Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


NEW DANCE ORCHESTRA - Electronica (2010)
Par MARCO STIVELL le 18 Décembre 2010          Consultée 1487 fois

Chers ami fans des Buggles, de Yes et d'Asia, bienvenue sur cette page car vous êtes parmi les plus concernés à propos la parution de cet album inconnu d'un artiste/groupe qui doit vous l'être encore plus.

Qu'est-ce donc, NEW DANCE ORCHESTRA ? Un nouvel orchestre qui danse, ou qui fait de la dance music ? Vous n'êtes pas loin, vous brûlez même. Mais vous n'allez pas le croire, lorsque je vous dirai que c'est Geoffrey Downes qui est derrière tout ça. Ah ça y est, je l'ai dit, de manière un peu brutale mais c'est dit. Pour les non-connaisseurs, Geoffrey Downes est l'homme, maître claviériste de son état, qui lie les trois grands noms de la musique occidentale que j'ai cité au tout début de cette chronique. Pourquoi ? Parce qu'il a participé aux trois tout simplement, des projets importants puisque les Buggles nous ont donné, entre autres, "Video Killed the Radio Star" rappelez-vous (il y avait aussi Trevor Horn, génial producteur qui transforme en or tout ce qu'il touche, et qui a été dans Yes au même moment que Downes), Yes nous a donné Drama (pour ne citer que l'unique album auquel Downes a participé), et Asia nous a donné un pop-rock FM des plus efficaces. D'ailleurs, dans ce dernier groupe, on rencontre aussi John Wetton avec qui Geoffrey Downes a publié trois disques sous le nom Icon. Mais pour NEW DANCE ORCHESTRA, Downes est vraiment seul, tout seul... ou presque !

Disons plus exactement qu'il est le seul à l'origine du projet, et qu'il tient tous les instruments sur son premier album "Electronica". Mais pour ce qui est de la voix, il a fait appel à la géniale Anne-Marie Helder qui décidément ne chôme pas en cette fin de décennie. Entre Mostly Autumn, Panic Room, Parade et j'en passe, sans oublier sa participation au troisième album d'Icon (voir fin du paragraphe précédent), elle n'arrête pas ! Je dois d'ailleurs vous avouer humblement qu'étant l'un de ses plus grands fans, c'est uniquement comme ça que j'ai eu vent de l'existence du projet NEW DANCE ORCHESTRA, tout simplement parce que je suis "abonné" à son blog ! D'ailleurs je triche, parce que l'album ne paraîtra vraiment qu'en 2011, mais on peut déjà se le procurer sur newdanceorchestra.com

Voici donc ce premier disque, Electronica, avec une pochette qui nous parle très directement. Vous pensiez à de la dance music ? Vous avez parfaitement raison. La musique est une symbiose entre le talent de Geoffrey Downes à manipuler tout ce qui est claviers, boîtes à rythmes et autres machineries, et celui qu'il a acquis depuis les Buggles (voire avant) en matière de mélodies qui font mouche, simples mais terriblement efficaces. En découvrant ce disque, il est difficile de ne pas penser à ce que d'aucuns appelleraient toute la mauvaise dance music du milieu des années 90, Gala, Aqua et j'en passe, et en même temps, difficile de ne pas se dire qu'il y a un supplément d'âme, sans doute parce que le musicien n'est pas issu de ce milieu et aussi grâce à la magnifique voix d'Anne-Marie Helder. Il y a du "boum boum" dans tous les sens, mais en faisant abstraction de ces anciens tubes que les radios et la télé nous ont passés en boucle, ne pas reconnaître la qualité de l'orchestration (après tout, le milieu électro ne se limite pas à Gala, n'est-ce pas ?) ainsi que l'efficacité des mélodies et des ambiances serait faire preuve de mauvaise foi. Les nappes sont sublimes, les rythmes sont proprement stimulants et la voix d'Anne-Marie, occasionnellement soutenue par des choeurs eux aussi féminins, survole le tout de manière envoûtante. Un exemple probant : "Dance to the Music of Time", sans doute un des meilleurs et qui allie le mieux cette énergie canalisée avec ces vocaux magistraux (parmi lesquels on peut remarquer du mellotron-voix).

Mais il y a beaucoup de chansons que l'on pourrait mettre à un niveau similaire et qui pourtant ne se ressemblent pas. Electronica, ce n'est pas que de la dance, c'est aussi de la pop, des moments très "emballés" proche de la soul ("Shine on"), des ballades ("Golden Days" avec son joli piano et un brin de clavinet inédit), des rythmes parfois plus proches de la musique r'n'b actuelle - sans pour autant que les autres instruments, le chant et les mélodies viennent amener le tout à se ranger derrière ce qu'on connait tous les Mary J. Blige et consorts - ("Rainbow's End", "Jinx"), ou encore des ambiances eighties ("Walking Through the Fire"). Ma préférence va sans conteste à "Forgiven", preuve qu'au moins en ce qui me concerne, de simples nappes et un parcours harmonique qui ne l'est pas moins arrivent toujours à faire leur effet, en n'oubliant point la voix angélique de qui-vous-savez...

Geoffrey Downes est arrivé à faire de ce qu'on appelle vulgairement la "musique boum boum" quelque chose de très artistique, avec peu d'autres intervenants que lui, mais tous (ou plutôt toutes) de choix. Il ne faut cependant surtout pas s'aventurer dans ce disque avec des préjugés, sans quoi il sera difficile de passer le cap de la première chanson. Imaginez que la dance music dont on vous a gavé n'a jamais existé et essayez d'aborder ce disque comme n'importe quel autre album de musique électronique. De plus, tous les titres sont vraiment bons, alors pourquoi se priver ? Il y a un vrai travail derrière, qui vient s'ajouter aux palmarès déjà assez grands de maître Geoffrey Downes et de Anne-Marie Helder.
Après tout, qui pouvait bien les attendre, l'un comme l'autre dans ce domaine musical-là ?

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par MARCO STIVELL :


WHITE LIES
Ritual (2011)
Deuxième disque des nouveaux depeche mode




SCOOTER
...and The Beat Goes On! (1995)
"Move... your... aaaazz!" tutututut !


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Geoffrey Downes (tous les instruments)
- Anne-marie Helder (chant)
- Linda Allan (choeurs)
- Debi Doss (choeurs)


1. Shine On
2. Forgiven
3. Movin' On
4. Rainbow's End
5. Breaking The Spell
6. Love Is Not Enough
7. Jinx
8. Hanging By A Thread
9. Remember The Day
10. Dance To The Music Of Time
11. Walking Through The Fire
12. Golden Days



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod