Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Arctic Monkeys
- Membre : The Last Shadow Puppets

Miles KANE - The Coulour Of The Trap (2011)
Par A.T.N. le 18 Septembre 2011          Consultée 1306 fois

Si on vous dit Liverpool, vous répondez quoi ?

On valide les réponses comme Steven Gerrard, Bill Shankly ou Anfield Road… mais si on reste dans le périmètre musical, impossible de ne pas penser aux BEATLES of course, ainsi qu’à ECHO and the BUNNYMEN, THE CORAL ou THE LA’S. Des groupes de rock qui ont en commun une forte volonté d’être pop, harmoniques, mélodiques et authentiques. Le ‘Merseybeat’ est souvent le raccourci qu’on donne à leur son.

Un des enfants du pays mérite une attention toute particulière : Miles KANE. Tout jeune, il a fondé THE RASCALS dont leur unique album était un concentré de ce qu’on aime. Nerveux, entêtant, frais, il montrait que le gars était plutôt du genre surdoué quand il s’agit de trousser un gimmick bien mémorisable et british jusqu’au bout des enceintes.

Avec son pote Alex TURNER, des ARCTIC MONKEYS, il a ensuite monté le projet THE LAST SHADOW PUPPETS dont leur unique album en date (The Age of Understatement) était un bijou d’arrangements sixties et de chansons dandy à consommer comme des sucreries fines. Puis il a dissout les RASCALS dans l’acidité de son ambition (le Goncourt ou le Pulitzer me tendent les bras, c’est écrit) et a posé la pierre inaugurale de sa carrière solo. C’est peu dire qu’il était attendu.

Et on en a pour son argent. Cette voix dont le timbre peut évoquer la gouaille du LENNON des débuts (celui qui a donné son nom à l’aéroport de Liverpool, vous connaissez ?), le LENNON de « Day Tripper » ou « I Feel Fine », cette voix porte en elle les effluves des bords de la Mersey. Ces formats courts, parfaitement ficelés, guitares tranchantes juste ce qu’il faut pour casser la gentillesse qui pourrait menacer ces titres, c’est de la pure pop anglaise digne de l’establishment. Les esgourdes se font harponner par des accroches malignes, et le temps qu’on réalise ce qui se passe, on vient de passer 3 minutes de petit bonheur tout simple, sans prétention. Et devinez qui a co-écrit la moitié des titres ? Alex TURNER, bien sûr. Ah, ces deux-là…

Certains morceaux ont vocation à devenir des ‘tubes’, comme on disait quand j’étais petit : « Rearrange » est parfaite dans ce rôle de pilule énergétique du matin, « Come Closer » a un riff génial qui permet de passer son agacement dans les embouteillages en cognant sur son volant, « Quicksand » se laisse fredonner à toute heure avec insouciance en tapotant du pied…

KANE nous rappelle qu’il est aussi le cousin du leader des formidables THE CORAL, en ajoutant des guitares western et des chœurs qui font écho au travail des collègues liverpuldiens (« Happenstance », « Kingcrawler », « Telepathy »).

L’élégant garnement a encore un peu de route à faire : les meilleurs titres sont ceux où TURNER a apporté son écriture. Cela dit, on peut trouver que les ARCTIC MONKEYS ne sont pas aussi bons que l'album réalisé avec KANE... Ils ont clairement besoin l'un de l'autre. Un peu comme LENNON/McCARTNEY ? Allez, on arrête là les comparaisons obligatoires, faciles et stériles.

Ce qui est sûr, c'est que cet album doit être écouté par tous ceux qui ont eu un jour un poster des KINKS dans leur chambre.

A lire aussi en ROCK par A.T.N. :


The ROLLING STONES
Sticky Fingers (1971)
The best of the best of rock'n'roll...




ARCADE FIRE
Reflektor (2013)
Incontournable


Marquez et partagez





 
   A.T.N.

 
  N/A



- Miles Kane - Voix, Guitares


1. Come Closer
2. Rearrange
3. My Fantasy
4. Counting Down The Days
5. Happenstance
6. Quicksand
7. Inhaler
8. Kingcrawler
9. Take The Night From Me
10. Telepathy
11. Better Left Invisible
12. Colour Of The Trap



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod