Recherche avancée       Liste groupes



Le 05 Février 2020


The POLICE - OUTLANDOS D’AMOUR

Je me posais la question de savoir pourquoi les radios type RTL2 passent toujours les mêmes titres d'un artiste ? Il y aurait pourtant matière à piocher dans les discographies fournies de U2, POLICE, DIRE STRAITS pour ne citer que ces artistes "vitrines" de la radio précité et s'affranchir de Roxanne, Sunday Bloody Sunday ou Money for Nothing ... et faire découvrir des titres moins connus mais tout aussi excellents.

Est-ce que parce que la diffusion se base sur un panel d'auditeurs lambda qui ne veut entendre que des titres connus ? une certaine mentalité française vis-à-vis de la musique ?

Dans le nord de la France, nous captons des radios belges, dont la plus connue dans le créneau RTL2 est CLASSIC 21, qui pour le coup, varie énormément les artistes et les titres dans le classic rock/ hard rock/ pop/new wave etc etc.
Comme le créneau est le même, et le profil d'auditeur à priori semblable, je me suis demandé s'il n'y avait pas une autre raison : commerciale/financière.
En France, la diffusion de titre en radio est soumise au paiement de droits SACEM. Est-ce que ce système n'encouragerait pas les radios, à diversifier le moins possible les artistes et les titres?

Si le principe des droits à reverser se base sur des "forfaits" où diffuser le titre plusieurs fois dans la semaine n'est facturé qu'une fois par exemple.... Elles réutilisent le titre un maximum de fois et limitent le nombre de titres différents pour ne pas multiplier les droits à payer.

La question est assez pointue, mais les échanges sur ce site le sont tout autant, j'espère avoir quelques avis éclairés sur ce sujet.

Merci





Le 07 Février 2020 par BAKER (visiteur)

Nous sommes donc d'accord sur deux points :

1-les publicitaires dominent le monde (non pas que je ne le sache pas déjà)
2-99% des personnes qui disent écouter de tout et être ouvert, c'est du bon gros pipeau.

Mais je rajouterais un 3 qui est que si on passait du Flower Kings 10 fois par semaine pendant les grosses têtes justement, la seconde semaine des gens apprécieraient. Mais je divague peut-être.





Le 10 Février 2020 par David (visiteur)

Une des grandes "victimes" des radios françaises, c'est bien le groupe TOTO : sorti de "Hold The Line", "Rosanna" et "Africa", rien d'autres n'existe pour les radios.
Pourtant, à une époque lointaine maintenant, soit il y a 25 ans, voire plus, les radios pouvaient aussi passer "I Will Remember", "Stop Loving You" ou "Don't Chain My Heart", même si c'était pas aussi fréquemment que les hits habituels.
De l'autre côté, les concerts de TOTO font salle comble en France, un des pays où TOTO marche le mieux (plusieurs live de TOTO enregistré en France, live 1990, et le "Livefields" de 2000). Les passages radios fréquents de TOTO à la radio, même avec toujours les mêmes hits, ont quand même permis à TOTO de pouvoir continuer à faire des tournées qui font salle comble en France, leur succès sur les tournées ne s'est jamais démenti. Le public vient écouter sa dose de hits en concert. Alors que les derniers albums de TOTO - pourtant de grande qualité - se vendaient moins que "Toto I", "Toto IV" ou "The Seventh One".
J'ai jamais capté pourquoi des merveilles comme "After You've Gone", "Mindfields", "Lea", "The Other Side" ou tellement d'autres perles oubliées de TOTO ne passaient jamais à la radio. Pas de bol.





Le 10 Février 2020 par pkvod (visiteur)

On est parfois surpris d'entendre certaines chanson plus élaborées, plus abouties, subtiles même, dans les albums d'artistes qu'on ne connait que par leurs singles, et ça ceux de C21 l'on bien compris.




Le 10 Février 2020 par Nono (visiteur)

@David : Oui, tout à fait d'accord, étant moi-même grand fan de Toto. L'ironie est que leur album IV est un de ceux que j'aime le moins dans leur discographie. Suis-je le seul sur Terre dans ce cas ? Mais oui, ça ferait du bien qu'ils nous passent un "Stranger in town", un "Goodbye Elenore" ou un "I'll supply the love" ! Ras le bol de Rosanna et Hold the line qui ont vite fini par me saouler, excepté Africa que j'adore toujours...




Le 19 Février 2020 par Franz (visiteur)

Malheureusement certains titres passent tellement souvent qu'on en arrive à ne plus les sacquer, matraqués sans cesse avec toujours la même chose . Highway to Hell, Nothing else matters, another brick in the wall, Wind of change etc... C'est vrai que ces groupes ont sorti tellement peu d'albums qu'il n'y a que ça à passer dans leur discographie. Vraiment triste. Après il existe quand même d'autres radios que rtl 2 heureusement...




Le 19 Février 2020 par LE MERLE MOQUEUR (visiteur)

Radio avec matraquage publicitaire, propagande économique et politique, plus conserves avariées culturelles et musicales, non merci.
Je sais certains vont dire que je suis sectaire et baigne dans l'obscurité rappelant les clichés qu'on avait sur le Moyen-âge. Mais entre nous dites, il y a autre chose que les radios commerciales qui font du commerce...chiant.





Le 04 Avril 2020 par urbain (visiteur)

perso je n'écoute que des radios rock étrangères par internet, et là ya pas photo quoi … Pour ce qui est des radios françaises qui passent toujours les mêmes titres, c'est qu'en fait ce sont les gens qui les demandent vu qu'ils ne connaissent que ceux-là, sorte de cercle vicieux, un peu comme la télé qui passe toujours les mêmes films; et maintenant chers auditeurs un titre de Eagles que vous adorez !




Le 06 Avril 2020 par i'm mad, crazy and nut (visiteur)

Je pense que l'arrivée du DAB+ va arranger les choses. pas besoin de se trouver pres d'un pays pour capter leur radio on aura acces à ce qu'on veut (du moins je suppose).




Le 06 Avril 2020 par BRADFLOYD

Le problème n'est pas que l'on donne aux gens ce qu'ils veulent entendre. Le problème est que la musique n'intéresse que peu de monde et donc les radios ne se cassent pas la tête pour diffuser des trucs "rares". Le goût musical a profondément évolué avec les lois françaises visant à favoriser la production française. Aujourd'hui, ce qui sort sur les ondes est, en moyenne, à 70% du rap français. Par ailleurs, demandez-vous combien de disques sont possédés en moyenne dans notre beau pays ? Moins de 30. Les radios n'ont pas vocation à diffuser de la musique, elles diffusent un fond musical permettant de faire le lien entre deux publicités. J'adore quand certaines affirment : maintenant, une heure de musique non-stop avant de balancer de la pub dans la foulée.
Mais bon, ce n'est que mon avis.





Le 07 Février 2020 par JOVIAL

Pourquoi les diffuseurs passent toujours la même chose ? Mais parce que la plupart des gens écoutent TOUJOURS la même chose et ne demandent pas autre chose, mon cher Baker !

Qui veut vraiment écouter du drone, du prog, du hard bop à la radio ? Soyons réalistes, la plupart des gens s'en cognent de ces styles ! Va donc programmer du Gentle Giant ou du Miles Davis durant les Grosses Têtes ou pendant l'After Foot, tu verras le résultat ! Les radios commerciales fonctionnent grâce à l'argent des publicités, la musique qu'elles passent n'est qu'accessoire !





Le 06 Février 2020 par yngwie-cooper (visiteur)

Je me suis souvent posé la question, j'èspere que nous aurons une vraie réponse. Pour l'anecdote David, je me souviens qu'un jour faisant mes courses chez Lerclerc, la radio c'est mise a diffuser un titre du premier album solo de Joey Tempest "Europe". Bon c'était la seule fois mais quel plaisir. Allez je vais me mettre RTL2 ils devraient pas tarder a passer "Highway to hell" ou "Sultans of swing", sic.....




Le 05 Février 2020 par BAKER (visiteur)

Je suis également très preneur de réelles informations à ce sujet.

Mon instinct penche pour une dégonadation générale de toute la chaîne culturelle (radio, télé, internet) française, mais ça peut également être financier, auquel cas puisqu'on ne peut pas varier les genres et les titres, que l'on réduise à zéro centime le budget de tout ce qui concerne la "diversité" dans les médias...





Le 05 Février 2020 par David (visiteur)

Je suis allé en vacances plusieurs fois en Allemagne, à différentes périodes de ma vie.
Je me souviens bien que, dans les années 90 en Allemagne, "If you want my love you got it", de CHEAP TRICK passait régulièrement à la radio.
En 2007, j'avais même entendu sur une radio allemande, "Map of the world" de MARILLION (le truc inimaginable en France !).
Donc je pense que les radios allemandes ont effectivement une programmation bien plus diversifiée en matière de rock et pop.






Le 06 Février 2020 par Clansman57 (visiteur)

Pas faux pour l'Allemagne, dans la mesure où par chez moi on capte les stations allemandes et les gens préfèrent mettre celles-ci aux françaises.
C'est vrai qu'ils passent tout le temps les mêmes chansons sur nos stations.
Pareil pour la TV depuis quelques années, ils diffusent souvent les mêmes films régulièrement...
Ce dernier point me gêne davantage!





Le 06 Février 2020 par Jef De La Lune (visiteur)

A ce propos justement, c'est dommage qu'un éminent monsieur de la radio comme Francis Zégut passe souvent les mêmes classiques de QUEEN, U2 ou OASIS dans son émission alors que lui-même sait très bien qu'il y a quelques perles moins connues à diffuser de ces artistes...




Le 06 Février 2020 par PHILIPPE (visiteur)

Hello
j'ai trouvé cet article sur le net qui donne des précisions sur la gestion des droits SACEM lors de la diffusion de musique sur les radio généralistes.
https://www.liberation.fr/checknews/2018/09/12/combien-les-radios-remunerent-elles-les-artistes-qu-elles-diffusent_1678152

Il semble que chaque diffusion donne droit à paiement à la SACEM.
Il est possible que dans un contexte commercial de forte concurrence entre radios, elles préfèrent "acheter" des chansons connues (cela rassure l'auditeur lambda) au détriment de titres moins connus... peut-être de peur que l'auditeur change de fréquence :-)





Le 06 Février 2020 par JOVIAL

Je ne pense pas que la SACEM soit en cause.

Chaque radio paye une redevance à la SACEM, redevance dont les tarifs varient évidemment d'une radio à une autre (et c'est assez technique !). La SACEM reverse ensuite les droits d'auteurs aux ayants droits en fonction des diffusions (la SACEM "collecte" elle-même les programmes de diffusions). En gros, plus un morceau est diffusé, plus les ayants droits toucheront.

Ensuite, concernant ta question, je pense que l'explication tient au fait que justement ces radios sont des radios commerciales. Elles ont quelque chose à vendre. En cela, elles ne peuvent pas se permettre de perdre des auditeurs. Pourquoi programmer un obscur morceau de U2 quant on a déjà Sunday Bloody Sunday ou New Year's Day, connus et appréciés de tous ? Le public de ces radios ne vient pas (à mon avis) pour la découverte, il veut justement des classiques. De plus, ces morceaux sont là pour "reposer" l'auditeur au cours d'une émission, ou pendant la pub (ce n'est pas la pub qui encadre la musique, c'est la musique qui encadre la pub). Hors de question donc de programmer des morceaux ou des artistes inconnus qui feront fuir l'auditeur !

C'est con, mais c'est comme ça ... du moins dans les radios commerciales.





Le 06 Février 2020 par Nono (visiteur)

Il y a 3 choses distinctes :
1) La première : c'est le fait de ne passer que LE ou les 2 gros succès d'un artiste, sur certaines radios. Et peu importe que l'artiste ait réalisé 1 seul ou 30 titres à succès : ce sont toujours les mêmes 2 titres qu'on entend, et souvent 3 fois par jour au minimum. Beaucoup de "petites" stations de radio passent les 10 mêmes titres en rotation continue pendant des semaines. Là c'est le cas extrême.
2) La plupart des stations de radio plus importantes passent la plupart des hit-singles pour chaque artiste, mais pas tous. Prenons le cas Dire Straits par exemple : on entendra évidemment "Sultans" et "Money for nothing", éventuellement "Walk of life", mais aussi les moins connus "So far away" ou "Romeo & Juliet" par exemple. Donc ces radios, certes, ne passent que les hit-singles, mais vont chercher aussi ceux qui sont un peu oubliés.
3) Enfin: certaines radios qui passent des singles mais aussi certains titres d'albums, inconnus, lors d'émissions spéciales réservées. C'était le cas des émissions de Francis Zegut par exemple.





Le 06 Février 2020 par le kingbee (visiteur)

L'une des raisons pour lesquelles je n'écoute plus la radio ni la TV.
Trop de redondances et de rediffusions sans intérêt.





Le 06 Février 2020 par BAKER (visiteur)

J'en reviens toujours à mon cheval de bataille, mais parmi toutes les réponses intéressantes ci-dessous, il n'y a pas la VRAIE réponse à la question : POURQUOI les diffuseurs passent toujours la même chose.

Alors je sais bien qu'il y a une réponse officieuse, c'est, comme l'a justement dit quelqu'un, que les gens "aiment écouter toujours la même chose".

Dans ce cas, pourquoi tous les médias se vantent-ils d'être "ouverts", prônent "la diversité", se permettent des trucs hallucinants genre "TOUTES les musiques" (ah bon, du rock progressif, de la world, du jazz hard bop, de la chanson réaliste, du drone ?), "TOUS les tubes", "TOUTES les tendances"... Et pratiquent de façon exclusive soit le jeunisme, qui passe donc, il faut l'avouer, 95% de bonne grosse merde bien puante, soit du vieillisme où là, comme vous l'avez tous souligné, ben on a perdu toutes les bandes dis donc, c'est pas de bol !

Mon côté totalement paranoïaque et complotiste pense que c'est une façon de faire disparaître tout un pan de culture à petit feu, par petits coups, comme on poivre un steak, pof pof pof. D'un côté les médias qui appauvrissent leur catalogue, de l'autre les plateformes de streaming qui ne vont pas tarder à nous sortir l'argument écologiste pour nettoyer et appauvrir leurs serveurs, les CD qui disparaissent des grandes surfaces, les vinyls trop chers et à 75% uniquement des rééditions, les rachats de maisons de disques par des conglomérats dirigés par des tyrans masturbatoires, et hop ! #musicisdead, comme ça, l'air de rien. Et ceux qui tenteront de la faire survivre seront vus comme les fans de jeux vidéo dans les années 80 : de dangereux tarés antisociaux qu'il faudra faire surveiller de très près.

Fans de cinéma, regardez les choix des plateformes de streaming, comparez le marché du DVD aujourd'hui avec celui d'il y a à peine dix ans...





Le 09 Avril 2020 par part time timer (visiteur)

dans un monde actuel ou tout est pretexte uniquement à argent, ou même la musique actuel ne sert qu'à faire du fric sans se soucier de l'intérêt et du reste, (c'était déjà le cas avant mais avant la musique était bien plus belle et valait le coup, va savoir pourquoi), c'est normal que les radio se contentent de suivre la tendance càd se faire du pognon en pretextant passer de la musique et des pubs. Triste monde ... le pire c que des millions de petit jeunes marchent à 100% là dedans et attendent le dernier single itunes de Angele, Loane, Maitre Gims, tout ces gens qui ont rien avoir avec le musique mais qui servent à amasser le pognon à coup de marketing qu'importe la qualité et le talent. Maintenant pour faire connaitre un artiste on procède à l'envers, et ça marche, on te fait croire que c'est la révélation, entre autre par le fait qu'on les retrouve partout, adulé par les critiques etc, alors le jeune il fait quoi ? il se sent coupable de pas avoir suivit la tendance alors il fonce dessus pour être dans la tendance. Dans un monde pareil c'est difficile de faire une radio avec de la bonne musique.







1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod