Recherche avancée       Liste groupes



Le 29 Décembre 2012


Ian GILLAN - CLEAR AIR TURBULENCE

Comment à l'époque le groupe était-il considéré ? Est-ce que c'était un passage vite oublié, ou bien une période assez fructueuse pour Ian Gillan, les fans de Deep Purple aimaient ce groupe-là, ou étaient-ils contre ce style ?
Comment était-il par rapport aux autres groupe créés par d'autres membres de Deep Purple (Rainbow, Whitesnakes, etc) ?





Le 29 Décembre 2012 par RED ONE

Le IAN GILLAN BAND fût une période assez brève dans la carrière solo de Ian Gillan, puisqu'il prit fin en 1979 pour laisser la place à un nouveau groupe plus orienté heavy metal, le groupe GILLAN.

Néanmoins, le succès du IAN GILLAN BAND fût réel à l'époque et le groupe était très apprécié notamment au Japon, ce qui donnera lieu au mythique "Live At The Budokan" de 1978, aujourd'hui considéré comme l'un des meilleurs live rock de la fin des années 1970.

Le IAN GILLAN BAND n'avait en revanche pas la renommée de RAINBOW (ni même de WHITESNAKE), et oui, c'était essentiellement un groupe destiné aux fans de DEEP PURPLE. De nos jours, oui, malheureusement, ce groupe reste surtout connu des fans du Pourpre, tout comme les autres projets de Gillan en solo ...





Le 29 Décembre 2012 par DAVID

Le Ian Gillan Band a plutôt dérouté les fans de Deep Purple. Lorsque, après le split de Deep Purple, des fans allaient voir Ian Gillan Band en concert, la chope de bière à la main, prêts pour le pogo sur Speed King et Highway Star. Ils étaient souvent surpris et déçus de voir sur scène un groupe au look très propre, surpris d'entendre une musique complexe et jazzy-rock-prog un peu barré. Bref, les déceptions étaient là, et ce n'est que pendant les reprises de Deep Purple que la foule manifestait vraiment son enthousiasme.

Lorsque Ian Gillan a mis fin au Ian Gillan Band à la fin des années 70, pour ensuite monter le groupe GILLAN (en gardant Colin Towns avec lui, et avec le bassiste John McCoy), il aura énormément de mal à trouver une nouvelle maison de disque. En cette période punk-disco, plus personne ne voulait de lui, car les années Ian Gillan Band n'avait pas été très rentables, commercialement parlant.
Ce qui explique aussi que les albums du Ian Gillan Band (ainsi que ceux de GILLAN) aient été très mal distribués pendant des années. Généralement en France, on ne pouvait les trouver qu'en import. Ces albums ont été réédité tout récemment.





Le 29 Décembre 2012 par DAVID

Il est évident que Rainbow, et surtout Whitesnake, ont rencontré plus de succès que Ian Gillan en solo. Rainbow était plus orienté "guitar-hero" (surtout en live - les démonstrations de Blackmore sur On Stage sont parfois éprouvantes et looooongues...), avec aussi plusieurs classiques hard rock reconnus comme tels. Et Whitesnake est devenu une machine à hits dans les années 80, ce que Ian Gillan n'a jamais vraiment été. Donc Rainbow et Whitesnake ont toujours été plus populaires.

Les premiers albums de Rainbow ont rapidement été considéré comme les plus proches de Deep Purple, après le départ de Blackmore de Deep Purple. Alors que les premiers albums du Ian Gillan Band s'éloignaient fortement de Deep Purple.

Après le split de Deep Purple, les premiers albums de Whitesnake représentent la suite logique de Deep Purple, mark 3 et 4, dans une veine plus bluesy. Mais avec plusieurs éléments Purple-iens toujours présents (le son 70's et les claviers surtout). Même au début des années 80, Whitesnake sonnait très "old-school", très vieillot.

Pour le groupe GILLAN, de 1979 à 1982, 5 albums indispensables (chroniqués sur Nightfall :)) : Mr Universe, Glory Road, Future Shock, Double Trouble et Magic.
Le style GILLAN était moderne à l'époque, très speed (plusieurs titres par album aussi speeds que du Motörhead). GILLAN est la suite logique de Deep Purple mark 2, c'est, parmi toutes les carrières solo de la "Deep Purple Family", le groupe le plus proche de l'esprit du mark 2. Avec des titres parfois bluesy ou rock 'n' roll que n'aurait pas renié Deep Purple époque Machine Head ou Who Do We Think We Are.

Il suffit d'écouter de Deep Purple le titre Smooth Dancer sur Who Do We Think We Are, c'était du GILLAN avant l'heure : très agressif, très direct, une voix hyper rauque et puissante (qu'il a complètement perdu depuis 1984), rock 'n' roll, des solos très courts (30 secondes, pas plus), in your face. Smooth Dancer annonçait la carrière solo de Ian Gillan (pour son groupe GILLAN).








1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod