Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Françoise HARDY - Le Danger (1996)
Par WALTERSMOKE le 16 Janvier 2016          Consultée 1907 fois

« Mourir sur scène », visiblement, ce n'est pas qu'une expression lancée en l'air. Il n'y a qu'à regarder Françoise HARDY. En 1988, l'idole yéyé devenue une valeur sûre de la chanson française annonce prendre sa retraite. Jusque là, ça paraît logique et en tout cas respectable. Elle se fend certes de quelques collaborations fugaces, mais rien n'indique qu'elle puisse revenir sur sa décision. Et puis les choses s'emballent au milieu des années 90 : HARDY accepte de signer chez Virgin sur insistance d'Étienne DAHO (un grand fan) et d'un certain Fabrice Nataf, et enregistre même un nouvel album studio, nommé Le Danger.

Joie et félicité chez ses fans ! L'asperge revient ! Pour ce faire, elle rappelle Jean-Noël Chaléat et Alain Lubrano, déjà présents sur Décalages, et fait appel au guitariste Rodolphe Burger, leader de Kat Onoma. L'équipe (à laquelle HARDY s'ajoute en tant que parolière) assez réduite conforte une vision plutôt unie de ce que sera l'album. À ce sujet, HARDY se veut innovante (du moins dans le cadre de sa carrière) en jouant la carte du blues-rock. Il y avait déjà eu des influences notables sur Si je m'en vais avant toi (1972), mais elles étaient mélangées avec une variété bien présente. En ce milieu des années 90, la mode en France était visiblement de faire du rock, du vrai, pour cartonner, et les exemples ne doivent pas manquer. On peut la taxer d'opportunisme, certes, mais elle n'allait arriver à rien en jouant sur une fibre nostalgique.

De toute façon, quel que soit le style évoqué, la chanteuse parvient toujours à imposer sa patte, de par son chant et ses paroles. En l'occurrence, Le Danger se veut du HARDY dans le texte ("Tout va bien", "Le Danger"), mais montre aussi les crocs ("Zéro Partout"). Côté interprétation, la chanteuse a vieilli, c'est vrai... mais cela s'entend-il vraiment ? Pour vous faire une idée, elle paraissait même plus vieille sur À Suivre... (1981), ce qui n'est pas rien. Les musiciens mobilisés sur l'album, dont les compositeurs, ne sont pas en reste, et livrent une vision redoutablement efficace du blues-rock.

Comme si ça ne suffisait pas (ça ne suffirait jamais, en fait), Le Danger est un album bardé de compositions au pire assez bonnes, au mieux ravissantes. Peut-on, doit-on citer une chanson en particulier ? Peut-être bien l'ouverture "Mode d'emploi ?", nerveux et idéal, "Dix heures en été"... on peut le dire clairement, pour une revenante, Françoise HARDY ne s'est pas ratée, loin s'en faut. Mieux encore, Le Danger peut parler à bien des générations, bien des catégories de gens, même si on est encore loin d'une universalité concrète.

Un point noir doit cependant être noté. Si la critique a plutôt été enthousiaste, ce n'est pas le cas de la réception du public, qui a été moyennement convaincu. Trop blues-rock, peut-être ? C'est une possibilité, à laquelle on peut ajouter un manque de singles fédérateurs pour attirer, ou bien le contraste trop fort entre l'image populaire de Françoise HARDY et la nature du Danger. Dommage, mais cet album présente au moins l'avantage d'avoir relancé la carrière de la chanteuse.

A lire aussi en ROCK par WALTERSMOKE :


PULP
Masters Of The Universe (1994)
Une compile importante




CHRISTOPHE
Olympia (1975)
Un Olympia pour lui tout seul


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Françoise Hardy (chant)
- Rodolphe Burger (guitares, basse)
- Alain Lubrano (guitares)
- François Bodin (guitares)
- Sylvain Luc (guitare)
- Pascal Mulot (basse)
- Vincent Pierens (basse)
- Doudou Weiss (batterie)
- Pascal Benoît (batterie)
- David Ruffy (batterie)
- Jean-noël Chaléat (claviers)
- Volker Janssen (claviers)
- Bertrand Bonello (orgue, pianos)


1. Mode D'emploi ?
2. Les Madeleines
3. La Beauté Du Dibale
4. L'obscur Objet
5. Un Peu D'eau
6. Zéro Partout
7. Le Danger
8. Dix Heures En été
9. Tout Va Bien
10. Contre-jour
11. Ici Où Là ?
12. À Sa Merci
13. Regarde-toi



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod