte pas avec le show biz. Tel père tel fils ...

Pourtant le talent insolent est là. les compositions de ce mec sont reconnaissables entre mille. Plusieurs titres de cette livraison sont d'ailleurs connus des oreilles des amateurs de la musique. Ainsi les singles, qui ont du chatouiller vos oreilles il y a quelques années sont plutôt réussis, et présentent en tout cas les divers éléments originaux qui rendent l'artiste identifiables après quelques secondes. C'est la cool "Laisse venir" qui ouvre le bal, le son twangy de sa gratte, le chant plaintif d'Axel, une certaine douceur langoureuse traverse cette chanson. Puis c'est le tour de "Simple d'esprit", plus alternative, presque new wave... en 98 ! La mélodie marque bien les esprits avec son joli refrain. ces deux titres auront marqués l'année 98, pas autant que le foot mais tout de même.

C'est cependant avec la mélopée shamanique de "00zen" que l'artiste repart à l'assaut des coeurs de ces fans. On aime ou pas, en tout cas, cela ne laisse pas indifférent, la sensation de tournis durant l'écoute ne vous lâchera pas, c'est bluffant. La gratte d'outre tombe de "Simple mortel" est aussi remarquable, toute de lancinance et adaptée aux paroles d'un texte poétique et onirique... Axel laisse échapper sa rage sur le refrain en le hurlant à la mort, stigmatisant encore davantage sa rébellion qui sait ? Je vous conseille de même le joli refrain de la rythmée "A contre sens".

Nous évoquions les Touaregs... Axel leur rend hommage sur le titre fleuve "Nomade", entre poussière et soleil, les hommes bleus trouvent enfin un artiste pour les évoquer, un bien bel hommage= à écouter en toute quiétude. La longue "Eternal" est pour son fiston : ambient, calme, presque smooth, personnelle et réussie. Axel n'a pas du tout abandonné ses amours alternatifs, voyez plutôt l'introduction de "Angel", on croirait entendre Thurston MOORE.

Plusieurs morceaux sont en anglais. On sait que Axel a passé du temps à Londres, que sa culture musicale est toute anglo saxonne... Cela dit si on me demande je dirai bien volontiers que ce mec est l'un des rares qui s'en sortirait à l'étranger. Cela nous donne ce titre d'inspiration folk sous amphet' qu'est "Singing call", superbe, rien d'étonnant quand je vous aurai dit que c'est une reprise de Stephen STILLS. Mais c'est avec "Bonnie and Clyde" que votre serviteur trouve ici l'Everest de l'opus, magnifique titre blues rock méconnu, et pourtant magnifique ! Il faut souligner l'âpreté du chant in english et la constante qualité de la guitare. De quoi regretter qu'il n'ait pas vraiment tenté sa chance en terre anglo-saxonne.

Houla ! Je constate au final que j'ai évoqué chaque titre de manière positive. C'est donc un album réussi et mature que l'artiste propose à ses fans en cette fin de siècle. Aucun doute, il s'agit alors de son opus le plus réussi, complet tout en restant original et trippant. A mon sens, il vaut mieux en France être le "Prince des loosers" qu'un type qui vend des semis remorques de CD formatés mais qui vendra son âme à la star' ac ou autres turpitudes de la télé réalité - me lâche pas maintenant Axel, c'est écrit dans le marbre ! Ta pote Zazie y est bien ! -.

En tout cas, je dis chapeau mec !

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


Brian SETZER
The Knife Feels Like Justice (1986)
Matou en solo




BANDE ORIGINALE DE FILM
Kill Bill 1 (2003)
Tu seras une samouraï ma fille


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. 00 Zen
2. A Contre Sens
3. Simple D'esprit
4. Laisse Venir
5. Bonnie And Clyde
6. Simple Mortel
7. Nomade
8. Eternal
9. Angel
10. Singing Call



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod