Recherche avancée       Liste groupes



      
NOISE A CLAVIERS  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace Du Groupe (246)
 Leur Label Africantape (295)
 Myspace (fanpage) De Bästard (243)

MARVIN - Hangover The Top (2010)
Par MONSIEUR N le 1er Novembre 2010          Consultée 2299 fois

Le monde de « l’indé » (comme on dit dans le monde de l’indé) est formidable.
Tout le monde se connaît donc tout le monde se fait la bise. Tout le monde galère donc tout le monde s’entraide. Donc tout le monde s’aime. Tenez, le premier album auto-produit de MARVIN, tout le monde a adoré. Comment ne pas craquer pour le Korg d’Emilie et ses mélodies évidentes autant qu’entêtantes ? Les punks, les noiseux, les rockeux, les dance flooreux, les poilus, les épilés. Tous passèrent à la casserole. Et vite MARVIN de devenir le groupe phare d’une noise française qui bombe le torse.

Trois années et beaucoup de concerts plus tard, on apprend que MARVIN enregistre enfin un second album qui sortira chez le déjà plus que prometteur label Africantape. De plus, quand des gens murmurent tout bas dans les couloirs des salles de concert que Miguel CONSTANTINO (Passe Montagne, Kimmo, Papier Tigre, que de la crème quoi) est aux manettes, les filles s’évanouissent et les garçons perdent toute pudeur. Puis en avril nait le divin album, Hangover The Top (calembour inside). Les ventes par correspondance doublent leur volume d’envois, les distros sont sold out le deuxième jour, et le groupe Trans Am fait dans sa culotte. Evidemment, l’album, génial, a été encensé dans les médias amateurs (webzines) autant que professionnels (couv’ du magasine NOISE 15). Cette évidence dérange, par principe, forcément. D'autant plus que l'intimité des scènes underground est génératrice de copinage. Méfiance méfiance ? Y a-t-il de quoi protester ?

Première surprise, du chant ! Sur le premier album MARVIN était muet ! Deuxième surprise, « Roquedur » donne à entendre du rock à papa. Le deuxième titre sera plus caressant, même si c’est la guitare qui mène le bal, ce qui pourra surprendre, encore. Ce ne sera pas la seule fois dans le disque, le meilleur passage du disque étant un solo de guitare flamboyant sur « Moustache 34 ». Sur l’ensemble du disque, ce qui interpelle, c’est la prodigieuse chute d’immédiateté de ce second effort ! On ne hoche plus la tête du début jusqu’à la fin tout le long des mélodies caviar du Korg d’Emilie comme sur le premier album*. Marvin est plus calculateur, parfois même math rock (« Moustache 34 ») ou post-rock (« Conan Le Bästard », références inside). Cela ne signifie pas moins valeureux, juste plus long à appréhender. Intéressant moment dans le parcours de MARVIN : l’éventuel passage d’un underground pur et dur vers un public un tout petit peu plus grand public, notamment par le biais de webzines plus généraliste que onlyunderground.fr (Voulez-vous un dessin ?). En effet MARVIN a tout pour plaire : du vocoder délicieusement référencé Kraftwerk (ou horriblement connoté Cher ?), aux fautes de goûts en forme de clins d’œil (le très hard 80’s « Roquedur », les passages épiques à la Manowar, etc.). Des voix, qui restent minoritaires, se sont élevées pour cracher sur le fédéralisme abject du trio montpelliérain, en particulier à cause de ces claviers qui rendent cette dance noise scandaleuse.

Il faut comprendre les rabat-joies : les MARVIN sont jeunes, les MARVIN sont beaux, les MARVIN sont authentiques, les MARVIN ont appris le respect (Bastärd** et Brian Peter George St. Jean le Baptiste de la Salle Eno*** ça te dit rien ?), les MARVIN ont sorti un album qui fait l’unanimité. Bref ils sont parfaits quoi. Ca énerve. Et puis, cette capacité à percer d’autres poches que celles de l’alternatif ça fait peur.
Alors fuck les prises de tête du style dois-tu aimer même si ça racole un peu ? Le fait est que tu aimes. Alors profite !


* Récemment ressorti chez Africantape : yeah ce n’est plus introuvable !
** Tu l’as vu le lien à droite ?
*** « Here Comes The Warm Jets » en fin de disque

A lire aussi en DIVERS par MONSIEUR N :


POLVO
In Prism (2009)
Le retour d'un grand de l'indé




BABE RAINBOW
Shaved Ep (2010)
Warp en 2010 ne donne plus dans l'acid house


Marquez et partagez







 
   MONSIEUR N

 
  N/A



- Emilie Rougier (keyboards)
- Grégoire Bredel (drums)
- Frédéric Conte (guitar & keyboards)


1. Roquedur
2. Au 12
3. Dirty Tapping
4. Reste Bien Tranquille
5. Conan Le Bästard
6. Good Radiations
7. Moustache 34
8. Fear
9. Here Comes The Warm Jets



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod