Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


The TELLERS - Hands Full Of Ink (2007)
Par MR. AMEFORGEE le 5 Mars 2008          Consultée 2727 fois

Comme son nom ne l’indique pas, The Tellers est un jeune groupe belge prometteur, centré autour de la paire chanteur/guitariste, Ben Baillieux-Beynon et Charles Blistin, dont Hands Full of Ink constitue le premier album longue durée. En revanche, comme son nom peut le suggérer, le groupe pratique un rock positif bercé d’influences de la grande époque des groupes en « The », celle de la pop des sixties : soit les Kinks, les Beatles, les Beach Boys, ou bien encore, autre héritier de cette époque, les Libertines.

La formule est d’une simplicité proverbiale, qui touche à l’essence de la pop : des chansons courtes (en anglais), efficaces et mélodiques. Toujours portées par un rythme qui balance, habillées d’une guitare, souvent acoustique, sinon électrifiée avec un minimum de saturation, qui brosse une ligne claire d’arpèges harmonieux, on les trouve chantées d’une voix feutrée, qu’on imaginerait enregistrée à la maison, de bon matin, quand la petite amie dort encore du sommeil du juste.
Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, on est loin des émanations du rock actuel, partagées entre crispation métalloïde et ostentation électronique ; aussi invraisemblable que cela puisse paraître, on pourrait associer l’adjectif « discret » au mot « rock » sans que cela ne soit péjoratif. Et tout en disant cela, d’ajouter que Hands Full of Ink ne tombe en rien non plus dans les travers des musiques intimistes en vogue : cela n’a rien à voir avec le folk dépressif actuel. Non, les Tellers, c’est du rock frais, au parfum un peu rétro, qui fleure bon l’adolescence, sucré mais jamais acidulé. Du concentré de chansons accrocheuses, qui avec du vieux, semblent faire du neuf.

Certes, sur seize titres pour un peu plus de trois quart d’heures de zique, la recette peut, par moments, paraître un peu redondante et ce ne sont pas les tentatives de varier les arrangements et les tempos, malgré des qualités indéniables, qui dissipent totalement cette impression : quelques accords bluesy et un peu de mandoline sur « Want You Back », une pincée de sitar sur « Confess », un peu d’harmonica sur « He Gets High », un rythme qui oscille entre funk et reggae sur « Prince Charly », un registre (un peu) incantatoire sur « Holiness », parmi d’autres.
Cela dit, les morceaux ne sont jamais meilleurs que lorsqu’ils s’attachent à la lettre au schéma de départ, qui, par la conjonction d’harmonies un peu plus inspirées et du song-writing, qui valorise l’aspect musical des mots, sur un rythme enlevé, en devient imparable. C’est comme ça qu’on entre dans l’album, sur « If I Say » et ses arpèges lumineux, c’est encore comme ça sur « Hugo » dynamique en diable et avec ce petit break qui fait la différence, et je ne parle pas de « Second Category ». Et bon, « More » et sa ligne de basse tout droit sortie d’une plage de surfeurs, « Want You Back », « the » ballade nonchalante, et les titres déjà évoqués, c’est quand même la grande classe.

De fait, The Tellers signe ici un premier disque vraiment solide, qui mérite qu’on y porte attention. Le potentiel est présent, on attendra avec impatience la confirmation : plus de tubes, plus de folie, l’espoir est là. En somme, Hands Full of Ink, c’est du rock fruité, sans additif ni conservateur, qui délivre en toute légèreté sa dose journalière de vitamines. C’est bon pour la santé, donc mangez-en.

A lire aussi en ROCK par MR. AMEFORGEE :


QUEEN
Innuendo (1991)
Le chant du cygne

(+ 1 kro-express)



The WHO
Quadrophenia (1973)
La quintessence de l'opera-rock

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
  N/A



- Ben Baillieux-beynon (tout sauf la batterie)
- Charles Blistin (tout sauf la batterie)
- + Fred Stiene (batterie)
- + Gary Divito (batterie)
- + Stef Vanestraelen (batterie)
- + Julien Winkel (batterie)
- + Fab (basse, piano)
- + Eri Renwart (sitar)


1. If I Say (die With Me)
2. More
3. Want You Back (you Know, Suzie,...)
4. Penny
5. Confess
6. The Darkest Door
7. Prince Charly
8. Toodoo
9. Hugo
10. He Gets High
11. A Bit Of Glue
12. Second Category
13. Memory
14. Holiness
15. Me Boy
16. Another Coin For...



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod