Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1999 S.m.p.t.e
2000 Live In America
2001 Bridge Across Forever
2003 Live In Europe
 

- Membre : Spock's Beard, The Flower Kings , Marillion, Liquid Tension Experiment
- Style + Membre : Neal Morse , Flying Colors
 

 Site Officiel (556)

TRANSATLANTIC - Smpte (2000)
Par TARTE le 11 Mars 2015          Consultée 1062 fois

Nous sommes en 1999. Pourtant bien occupés à leurs groupes respectifs, Neal MORSE et Mike PORTNOY réfléchissent à un projet annexe et, comme souvent dans la genèse d’une nouvelle formation, jouent les chasseurs de tête. La demi-mesure n’étant pas l’apanage des deux gaillards, ils décident d’approcher des gros poissons tels que Jim MATHEOS (Fates Warning) et Pete TREWAVAS (Marillion). MATHEOS ne pourra donner suite et c’est Roine SOLT (The Flower Kings) qui sera l’heureux élu pour assurer les parties de guitares. Leur nouvelle embarcation sera baptisée TRANSATLANTIC.

Un premier album arrive dans les bacs en Mars 2000 : SMPTe. Le titre – a-t-on besoin de le préciser ? – se compose des initiales des membres du groupe et, comble de la coïncidence, correspond au nom du code temporel défini par les ingénieurs de la société télévisuelle éponyme (je n’ai aucune anecdote à ce sujet). Le groupe plante dors-et-déjà son décor : malgré la 3D un peu pourrie, la pochette évoque sans équivoque les longs voyages et le dépaysement.

Je n’offenserai pas davantage votre sagacité, alors parlons musique.

Un bref coup d’œil sur la tracklist ravira les amateurs de Progressif. 5 minutes pour le morceau le plus court et une-demi heure pour le plus long : « All Of The Above ». La rareté du format lui donnera le statut de pièce maîtresse de l’album : en Rock Progressif, c’est bien la taille qui compte.
On ne s’y trompe pas, le groupe cultive un univers réellement prenant et onirique. Bien qu’originaire d’une formation plutôt métal, PORTNOY parvient à se contenir (rude épreuve pour une pile électrique pareille) et à offrir une batterie varié, parfois jazzy, funky voire même minimaliste selon les instants. Ceci ajouté à la basse de TREWAVAS, le dirigeable (et pas de plomb celui-ci) est équipé d’une machinerie à la hauteur de son sobriquet. L’écriture, elle, plane déjà très haut, notamment sur les deux morceaux maîtres de l’album, « All Of The Above » et « My New World ». Les couplets se succèdent avec des solos endiablés, le rythme change sans cesse et un équilibre général finit par saillir. Les chœurs accompagnant les mélodies ainsi que les claviers de MORSE ajoutent une part d’irréel. TRANSATLANTIC manie beaucoup le clin d’œil à ses groupes de référence, et si à cette échelle l’exercice peut facilement tourner à la gaudriole, il parvient subtilement à montrer patte blanche… Sauf bien sûr concernant l’arrangement de « I Held (Twas) In I », originellement composé en 1968 par PROCOL HARUM, véritable épopée progressive que TRANSATLANTIC rend plus directe et un peu moins grandiose et mystérieuse.

Afin d’équilibrer l’album, « We All Need Some Light » et « Mystery Train » sont là pour reposer un peu les oreilles et les neurones. La première est une ballade tire-larme plutôt jolie mais qui peine à gagner l’intérêt des autres poids lourds du disque ; la seconde un délire rythmique qui a le mérite de proposer quelques expérimentations sonores. Il est à noter une énorme erreur d’ordre de ces deux titres, l’intro de « Mystery Train » venant ruiner toute l’ambiance mélancolique qu’a précédemment posé « Wee All Need Some Light », une simple inversion dans l’ordre d’écoute aurait réglé le problème.

SMPTe donne déjà un parfait aperçu de ce qu’est TRANSATLANTIC. Un groupe résolument doué pour composer de grands et passionnants morceaux, mais qui en subit les principaux inconvénients. Deux morceaux, avec le temps, passerons aux oubliettes. La structure de l’album (à la YES), apparaît ici maladroite et passe à côté d’une idée de concept-album intéressant, ce que le groupe corrigera très vite.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par TARTE :


VAN DER GRAAF GENERATOR
Pawn Hearts (1971)
Un Week-End à Ar-Men

(+ 2 kros-express)



Frank ZAPPA
Ahead Of Their Time (1993)
Rock progressif


Marquez et partagez





 
   TARTE

 
  N/A



- Roine Stolt (guitare électrique, guitare acoustique, mellotron,)
- Neal Morse (chant, claviers, guitare acoustique, guitare élect)
- Mike Portnoy (batterie, chant)
- Pete Trewavas (guitare basse, chant)


1. All Of The Above
2. We All Need Some Light
3. Mystery Train
4. My New World
5. In Held ('twas) In I



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod