Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Léo Ferre
 

 Site Officiel (301)

Bernard LAVILLIERS - Causes Perdues Et Musiques Tropicales (2010)
Par BAYOU le 12 Avril 2015          Consultée 834 fois

Allez on est obligé...
Pourquoi ce titre ?
Selon l’Evangile de Saint-Nanard, un jour qu’il était reçu avec d’autres artistes à l’Elysée, François Mitterrand lui demanda "Chantez-vous toujours des causes perdues sur des musiques tropicales ?". On peut dire que le Président avait le sens du raccourci et de la formule !

Toujours une multitude de studios, Toulouse, Paris (Ferber et Gang), Toulon, dans le New Jersey, le N°4 de la Télévision Tchèque et à New York pour enregistrer les chansons. Georges Baux est à la production avec des musiciens qui sont quasiment tous des multi-instrumentistes Mino Cinelu, Cyril Atef, Fred Pallem, David Donatien ; Cyril Atef, Xavier Tribolet et Oscar Hernandez (pianiste) et le Spanish Harlem’s Orchestra pour deux titres : "Cafard" et "Causes Perdues"; Autant l’album précédent était orienté reggae et du coup assez monotone (tout le monde ne joue pas comme les WAILERS, autant celui-ci propose des climats diversifiés

L’album démarre par un joyau, "Angola", un de ces morceaux intemporels que LAVILLIERS distille quand il est en forme. Le duo avec Bonga KUENDA, un musicien angolais qui s’est investi dans l’indépendance de son pays sous domination portugaise, avant de devenir musicien, est somptueux, on sent la souffrance d’un peuple, la résistance, la guerre, la terre aride. Un des grands morceaux de Bernard.

"L’éxilé" encore un thème cher à Lavilliers, l’homme loin de chez lui, en détresse dans Paris. "Causes perdues" est un hymne à tous les damnés de la terre, plutôt réussi, puis on retombe dans le déjà entendu avec "Je cours" qui ressemble dans sa construction à "15ème Round". Et le voyage, encore, toujours avec "Sourire en coin" la fille qui part… encore un thème qui revient même si dans cette chanson, il est assez bien traité. La chanson suivante est dans la même veine, du coup cela devient quelque peu lassant. "La Nuit nous appartient" ne relève pas le niveau dans ce qui est le ventre mou de l’album.

Avec "Coupeurs de Cannes", on retrouve l’ambiance musicale du "Bal" cette mélodie qui tourne, comme une ritournelle, avec une orchestration world assez classiques mais efficaces. Mais, comme souvent, on a l’impression d’avoir déjà entendu ce morceau. On retrouve le LAVILLIERS engagé avec "Identité Nationale", une attaque en règle contre Sarkozy ("Y'a les petits marquis qui te prennent pour un con / avec une arrogance du temps de Napoléon, /qui frime avec tes sous dans des cours d'opérettes,/ Mais quand est-ce qu'on les vire ? / Quand est-ce qu'on les jette ?") qui sera souvent moqué dans ses concerts. Et toujours la référence à 1984 "Que tes amis d'enfance redeviennent étrangers, t’as peut être quand même des questions à poser /La nuit sur internet partage tes insomnies et des flics des rois, tu deviens repérable sur ton adresse IP /t'es cerné en croyant que t'es libre". Atmosphère moins anxiogène avec "La Côte des Squelettes" chanson sur le temps qui passe, la mer, le large…

Et pour terminer, le Spanish Harlem’s Orchestra et ses riffs de cuivres, pour "Cafard" encore un thème souvent abordé, le bar louche, la nuit, Paris, l’homme qui erre solitaire au bout de la nuit.

Malgré quelques facilités cet album est plutôt agréable avec un morceau exceptionnel, le premier : "Angola".

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par BAYOU :


Jean FERRAT
Ferrat Chante Aragon (1971)
La beaute a l'etat pur




Bernard LAVILLIERS
Voleur De Feu (1986)
La renaissance world


Marquez et partagez





 
   BAYOU

 
  N/A



- Bernard Lavilliers (chant, guitare)
- Mino Cinelu (batterie, percussions)
- Cyril Atef (batterie, percussions)
- Fred Pallem (arrangeur)
- David Donatien (claviers)
- Oscar Hernandez (pianiste)
- Cyril Atef (percussions)
- Xavier Tribolet (guitares, claviers)
- Spanish Harlem’s Orchestra (cuivres)


1. Angola
2. L'exilé
3. Causes Perdues
4. Je Cours
5. Sourire En Coin
6. Possession
7. La Nuit Nous Appartient
8. Coupeurs De Cannes
9. Identité Nationale
10. La Côte Des Squelettes
11. Cafard



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod