Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Iggy Pop
The Idiot
Page  1 |

le 31 Mars 2020 par LEO


Si Kill City était comptabilisé comme un album d'IGGY POP & JAMES WILLIAMSON, on peut donc considérer que The Idiot (enregistré à l'été '76 et paru début '77) est le premier véritable album en solo du chanteur.
J'aime beaucoup le monolithique et hypnotique "Sister Midnight" que Bowie reprendra à son compte deux ans plus tard sous le titre "Red Money" (avec un texte différent) sur son album Lodger. Le riff de guitare ainsi que la rythmique (basse/batterie) balancent vraiment bien !
Par contre, le traînant "Nightclubbing" n'a jamais récolté mes faveurs. Je trouve qu'il ne s'y passe pas grand chose tout du long.
Le répétitif et pesant "Funtime" a des réminiscences de l'époque STOOGES (surtout lorsque ça commence à partir un peu en vrille vers la fin), mais ce serait des STOOGES sous anxiolytiques et pas sous amphèts, avec le chant un peu pâteux d'IGGY et des choeurs bien zarbis, genre retour des morts vivants ! Ma foi, ce mélange de rock brut qui tourne au ralenti et de voix zombifiées donne un résultat franchement pas mal à l'arrivée.
La partie de basse et de piano du titre "Baby" me fait vaguement songer à "Dead End Street" des KINKS. J'aime bien cette compo nocturne où flotte un parfum mi-désespéré/mi-optimiste.
À l'inverse, l'encensé "China Girl" m'a toujours rebuté autant dans sa version d'origine que dans la reprise faite par Bowie au début des 80's ! Je déteste ce xylophone stressant qui s'accorde très mal aux parties de guitares saturées, tout autant que le chant mal assuré d'IGGY qui devient une véritable torture auditive lorsqu'arrive le passage "Visions of swastikas in my head, Plans for everyone, It's in the whites of my eyes" ! Je zappe direct.
Le long "Dum Dum Boys" n'est pas très varié avec sa structure volontairement monotone mais il s'en dégage une impression prenante et durable et au final je trouve ce morceau vraiment pas mal.
"Tiny Girls" est carrément une ballade typique du Bowie early '70's ! On la croirait sortie de Ziggy Stardust ou d' Aladdin Sane avec sa partie de saxo jouée par le Thin White Duke ! Sympathique mais sans plus, et aussi un peu hors- sujet stylistiquement.
"Mass Production" qui referme le 33-tours est un gros bloc compact de plus de huit minutes qui peut autant agacer que fasciner avec son côté répétitif et ses synthés aux sonorités froides et torturées, et qui préfigure le rock industriel à venir. Cela dit, malgré son aspect un peu austère, le morceau reste quand même très abordable et IGGY s'en sort fort bien dans ce contexte particulier. Je suis sûr que cette compo en particulier a dû bien inspirer les futurs membres de JOY DIVISION pour leur morceau "I Remember Nothing" !
Personnellement, si je laisse de côté les deux compos que j'aime le moins ("Nightclubbing" + "China Girl") et le plus atypique "Tiny Girls", j'obtiens cinq titres sur huit ce qui n'est pas si mal après tout.

le 04 Août 2011 par DA PONTE

Grandiose cette "China Girl"... Le reste du disque est bien mais l'enjoliveuse chinoise a mes faveurs... Merci m'sieur BOWIE

le 02 Octobre 2006 par ZARDOZ


Le meilleur absolu de l'Iguane en solo...Incontournable, rien que pour "Nightclubbing", "Dum dum boys", "China girl" (aah, ce solo...), "Funtime" et "Sister midnight". 8 grands titres.













1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod