Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK ALTERNATIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


HOOBASTANK - The Reason (2004)
Par KID66 le 28 Mai 2008          Consultée 2172 fois

En 2004, sort un single parmi d'autres : "The Reason". Le clip passe sur toutes les chaîne TV spécialisées dans la musique, comme d'habitude, et tout le monde se rue pour acheter ou télécharger le single. Il s'agit de l'effet habituel, un groupe de rock assez banal sort un premier album que personne ne connait, un second que certains fans fervents ont dans leur bibliothèque et un troisième qui fait rage, et qui (bien sûr) porte le nom du single à succès.
Il faut l'admettre, la vague d'adoration pour le single "The Reason" est assez justifiée, HOOBASTANK nous a sorti là une semi ballade bien faite et non dénuée d'émotion. C'est d'ailleurs la qualité indéniable de ce titre qui m'a convaincu d'écouter l'album.

The Reason est une galette très hétérogène, d'où la difficulté de la chroniquer. On ne peut en effet pas ignorer le talent du groupe pour la composition de tubes entraînants et agréables et on ne peut pas manquer de remarquer le timbre de Douglas Robb : fluide, clair, parfait. Mais le manque de technique des musiciens saute aux yeux : aucun riff digne de ce nom, pas de solos... juste des passages instrumentaux bruts et directs où la guitare est en totale saturation. Avec tout cela, The Reason ne part pas gagnant...

Avec cet album, HOOBASTANK nous fait le coup classique, ces imbéciles nous sortent en premiers titres les deux tubes de l'album, avec l'espoir de frapper l'auditeur d'entrée de jeu.
"Same Direction" est bien LE morceau de l'album : une intro entraînante, un couplet fluide et un refrain intense et engageant ; ce morceau a tout pour plaire. "Out Of Control" présente plutôt une agressivité relativement bien dosée et un refrain tubesque à hurler. Après les deux singles, HOOBASTANK met en troisième position "What Happened To Us ?", un bon morceau planant qui rassure l'auditeur qui appréhendait la supposée médiocrité du reste de The Reason.

Malheureusement, les trois premiers titres passés, cette médiocrité pointera son nez pendant tout le reste de l'album, un album lassant, tiède et surtout terriblement répétitif.
En effet, HOOBASTANK ne semble connaître que les mid-tempos surgelés, avec un niveau très variable : l'ennuyeux et pathétique "Escape" est suivi par l'intense et émotif "Just One" (mais qui ne casse pas des briques), disposition visant à cacher au mieux possible les morceaux faiblards. On retrouvera ce procédé plus tard ; exemple : l'intérêt de l'auditeur fuira par la faute d'un "From The Heart" gavant et sera immédiatement rattrapé par le single à succès "The Reason".

Autre erreur du groupe dans cet album : les ballades. Elles sont au nombre de 4, pour un total de 12 chansons, et ça, c'est scandaleux. De plus, elles sont également d'intérêt très variable. Nous avons déjà évoqué la qualité de "The Reason" le single, mais qu'en est-il des autres ballades ? Et bien à part un l'assez réussie "Lucky", c'est de la soupe que nous avons là, avec l'affligeant "Unaffected" et le détestable "Disappear", le dernier single placé stratégiquement à la fin de l'album, morceau de 5 minutes impossibles à écouter sans faire au moins une pause.

Cependant, la faiblesse de l'ensemble de l'album est par moment oubliée grâce à des morceaux comme "Let It Out" : intense, enjoueur et entêtant ; ou l'incisif "Never There" et ses choeurs plaisants.

Aucun titre ne dépasse les quatre minutes sauf le dernier, les musiciens sont loin d’être excellents et la composition manque parfois d’inspiration ; mais tout de même, The Reason est largement sauvé par des morceaux parfois accrocheurs, un chanteur irréprochable et une énergie omniprésente très agréable.
Le mélange des défauts et des qualités de l’album lui offre la note médiane de 3/5, note méritée et juste, le 2/5 étant excessif et le 4/5 impensable.

A lire aussi en ROCK par KID66 :


LOSTPROPHETS
Liberation Transmission (2006)
Une galette rock intense et fraiche, coup de coeur

(+ 1 kro-express)



ANATHEMA
Alternative 4 (1998)
Beau, fort et pur ; le chef-d'oeuvre d'anathema


Marquez et partagez





 
   KID66

 
  N/A



- Doug Robb (chant)
- Dan Estrin (guitare)
- Markku Lappalainen (basse)
- Chris Hesse (batterie)


1. Same Direction
2. Out Of Control
3. What Happened To Us ?
4. Escape
5. Just One
6. Lucky
7. From The Heart
8. The Reason
9. Let It Out
10. Unaffected
11. Never There
12. Disappear



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod