Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE DE TUVA  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


HUUN HUUR TU - Altai Sayan Tandy-uula (2004)
Par CHIPSTOUILLE le 27 Janvier 2007          Consultée 2184 fois

HUUN HUUR TU est un des rares groupes que vous trouverez en magasin originaire de Tuva, une petite province de Sibérie orientale, frontalière de la Mongolie et longtemps restée sous contrôle de l’empire mongol (Ca y est, j’ai perdu la moitié de mes lecteurs). La vraie raison qui me pousse à vous parler d’un tel groupe, ce sont les spécificités de leur musique. Les musiciens de cette région, outre le fait d’utiliser divers instruments à cordes ou des espèces de guimbardes, jouent d’un chant appelé diphonique d’une originalité sans pareille…

Cette technique permet à un chanteur d’entonner deux notes à la fois. Sur une note grave en continu, par un habile placement de sa langue sur son palais, celui-ci parvient à créer par résonance une seconde note plus aigue en harmonie avec la première. En modulant par la suite les cavités buccales ainsi formées, il fait varier la seconde note, apposée au râle bourdonnant et continu de la première. La musique de Tuva, que l’on peut rapprocher de celle de ses contrées voisines tibétaine et indienne (je serais tenté de dire dans les deux sens du terme, asiatique et américain), dénote donc par cette spécificité assez unique, que seuls quelques rares groupes d’électro se seront risqués à reprendre (notamment SHPONGLE, le second projet de Simon Postford d’HALLUCINOGEN et de Raja Ram).

Le tout formé prend une apparence relativement tranquille, sauvage (on s’imagine facilement de grands espaces montagneux arides) et aux vertus psychiques étonnantes : on plane. La personne qui m’a fait découvrir le groupe comparait habilement l’usage du chant diphonique à celui des bourdons de cornemuses, lesquelles jouent sur cet effet de résonance, l’harmonie se structurant à partir de cette note de base.

Le chant diphonique est tout de même loin de représenter le seul intérêt de cette musique. Le chant clair est également employé (proche de celui des indiens d’amérique, des voix d’hommes allant dans des registres aigus), ainsi que les instruments déjà énumérés dans l’introduction. L’emploi d'un xomus, instrument proche de la guimbarde, est notamment ce qui retiendra la plus votre attention, le chant diphonique constant s’accouplant avec les cavalcades de cet instrument à rebonds plutôt considéré comme désuet de ce côté de l’Oural. On remarque ainsi l’importance accordée au cheval, animal emblématique de ce peuple, lequel se voit représenté sur les embouts des instruments à corde. Le rythme joué au tambour fait d'ailleurs parfois penser à des bruits de sabots.

L'ensemble est accompagné de nombreuses guitares et cordes frottées (avec un archet, comme sur des violoncelles), l’harmonie étant le fer (à cheval – hahaha, hum pardon -) de lance des mélodies ainsi composées. Le paysage ambiant empreint de nature révèle ainsi quelques passages sublimes (notamment sur "Tandym"). On n’oubliera pas non plus "Kara Turuya" et ses guitares magiques couplées à un chant trébuchant lui aussi assez particulier.

HUUN HUUR TU a peut-être des spécificités que d’autres groupes de cette région n’ont pas. Faute de connaissances étendues dans le domaine, je ne saurais vous les énumérer. L'étrangeté de la musique du toit du monde vous garantit un voyage remarquable, et contrairement à des musiques asiatiques de tradition chinoise ou japonaise, reste plus facile à appréhender pour des oreilles occidentales. On ne cachera pas que par moments, un certain manque d’entrain se fait sentir (ce qui explique l'appréciation), mais ne serait-ce que pour le dépaysement provoqué, cette musique reste une expérience à vivre.

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par CHIPSTOUILLE :


TRI YANN
Portraits (1995)
Seznec est innocent

(+ 2 kros-express)



TRI YANN
An Heol A Zo Glaz (1981)
Musique folklorique progressive floydienne

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Sayan Bapa (chant, guitare igil, doshpuluur, xomus)
- Kaizal-ool Khovalyz (chant, igil)
- Alexey Saryzlar (chant, doshpuluur, tungur, xapchyk)
- Andrey Monzush (chant, byzaanchi)


1. Blessing
2. Kojamyk
3. Kongurai
4. Tandym
5. Kayan
6. Kara Turuya
7. Altai Sayau Tandy-uula



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod