Recherche avancée       Liste groupes



      
TECHNO/IDM  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1991 Frequencies
1996 Advance
2003 Sheath
 

- Style : Phuture
- Style + Membre : Afx/lfo

LFO - Advance (1996)
Par SEIJITSU le 6 Octobre 2009          Consultée 1465 fois

Avoir révolutionné la scène techno (1) et sorti le premier album du genre IDM avec son Frequencies ne semblait pas être suffisant pour le groupe LFO. Après cinq ans de silence discographique (autant dire une éternité dans le milieu de la musique électronique), voilà que Mark Bell et Gez Varley remettent le couvert pour effectuer un nouveau coup d’état dans une scène techno en pleine effervescence avec la découverte du Big Beat l’an passé avec le Exit Planet Dust des Chemical Brothers et surtout la mainmise du label Warp sur la frange la plus expérimentale de l’électro.
LFO fait d’ailleurs partie du prestigieux label et il est très apprécié des fans d’électro et de ses collègues, principalement grâce à des expérimentations qui ont permis de faire avancer le schmilblick électronique. Mais aussi et surtout grâce au succès commercial remporté par Frequencies, qui récompensa en quelque sorte sa qualité. On se croirait dans un conte de fée : pour une fois que business et musique font bon ménage, ça fait plaisir à voir ! Pourtant Advance n’a pas connu exactement le même destin, aussi enviable soit-il.

Si l’album a connu un beau succès critique et sans doute un joli succès commercial, il n’a pas fait l’unanimité. Si on connaît le précédent album de LFO, cette réaction de déception chez les fans du duo est compréhensible. Advance n’a rien à voir avec Frequencies ; vous recherchez le côté machine à groover et les sons extraterrestres qui habillaient ce dernier ? Perdu : Advance est froid, glacial même.
LFO avait certes réussi à rendre la techno intelligente et écoutable chez soi mais elle gardait souvent un rythme dansant sur Frequencies. Ici les sonorités qui font taper du pied sont bannies, laissant place à un climat méditatif et mélodique.
LFO invente donc la techno de salon et un disque écoutable en famille : plus besoin de se planquer et d’écouter seul sa musique préférée, bonne nouvelle ! Et pour continuer dans la série des points forts, Advance n’a pas pris une seule ride par rapport à son aîné Frequencies, un élément qui renforce donc le côté avant-gardiste de l’album qui devait être bel et bien en avance sur son temps à l’époque.

Cependant, je ne peux pas accorder la note maximale à cet album car LFO tombe quelquefois dans la facilité sur certains morceaux ; il suffit d’écouter des titres comme « Jason Vorhees », où une simple rythmique agressive est mélangée à des nappes de claviers rêveuses ; de la part de LFO on attendait quelque chose de meilleur et de plus original. Et surtout les amateurs de Björk auront reconnu la version instrumentale de la chanson « I Go Humble » qui n’est autre que… « Shove Piggy Shove » ! Le morceau a beau être bon, on fait tout de même la grimace quand on découvre que le duo a comblé son album avec un morceau d’une face B de l’artiste qu’il produisait à l’époque.
Mais la principale raison de ma sévérité est que la concurrence était très rude à l’époque. N’oublions pas qu’en 1996 sont sortis des albums de la trempe du Richard D. James Album d’Aphex Twin, de Second Toughest in the Infants d’Underworld, et surtout du majestueux In Sides de l’autre duo anglais Orbital.

Malgré tout, Advance reste bien entendu une œuvre importante tant historiquement que musicalement parlant ; il vous suffit d’écouter, au hasard : « Shut Down », « Loch Ness », « Kombat Drinking » et bien entendu le redoutable « Tied Up » si vous n'êtes pas convaincus ! Donc malgré ce 4/5 qui peut paraître riquiqui pour certains, se cache en vérité un album essentiel, imparfait c’est possible, mais essentiel tout de même.


(1) oui, car ce style de musique survivait uniquement via des maxi, l’album était un support tout nouveau à l’époque pour la techno.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SEIJITSU :


ORBITAL
In Sides (1996)
Ecologique, intelligent et admirable




UNDERWORLD
Dark & Long (1994)
Remix oui, mais aussi indispensable.


Marquez et partagez





 
   SEIJITSU

 
  N/A



- Mark Bell (tout)
- Gez Varley (tout également)


1. Advance
2. Shut Down
3. Loch Ness
4. Goodnight Vienna
5. Tied Up
6. Them
7. Ultra Schall
8. Shove Piggy Shove
9. Psychodelik
10. Jason Vorhees
11. Forever
12. Kombat Drinking



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod