Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Tangerine Dream
Electronic Meditation
Page  1 |

le 01 Octobre 2019 par LEO


D'accord avec BAKER, ce premier album de TANGERINE DREAM est franchement pénible à s'enquiller (d'une traite ou par petits bouts, c'est la même chose !).
Je n'y vois que bruits et divagations, là où d'autres parleraient de recherches et d'expérimentations.
C'est une sorte d'Ummagumma puissance 1000 si l'on veut, mais vu que je n'ai jamais eu d'affinités avec Ummagumma, cet Electronic Meditation avait peu de chance de me parler !
Quoiqu'il en soit, à ce stade embryonnaire (fin'69-début'70) la formation n'est pas encore fixée et il faudra attendre l'arrivée de Christopher Franke pour voir un début d'orientation musicale.
Pour l'instant, le son de TANGERINE DREAM ne fait pas planer mais irrite profondément l'auditeur en attente de quelque chose, qui ne viendra jamais.
Pour moi, c'est zéro pointé sur toute la ligne mais heureusement, le DREAM trouvera assez rapidement sa voie sur ses 33-tours suivants.

le 14 Juillet 2011 par WALTER SMOKE


Ah, le premier album de Tangerine Dream ! Le premier cru du groupe le plus connu de Berlin ! Ouais, mais... la différence entre Electronic Meditation et Stratosfear, pour ne citer que lui, c'est comme comparer une fourmi et un guépard. L'ambiance est lourde, froide, très froide à tel point que j'ai failli avoir peur. Bon, vous me direz que ce sont les débuts, certes, mais bon... en exemple, "Genesis" ne constitue pas la meilleure ouverture (du moins si on s'attend à un morceau calme et serein), avec des violons anxiogènes ; et "Resurrection" est une grosse arnaque. Le plus étonnant reste la line-up où l'on retrouve Klaus Schulze, LE monstre sacré de l'électro allemande. Ah oui ! ne vous fiez pas au titre de l'album : le style s'apparente plus à du krautrock pur et dur, primitif !













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod