Recherche avancée       Liste groupes



      
TECHNO/8-BIT  |  E.P

Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


1992 1 Pac-Man
 

- Membre : Mike & Rich
- Style + Membre : Aphex Twin, Afx, The Tuss , Polygon Window, Bradley Strider , Afx/lfo, Gak, Caustic Window
 

 Communauté Aphex Twin (288)

POWER-PILL - Pac-man (1992)
Par SASKATCHEWAN le 6 Septembre 2008          Consultée 1603 fois

Au début de sa carrière, Richard D. JAMES avait une grosse tendance à s’éparpiller. Il est donc difficile de s’y retrouver parmi la multitude de pseudos, de labels et de collaborateurs qui apparaissent et disparaissent de la vie de l’artiste selon son bon vouloir. Plus tard, revenant sur ses débuts tumultueux, Richard D. JAMES expliquera que ses engagements sur des labels différents avaient pour but de comprendre le fonctionnement de l’industrie musicale et ainsi engranger de l’expérience pour rendre son propre label Rephlex viable, label cofondé avec Grant WILSON-CLARIDGE en 1991. POWER-PILL, créé pour le label FFRReedom, répond à cette logique : ce pseudo ne servira qu’une seule fois pour l’EP Pac-Man en 1992, première et dernière apparition de Richard D. James sur le label londonien.

Comme son nom le laisse supposer, Pac-Man contient un sample de la musique du célèbre jeu-vidéo, remixée et détournée pour produire quatre titres de Techno délirante et dansante. Les deux premiers titres sont l’œuvre de Richard D. JAMES seul, tandis que les deux titres de la Face B sont des remixes de Mark MACKENZIE alias CHOCI et de Michael HEARN alias Mickey FINN, deux DJ officiant dans les genres Acid Techno et Jungle.

Le « Powerpill Mix » est certainement la composition la plus marquante de cet EP. Peu de titres dans la discographie de Richard D. James peuvent se targuer de posséder une telle force de frappe loufoque. Le thème immortel de Pac-Man est exploité avec brio, porté par des beats technoïdes ultra-simples et ponctué par la voix trafiquée de Richard D. JAMES qui récite ses « Power-Pill » et ses « Pac-Man, Miam-Miam ! » avec un enthousiasme communicatif. Je ne connais pas un seul fan de Pac-Man qui ne soit pas plongé dans la félicité, ni tenté de remuer son croupion à l’écoute de ce morceau dévastateur.
Le second titre composé uniquement par Richard D. JAMES, le « Ghost Mix », en référence aux petits fantômes multicolores ennemis de Pac-Man, fait figure de morceau le plus faible du vinyle. Le thème de Pac-Man est mis en retrait, supplanté par la boîte à rythme et par des nappes de synthés inédites. Le résultat est assez rébarbatif, puisque la ritournelle vidéo-ludique est répété à qui mieux mieux jusqu’à l’excès, sans apport original.

La Face B s’avère bien plus homogène que la Face A : les deux remixes sont excellents et tout aussi barrés que le « Powerpill Mix ». Le premier, baptisé « Choci’s Hi-Score Mix », tarde à reprendre le thème de Pac-Man, préférant développer un rythme bondissant à base de beats claquants. La mélodie bien connue finit pourtant par refaire surface, accompagnée de sons étranges, semblables à des caquètements de canards sous acide. Le second, le « Mickey Finn’s Yum Yum Mix », est certainement le plus riche au niveau des sonorités, avec des percussions en folie, des vocaux ajoutés et un sample de caisse enregistreuse tirée de « Money » des PINK FLOYD. La basse omniprésente confère à ceux deux titres un aspect fortement dansant, avec pour le second des sonorités presque Trance.

Pac-Man est un EP unique dans la carrière de Richard D. JAMES, à ma connaissance le seul avec quelques titres de CAUSTIC WINDOW qui lorgne du côté du 8-bit (ou Chiptune). Aujourd’hui assez rare, cet EP a connu un regain de popularité grâce aux différents réseaux P2P (non, ceci n’est pas un message subliminal) et mérite de trouver une place de choix dans le cœur des fans de Richard D. JAMES et de vieilleries vidéoludiques. A noter que contrairement à l’indication de l’étiquette du vinyle, le disque se lit en 45rpm et non en 33rpm : vilain FFRReedom, vilain !

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


Dominik EULBERG
Diorama (2011)
Pour les amoureux d'électronique subtile




AFX
Analord 11 (2005)
Le dernier mais non des moindres


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
   WALTERSMOKE

 
   (2 chroniques)



- Richard D. 'power-pill' James (tout)
- Mark 'choci' Mackenzie (remix 3)
- Michael 'mickey Finn' Hearn (remix 4)


1. Pac-man (powerpill Mix)
2. Pac-man (ghost Mix)
3. Pac-man (choci's Hi-score Mix)
4. Pac-man (mickey Finn's Yum Yum Mix)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod