Recherche avancée       Liste groupes



      
FILM NOIR & DARK JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (447)

BOHREN UND DER CLUB OF GORE - Black Earth (2002)
Par MR. AMEFORGEE le 4 Février 2013          Consultée 799 fois

Le meilleur album de BUDCOG. Le groupe continue de travailler son style ténébreux et trouve ici l'équilibre parfait entre jazz et ambient. L'ambiance est languide, pesante, en un mot : funèbre. Basse caverneuse, vapeurs de clavier, égouttement de piano, ligne de saxo fragile qui sinue. C'est une balade hivernale dans des allées de cimetière. Promenade timburtonienne au milieu des pierres tombales. Plus belle la mort.

Elégant, car n'exagérant jamais la formule. Pas de grand-guignol, c'est subtilement sinistre, mais pas effrayant. Pas gore, en fait, mais atmosphérique. Le trait n'est pas forcé : du coup, la puissance évocatrice de la musique s'en trouve décuplée : l'esprit de l'auditeur fait 50% du travail. Délice de la déliquescence, orgasme vénéneux : floraison de mandragores et de pissenlits.

Black Earth, c'est un diamant noir.

Assez logiquement, si la suite de la discographie n'est pas foncièrement mauvaise, elle flirte parfois dangereusement avec l'auto-parodie.

Black Earth, c'est un soleil noir. La suite est dans son ombre.

A lire aussi en JAZZ par MR. AMEFORGEE :


Keith JARRETT
Sun Bear Concerts (1976)
Une montagne, un océan, une cathédrale




Didier SQUIBAN
Porz Gwenn (1999)
L'élégance faite océan


Marquez et partagez





 
   STREETCLEANER

 
   MR. AMEFORGEE

 
   (2 chroniques)



- Morten Gass (piano, mellotron, piano fender rhodes)
- Robin Rodenberg (contrebasse)
- Thorsten Benning (batterie)
- Christoph Clöser (saxophone, piano fender rhodes)


1. Midnight Black Earth
2. Crimson Ways
3. Maximum Black
4. Vigilante Crusade
5. Destroying Angels
6. Grave Wisdom
7. Constant Fear
8. Skeletal Remains
9. The Art Of Coffins



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod