Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 17


Klaus Schulze : Un génie faillible mais si attachant
Par AIGLE BLANC
Le 06/05/2022
Le 25 Mai 2022 par BRADFLOYD

Superbe texte rendant hommage à celui qui m'accompagne depuis la sortie de moondawn, pour moi chef-d'oeuvre intemporel. Merci à toi, Aigle Blanc


Klaus Schulze : Un génie faillible mais si attachant
Par AIGLE BLANC
Le 06/05/2022
Le 09 Mai 2022 par BAKER

@CHIPS : Non seulement c'est une anecdote totalement véridique, mais j'ai connu des gens travaillant dans des maisons de disques pas du tout étonnés... voire c'était le protocole... je n'ai pas le droit de te raconter la pire anecdote que je connaisse mais disons que celle de Schulze est la seconde pire anecdote que je connaisse de ce merveilleux business si humain et si professionnel.

@AIGLE : On est tout à fait d'accord et c'est ce que j'avais écrit sur mes kros de feu DDS : TD et Klaus en live l'un après l'autre. Le premier c'est des feux d'artifice, deux belles filles qui s'époumonnent, des guitar hero qui shreddent comme des maboules, des tubes à foison, et c'était sympa, mais génial mais sympa.

Et ensuite un pauvre hère en pyjama blanc qui triture trois synthés modulaires à rasion d'une note par minute, et le public devient HYSTERIQUE. Et il le sait, et il en joue, et ... voilà, énorme live. Ce n'est pas que celui de TD était mauvais, loin de là. C'est que Klaus a tué le game façon Duke Nukem.


Klaus Schulze : Un génie faillible mais si attachant
Par AIGLE BLANC
Le 06/05/2022
Le 09 Mai 2022 par AIGLE BLANC

Merci à vous pour vos retours chaleureux que Klaus Schulze mérite amplement. Merci à toi Walter, autre fan devant l'éternel. Si tu avais rédigé cet édito, il eût été aussi passionné que le mien, je n'en ai nul doute.
Merci à toi Baker de revenir un peu plus nous rendre visite à F.P. En effet, tu as compris que j'étais détenteur du DVD "Rheingold Live at the Loreley". La raison première qui m'a poussé à me procurer ledit Live, c'est le Festival de Loreley des 17, 18 et 19 juillet 2008 (si mes souvenirs sont bons), festival auquel j'ai assisté (en réalité, j'avais réservé ma place pour une journée seulement). Le soir où a été filmé le set de Klaus Schulze, c'est lui qui clôturait la journée et la soirée. Et figure-toi que son set était précédé de celui d'un autre groupe mythique : Tangerine Dream. La présence de Schulze et de T.D m'avait convaincu de me déplacer jusqu'en Allemagne, dans la ville de Loreley (située au bord du fleuve) pour écouter pour la seule et unique fois de ma vie les sets respectifs de mes deux artistes ou groupes fétiche.
Le set de T.D était professionnel comme il se doit, mais plutôt décevant car peu habité. Celui de Klaus Schulze fut un grand et beau moment d'émotion (ah, l'absolue pureté du son émanant de ses machines !), tandis que l'intervention de la diva Lisa Gerrard a suscité elle aussi un flot émotionnel palpable dans toute l'assemblée.
Après son concert (bien deux heures de durée), alors qu'il devait être facilement 1h30 du matin, Klaus Schulze a patienté au moins deux heures supplémentaires sur place afin de signer des autographes, toujours avec le sourire, simple et chaleureux dans son abord des fans venus à lui pour un instant de communion dénué de parole. J'en suis revenu à mon tour ému de la signature qu'il a apposée sur mon billet, le seul que j'aie gardé de tous les concerts auxquels j'ai assisté. Vraiment, je confirme, une bien généreuse personne, d'une patience et d'un disponibilité infinies.
Ce moment de paix et d'harmonie restera gravé à vie dans le labyrinthe de ma mémoire.


Klaus Schulze : Un génie faillible mais si attachant
Par AIGLE BLANC
Le 06/05/2022
Le 09 Mai 2022 par CHIPSTOUILLE

Comment on fait "plus que facepalm" ? Bodypalm ?

Il n'en n'était pas à son premier album en plus ! Hallucinant !
Bon j'imagine bien que Sandra Machin était une petite stagiaire à qui on a confié 100 lettres de ce type à rédiger à la suite pour l'avant-veille... Mais quand même.

A priori l'industrie du livre connait le même genre de déboires ces derniers temps.
C'est beau, la culture industrialisée...


Klaus Schulze : Un génie faillible mais si attachant
Par AIGLE BLANC
Le 06/05/2022
Le 09 Mai 2022 par BAKER

N'ayant pas de réponse, je me permets humblement de le faire (je dis humblement mais je ne connais personne sur cette planète à qui je n'aie pas encore raconté cette anecdote).

Un beau matin, Klaus prend son café tranquille et va chercher son courrier. Dans la boite, un petit paquet contenant une cassette DAT (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est une cassette audio mais au format professionnel) et une gentille lettre d'une gentille major company, je crois me souvenir que c'était Universal.

La lettre :

"Cher Mr Schulze,
Nous avons bien pris connaissance de votre cassette démo et sommes honorés de votre confiance. Malheureusement le genre de musique que vous pratiquez ne correspond pas aux attentes du public actuel et nous sommes navrés de devoir refuser votre proposition.

Nous vous souhaitons bonne chance dans vos futures démarches, bla bla bla.

Sandra Machin, 06 15 13....."

Klaus termine sa clope et son café tranquille, prend son téléphone.

"- Allo ? Puis-je parler à Sandra ?
- Bonjour ici Universal, désolé Sandra est en rendez-vous aujourd'hui. Que puis-je faire pour vous ?
- Ecoutez c'est Mr Schulze (NDBaker : J'ai pas osé marquer papa !!!), je dois lui parler assez rapidement.
- Ah, Mr Schulze ! Vous avez bien reçu votre démo par retour postal ?
- Oui oui c'est pour ça que je dois lui parler.
- Ecoutez, je vous l'ai dit elle n'est pas libre et de toutes façons vous avez lu notre lettre, votre démo ne nous intéresse pas.
- Oui mais justement, je voudrais lui parler en direct parce que ce n'est pas une démo. C'est le master définitif de mon prochain album, JE SUIS SIGNÉ CHEZ VOUS !!!"

Voilà.

La "krizdudisk", c'est ça. C'était en 97/98. Et ça n'a pas changé. Et plusieurs potes ayant travaillé dans le domaine confirmeront.

RIP Klaus. Au moins avant ces années d'horreur tu auras su faire planer des millions de gens à des ouhhhh.... xxx dizaines de kilomètres.


Klaus Schulze : Un génie faillible mais si attachant
Par AIGLE BLANC
Le 06/05/2022
Le 07 Mai 2022 par WALTER SMOKE

Bel hommage à KS. Merci Aigle Blanc pour ce texte.


Klaus Schulze : Un génie faillible mais si attachant
Par AIGLE BLANC
Le 06/05/2022
Le 07 Mai 2022 par CORNELIUS

Un édito essentiel.

Perso, je me rappellerai toujours une émission d'Arte consacrée au Krautrock (terme stupide et méprisant soit dit en passant) et datant du temps des tous débuts du nouveau millénaire.
Le jeune Klaus Schulze y tenait ces lumineux propos (je cite de mémoire) : Nous, les musiciens allemands, devons trouver notre propre voie et non pas copier servilement les anglo-saxons. Nous avons notre propre style, notre propre culture ; nous sommes les vrais héritiers du Romantisme.


Klaus Schulze : Un génie faillible mais si attachant
Par AIGLE BLANC
Le 06/05/2022
Le 07 Mai 2022 par BAKER

Très beau texte, je pense que l'auteur a dû regarder un certain bonus du DVD avec Lisa Gerrard :)

Aurai-je le droit de citer l'autre énorme anecdote de ce DVD ? ;) (qui est juste hallucinante)


Le soulèvement des machines - Partie III : Et après ?
Par CHIPSTOUILLE
Le 05/05/2022
Le 06 Mai 2022 par CHIPSTOUILLE

Parler de composition musicale n'est certainement pas le meilleur moyen de convaincre qui que ce soit du bien fondé de l'apprentissage machine. Sache que cela aide déjà aujourd'hui au diagnostic de maladies graves (en repérant des détails sur des scans invisibles à l'oeil nu). La reconnaissance vocale est un confort considérable pour les paralysés, etc. Ce n'est pas le remplacement des humains qui motive ces avancées technologiques en premier lieu. Loin de là. Pour l'IA en particulier, c'est la capacité, dans des domaines très spécifiques, à même faire mieux, qui motive la recherche et surtout son financement. Ce n'est pas toujours vertueux, loin de là, mais condamner la technologie plutôt que ceux qui en font une mauvaise utilisation, il me semble que c'est se tromper de combat.

Sache aussi que les recherches en IA sont également motivées et conjointes aux recherches concernant le fonctionnement du cerveau humain.

Et crois-moi, dans l'apprentissage, il n'y a aucune "intelligence" à proprement parler. C'est même profondément débile. Le risque serait de croire l'inverse..

Moi c'est plus la façon dont on va passer de la situation actuelle (qui ne va plus pouvoir tenir très longtemps) à la suivante qui m'inquiète. Plus que la nature de la suivante. J'aimerais bien qu'on adopte la méthode des "petits-pas", plutôt que de se jeter tête baissée dans une révolution. Quand je vois la résistance aux changements, c'est pas gagné :) Mon espoir, c'est qua la génération Z a l'air de considérer qu'il est normal de faire des erreurs. Ca me parait une bonne base pour progresser dans la bonne direction.


Le soulèvement des machines - Partie III : Et après ?
Par CHIPSTOUILLE
Le 05/05/2022
Le 06 Mai 2022 par AIGLE BLANC

J'aimerais garder ton optimisme, cher Chipstouille, mais je n'y arrive pas car en matière de nouvelles technologies hi-tech (CD, Blue Ray, DVD, Internet, téléphonie mobile), c'est la course à l'aveugle à laquelle nous assistons, comme si le progrès dans ces domaines n'avait aucune limite. Les arguments commerciaux nous inondent et le public des consommateurs suit comme des moutons. On a beau pointer les dangers d'internet (réseaux sociaux notamment, l'impact sidérant sur le cerveau des enfants et adolescents addicts aux jeux video), rien ne semble arrêter ou ralentir cette marche en avant (ou en arrière c'est selon).
Ce qui me désole dans cette fascination des chercheurs en robotique et en I.A, c'est qu'ils passent leur temps à essayer de dupliquer l'être humain (son cerveau), en oubliant que le cerveau humain est une machine en soi dont il nous reste encore bien des mystères à élucider ou à comprendre. Le cerveau humain est fascinant (et mérite qu'on l'étudie encore et encore), tandis que l'I.A ne lui arrive pas à la cheville. Pourquoi l'humain est-il autant fasciné par l'artificiel ? L'humain ne s'intéresse plus à lui-même. Dans son désoeuvrement total, il se tourne vers des "paradis artificiels" qui l'évacuent presque de l'échiquier. L'homme est en train de penser un monde futur sans sa présence, comme si l'humain n'avait aucun avenir et que seule l'I.A se voiyait dotée des promesses d'un avenir meilleur. Mais cet avenir sauvera qui ? L'homme ? Non, l'homme en sera l'immense perdant.
Je précise que je n'ai rien contre la science, elle est une discipline humaine essentielle. En revanche, je suis contre cette démarche de l'homme qui consiste à se préoccuper de recréer une forme d'intelligence comme la sienne, à se comporter comme un démiurge. Je sais je suis pessimiste (ou passéiste), mais je n'y puis rien. La place de l'homme dans le monde de demain me préoccupe énormément.


Le soulèvement des machines - Partie III : Et après ?
Par CHIPSTOUILLE
Le 05/05/2022
Le 06 Mai 2022 par CHIPSTOUILLE

Le jour où on n'écoutera plus que de la musique composée par les IA n'arrivera pas, à mon avis. On écoute toujours de la musique traditionnelle, de la renaissance, etc. Ce alors qu'on aurait mille raisons de les abandonner parce que en théorie, on a fait "mieux" depuis.

Même en classique. La tendance actuelle est de redécouvrir des compositeurs oubliés par le XIXème siècle, sur des critères que nous ne partageons plus avec ces gens d'autrefois.

Par contre, j'ai bien peur que dans des domaines comme le cinéma, les jeux-vidéo, la publicité, bien des producteurs peu concernés n'hésitent pas à recourir à cette facilité dans un avenir proche. "musique composée par un humain" sera peut-être un sticker qu'on va finir par nous coller sur l'affiche comme un argument marketing. Va savoir.
Mais il y aura de la résistance, j'en suis à peu près certain.


Le soulèvement des machines - Partie III : Et après ?
Par CHIPSTOUILLE
Le 05/05/2022
Le 05 Mai 2022 par DINICED

C’était très intéressant comme édito. J’ai appris plein de choses.
L’ i.a. est partout en fait. Le gros danger n’est pas de s’en servir pour gagner du temps ou de l’argent, ce qui m’effraie un peu c’est d’oublier. Quand dix générations d’êtres humains écouteront de la musique composée par l’ i.a., qui saura encore comment on joue d’un instrument ? On a déjà l’impression que certains artistes sont plus proches de la profession d’ingénieur du son que de musicien.

Un concert joué par l’ i.a. : Les gens dans la fosse et juste un P.C. portable sur scène.

Les crédits des musiciens :
Basse : Fruity Loop
Chant : Audacity.


Quel cauchemar !


Le soulèvement des machines - Partie II : Etat des lieux
Par CHIPSTOUILLE
Le 04/05/2022
Le 04 Mai 2022 par CHIPSTOUILLE

Je conseille également Ex Machina, que j'ai trouvé très prenant.
Du côté des relations que tu évoques avec les IA, je vous renvoie également vers le film Her, avec Joachim Phoenix et Scarlett Johannson.
La liste des films (et même séries, Black Mirror...) qui ont déjà abordé le sujet semble sans fin.

Tu abordes une sorte de "grand remplacement" des outils, qui de mon point de vue devrait bien plus occuper le débat politique aujourd'hui que l'autre truc du même nom qui est une vaste fumisterie sans fondement.
Etant informaticien, et oeuvrant donc à remplacer le travail des humains par des machines, le sujet me touche particulièrement. Je dois avouer qu'il m'a d'ailleurs posé des cas de conscience à plus d'une reprise. J'y ai donc beaucoup réfléchit (mais ça n'a rien à voir avec la musique, donc...). Je pense que pour te répondre correctement, il me faudrait un bouquin entier...

Pour tenter de résumer, je dirais que vouloir se faciliter la tâche par l'utilisation d'outils est quelque chose de naturel. C'est un gain de temps du point de vue de la société. Tu as déjà lu la 3ème partie, je ne pense pas que l'outil pourra remplacer l'humain en matière d'art, on saura toujours le devancer. Il devrait juste être là pour nous faire gagner du temps et nous aider à nous focaliser sur des tâches utiles.

Le problème est que tout le monde ne profite pas de cette automatisation à outrance. Notre société est obnubilée par le gain d'argent, plus que par le gain de temps, et ce à tous les niveaux. Ce qui nous a conduit à des aberrations systémiques. On en est arrivé au point d'avoir produit des choses insensées et totalement contreproductives comme l'obsolescence programmée. C'est à mon avis le véritable fléau de notre société actuelle. C'est à la source de beaucoup de nos soucis (surconsommation de ressources, création de besoins inexistants, etc.). Je ne parle pas ici que de puces planquées dans les imprimantes pour qu'elles s'arrêtent de fonctionner, mais de la culture de la production cyclique et du jetable de manière générale. Si on considérait tous nos problèmes d'argent comme des problèmes de gain de temps, ça changerait beaucoup les perspectives. Il y a de mon point de vue tout un tas de solutions qui semblent se révéler en partant de ce principe. Mais comme je le disais, pour aborder tout cela, c'est assez long :)


Le soulèvement des machines - Partie II : Etat des lieux
Par CHIPSTOUILLE
Le 04/05/2022
Le 04 Mai 2022 par AIGLE BLANC

Edito très fourni en informations et en réflexions diverses. Je me permets d'intervenir non pour nourrir cette réflexion qui me dépasse totalement (je ne comprends toujours pas pourquoi l'être humain s'ingénie à concevoir un avenir sans sa présence sur terre : en effet, c'est cela qui semble s'esquisser. La machine qui a remplacé l'humain au travail, dans les usines, remplacerait de même l'humain dans ses activités artistiques et même dans ses relations...), mais pour suggérer un film peu connu qui aborde ce thème de l'I.A. Il s'agit du film d'anticipation "Ex Machina". Sans être un chef-d'oeuvre, il offre sans doute un support idéal en vue d'un débat.


Le soulèvement des machines - Partie I : Comment les IA composent ?
Par CHIPSTOUILLE
Le 03/05/2022
Le 04 Mai 2022 par CHIPSTOUILLE

Je profite aussi de la section commentaire pour remercier Shaowei, si jamais il passe par ici. Il est titulaire d'un doctorat en intelligence artificielle, et j'ai donc eu la chance de l'avoir comme collègue. Je lui ai donc piqué l'exemple des photos de foot et rugby pour vulgariser le sujet.

Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 17






1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod