Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
6 commentaires notés  
[?]



Eloy
Silent Cries And Mighty Echoes
Page  1 | 2 |

le 23 Juillet 2022 par CLANSMAN57


Le Pink Floyd allemand, qu'elle m'avait dit, la vendeuse.
Hop, c'est pas faux, il y a de ça.
A noter que le batteur avait joué dans Scorpions avant.

le 26 Avril 2022 par ALPHA60

@Largeur Une ligne pour ce commentaire en plastique!

Suis en train d'écouter cet album. Une bien agréable surprise.

le 26 Avril 2022 par LARGEUR


😂😂😂 5 étoiles a cet album en plastique ...

le 15 Février 2020 par LULU LA NANTAISE


C'est un bon album mais j'irais pas jusqu'à le mettre sur un piédestal par rapport à tous les autres, pour moi leur sommet est entre 74 et 76.

le 18 Décembre 2019 par LEO


Voilà, on y est !!! la musique d'ELOY est parvenue à maturation et est devenue bien plus consistante que par le passé.
La vague ressemblance de "Astral Entrance" avec l'intro de "Shine On You Crazy Diamond" ne me gêne pas plus que ça. Du reste, on peut trouver nombre d'intros planantes similaires sur quantité d'albums estampillés 'prog-rock' !
"Master Of Sensation" qui est enchaîné au titre précédent est énergique mais n'oublie pas au passage de varier les ambiances, tout cela en six minutes chrono là où auparavant il aurait fallu dix minutes pour installer un climat. C'est clair, le groupe a parcouru du chemin depuis son dernier album en studio !
Sur "The Apocalypse" ELOY reprend vite ses vieilles habitudes avec un 'epic' de quinze minutes mais cette fois la formation ne s'embourbe plus dans une suite linéaire soporifique comme par le passé. Ici le morceau est contrasté et vivant. Bref, tout ceci est construit intelligemment.
Contrairement à WALTERSMOKE, la section centrale de cette longue suite ne m'évoque pas "I Know What I Like", par contre la partie intitulée "Burning" où figure des choeurs féminins me fait songer au passage nommé "Mother Fore" dans la suite "Atom Heart Mother" !
Le dynamique "Pilot To Paradise" est dans la même lignée que "Master Of Sensation" et jusque là, l'album ne souffre d'aucune faiblesse notable, si ce n'est sur le doucereux "De Labore Solis" qui surgit à cet instant précis, comme pour contredire mes propos précédents. Certes, la compo est loin d'être négligeable avec son climat rêveur mais tout comme le chroniqueur et ALEX F, je trouve qu'elle aurait pu être raccourcie d'une à deux minutes.
"Mighty Echoes" referme le 33t. De façon plus lyrique et symphonique.
Silent Cries And Mighty Echoes (enregistré fin '78 et paru en '79) est un album fort recommandable et est indubitablement la porte d'entrée idéale pour qui serait réfractaire à la musique d'ELOY, car c'est sur celui-ci que la formation a enfin trouvé l'alchimie parfaite entre son ambition progressivo-symphonique et une formule plus dépouillée qui va se développer dans les albums à venir.
Un bon 4,5/5













1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod