Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Scorpions, Bon Jovi, Gotthard
- Membre : Tommy Heart , Phantom V
- Style + Membre : Mad Max

BONFIRE - Point Blank (1989)
Par GEGERS le 16 Novembre 2015          Consultée 557 fois

A la fin des années 80, BONFIRE n'est plus le petit groupe d'Ingolstadt désireux de se faire un nom. Voici le groupe bien établi sur la scène hard rock européenne. En Allemagne, le groupe connaît un succès commercial identique à celui de HELLOWEEN et WARLOCK. Véritable sensation dans son pays, Claus Lessmann et ses acolytes goûtent au joie de la célébrité, des portes qui s'ouvrent et des fans qui leur vouent un véritable culte de la personnalité. En coulisses, l'ambiance n'est pas si rose : Hans Ziller, occupé par une nouvelle vie de famille, ne semble pas désireux de pousser un peu plus le groupe vers une reconnaissance internationale. Alors que le groupe se rend de nouveau à Los Angeles, dans les studios du producteur Michael Wagener, la sanction tombe : le guitariste se voit licencié. Une décision qui aura, mais le groupe ne le sait pas encore, un impact désastreux sur sa carrière quelques années plus tard.

En attendant, l'année 1989 voit BONFIRE mettre les bouchées doubles pour composer un nouvel album à la hauteur de l'excellent Fireworks. De rencontres en sessions d'écritures, les Allemands collaborent tour à tour avec Jack Ponti (compositeur entre autres pour Alice Cooper et Bon Jovi), le stakhanoviste Desmond Child, ou encore Bob Halligan (Judas Priest, Kix). Loin d'être en manque d'inspiration, le groupe décide d'enregistrer 17 morceaux (dont deux interludes funs) pour un album d'une durée de 57 minutes, très longue pour l'époque. Si Hans Ziller a posé quelques soli avant de faire ses bagages contraint et forcé, le nouveau guitariste du groupe, Angel Schleifer, se voit obligé de mettre les bouchées doubles pour pallier le départ de celui qui fut à l'origine du groupe en 1972.

L'absence de Hans Ziller ne se fait pourtant pas ressentir sur cet album rempli de tubes. Compositeur de 10 morceaux, son ombre plane sur l'ensemble de l'opus. Ce dernier est gorgé d'une énergie hard rock porteuse de titres immédiats, s'inscrivant dans la droite lignée des titres de Fireworks. L'histoire en a retenu plusieurs, devenus des classiques parfaitement représentatifs de l'identité du groupe : "Hard on Me", joyeux et au refrain fédérateur, "Know Right Now" et son feeling US, ou encore la splendide ballade acoustique "Who's fooling Who ?" sont sans aucun doute les perles de l'album, et des titres parfaitement représentatifs de l'envie qui habite alors le groupe allemand.

Si l'album, de par sa durée, se fait moins immédiat que son prédécesseur direct, il lui est pourtant en tous points similaire pour ce qui est de l'ambiance et des atmosphères ici présentées. Si certains titres peuvent sembler redondants et bénéficier d'un intérêt limité ("The price of loving you", "Say goodbye"), la plupart sont de véritables petits chefs-d'œuvre d'un hard rock à la fois hédoniste et très travaillé. La plus sérieuse "Tony's Roulette" (sur l'addiction aux drogues dures), le survolté "You're back" (quelle énergie !), les Bon Joviesque "Gimme Some" et "Never Surrender" sont autant de réussites indéniables qui constituent la richesse d'un album sans temps mort.

L'album connaîtra un succès commercial immédiat et important en Allemagne ainsi qu'en Europe, où BONFIRE remplira sous son propre nom des salles de belle capacité. Aux Etats-Unis, le groupe connaîtra une nouvelle déconvenue, écumant les clubs vides sans rencontrer le succès tant espéré. L'hermétisme des USA au hard rock du groupe pourtant taillé pour marcher dans ce pays participera à une certaine lassitude pour BONFIRE, ce qui pèsera un peu plus dans la balance à l'arrivée de temps plus sombres, quelques mois plus tard.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


GOTTHARD
Feel What I Feel (2014)
Bang !




SCORPIONS
Fly To The Rainbow (1974)
L'ange mortifère ressucite les arachnides...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Claus Lessmann (chant, guitare)
- Angel Schleifer (guitare)
- Joerg Deisinger (basse)
- Edgar Patrik (batterie)
- Hans Ziller (guitare)


1. Bang Down The Door
2. Waste No Time
3. Hard On Me
4. Why Is It Never Enough
5. Tony's Roulette
6. Minestrone
7. You're Back
8. Look Of Love
9. The Price Of Loving You
10. Freedom Is My Belief
11. Gimme Some
12. Say Goodbye
13. Never Surrender
14. (20th Century) Youth Patrol
15. Jungle Call
16. Know Right Now
17. Who's Foolin' Who?



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod