Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
7 commentaires notés  
[?]



Daft Punk
Random Access Memories
Page  1 | 2 |

le 09 Juillet 2019 par BAAZBAAZ


Je ne peux que me joindre avec enthousiasme aux commentaires de MR TINKERTRAIN et de LESTER FREAMON !

Non seulement cet album est très bon mais avec plus de 5 ans de recul nous pouvons mesurer son importance culturelle : les années 2010 ont été celles du regain de popularité et de crédibilité de tout un pan de la musique disco et funk de la fin des 70s et du début des 80s. Ce disque a certainement joué un rôle dans ce mouvement, ne serait-ce qu'en remettant Nile Rodgers au centre de l'univers...

le 09 Juillet 2019 par LESTER FREAMON


Tout à fait d'accord avec Mr TinkerTchouTchou! (Salut!)
D'ailleurs, est-ce que le groupe va faire un nouvel album?
En tout cas, si c'est le dernier album, voilà ce qui s'appelle finir en beauté!

le 09 Juillet 2019 par MR TINKERTRAIN


Leur meilleur ce à ce jour. Et de loin. En 2 mots: Nile Rodgers...

le 01 Septembre 2016 par VIV


Y'a à boire et à manger dans cet album !
On passe du tout au tout dans cette sphère électro funky, tantôt pop tendance "radio friendly" tantôt électro teintée de jazz, voire plus complexe dans un esprit progressif.

Je me souviens avoue été très agréablement surpris à la première écoute de ce RAM, partant avec des à priori vu le bassinage médiatique de l'époque. Il était agréable de remarquer que c’est musical, ça sonne, ça groove, et c'est propre. Ce n'est pas uniquement du numérique avec vocoder et gratte funky, y'a aussi du rhodes, du piano, de la batterie acoustique et j'en passe. Quelques année plus tard : même constat, cet opus est toujours un plaisir pour les cages à miel.

Ce qui est plaisant avec ce groupe, c'est la diversité. Chaque album a son âme particulière, même en gardant leur identité sonore, ils se renouvellent à chaque album.
Bonne surprise avec "Giorgo by moreder", un véritable ovni de leur part.

le 12 Septembre 2013 par BAAZBAAZ


Immense album. Rien à jeter. Un équilibre parfait entre des morceaux doux et planants, un funk doré à l’or fin, de la pop délicieuse et quelques réminiscences electro-rock. Rarement, après tant d’années d’existence, un groupe aura su renouveler ainsi sa créativité.

Et surtout, ce disque est une leçon d’éclectisme et d’ouverture d’esprit. Une gifle au snobisme musical et à l’élitisme. Cette musique s’enracine dans tous les courants populaires que les critiques rock méprisent rituellement depuis longtemps : le soft rock californien, le disco, la pop symphonique, le mainstream 80s… Voir aujourd’hui les Inrocks ou Pitchfork avaler la pilule DAFT PUNK est jubilatoire.

J’irai même plus loin : on tient ici le disque qui symbolise un état d’esprit, une façon de penser la musique à l’écart des bien-pensants ou des prescripteurs de bon goût.

C’est leur meilleur album. Un cadeau inespéré pour un début de décennie désespérant.













1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod