Recherche avancée       Liste groupes



      
IDM  |  E.P

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : M-ziq, Luke Vibert , Squarepusher, Autechre, Venetian Snares
- Membre : Mike & Rich
- Style + Membre : Caustic Window, Gak, Afx/lfo, Bradley Strider , Power-pill, Polygon Window, The Tuss , Afx
 

 Communauté Aphex Twin (829)
 Label Warp (908)
 Site Officiel (585)

APHEX TWIN - Cheetah (2016)
Par SASKATCHEWAN le 26 Janvier 2017          Consultée 791 fois

Cet E.P., si c’est pas le signe d’un Richard D. JAMES qui se fait plaisir, je veux bien être changé en contrôleur de gestion ! Mirez donc cette pochette d’un bleu électrique chatoyant, hommage aux polices du siècle dernier, pas celles qui bâtonnaient du syndicaliste, non, celles qui narguaient le consommateur de leurs pleins et déliés aguicheurs. Et le nom ! « Cheetah » ! Bing ! Bang ! Boum ! Ça claque comme un titre de roman historique italien !

Le morceau principal de l’EP, « CIRKLON3 [Колхозная mix] » s’est vu accompagné sur l’Internet d’un vidéoclip, le premier depuis celui de « Windowlicker ». C’est le petit Ryan Wyer qui s’en est chargé, un collégien irlandais fan du Phixou-Twinou. Dégourdi le môme ! Moi, à douze ans, tu me fourrais sous le nez de l’électro accompagnée d’un titre en cyrillique, j’allais tout cafter au gérant du kolkhoze.

Et la musique ?

Oui, la musique !

La musiiiiqueuuuh ! Je le sais, sera la clééééé, de l’amour, de l’amiiiitié...

Dans la droite ligne de Syro, Richard D. James continue à tisser ses mélodies tranquilles, sans fracas, à l’image du titre d’ouverture « CHEETAHT2 [Ld spectrum] ». Les boîtes à rythmes ont été replacées au dernier rang, à peine autorisées à claqueter, tandis que les synthés et les séquenceurs babillent leur électro délicate. Cheetah, l’E.P., doit s’écouter au repos, les yeux clos, un petit fond de whiksy à portée de main, dans les heures silencieuses de l’aube. Un peu comme « Polynomial_C » à l’époque, mais en moins évident.

Bon, c’est sûr, il manque quelque chose. Difficile de mettre le doigt dessus. C’est une sensation fugace, un peu comme quand on referme la porte de chez soi le matin, qu’on se glisse à reculons dans l’ascenseur, persuadé d’avoir oublié la chose la plus importante du monde. Il suffit d’écouter « CIRKLON 1 », on passe un (très) bon moment, on flotte, on ronronne, mais on ne s’en réveille pas la nuit.

Tout cela aurait été fort convenu sans « 2X202-ST5 », qui servira un jour ou l’autre de bande son à une invasion de termites géantes. Les battements de la boîte à rythmes évoquent le martèlement des pattes des insectes fondant sur la civilisation, rongeant le bois de vos maisons.

En attendant la fin du monde, il reste APHEX TWIN. Un magicien, qui, sans en avoir l’air, livre du bonheur par palettes, même sur ses EP les plus anodins. Alors ce sera une fin de chronique hommage au grand zinzin qui m’avait gravé les meilleurs albums du bonhomme sur un CD il y a un peu plus de dix ans, et il y avait aussi mis du SQUAREPUSHER et du AUTECHRE, le cinglé ! Monsieur Paul, où que tu sois, bisous !

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


APHEX TWIN
Digeridoo (1992)
Richard au pays des kangourous




I MONSTER
Bright Sparks (2016)
Voyage dans l'histoire des synthés !


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Richard D. 'aphex Twin' James (tout)


1. Cheetaht2 [ld Spectrum]
2. Cheetaht7b
3. Cheeta1b Ms800
4. Cheeta2 Ms800
5. Cirklon3 [kolkhoznaya Mix]
6. Cirklon 1
7. 2x202-st5



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod