Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-FOLK-ROCK-CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Seven Nations, Great Big Sea, Carbon Leaf

ENTER THE HAGGIS - Whitelake (2011)
Par GEGERS le 4 Novembre 2011          Consultée 891 fois

Le haggis, c'est ce plat typiquement écossais, autrement appelé en France « panse de brebis farcie », à base d'abats de mouton et d'une bonne dizaine d'ingrédients mélangés à l'envi dans le boyau ovin. Une mixture qui fait la fierté de l'Écosse, et qui a inspiré les Canadiens d'ENTER THE HAGGIS, qui pratiquent l'analogie en associant leur musique à ce plat. Une pincée de folk celtique, une bonne louchée de pop-rock, un soupçon de jazz, la recette se veut variée et riche, tout en restant légère et savoureuse.

Il n'en a pas toujours été ainsi, puisqu'avec 9 albums au compteur depuis 1996, ENTER THE HAGGIS (ETH) a eu l'occasion d'expérimenter et affiner sa recette, se délestant au fil des albums de ses influences punk mal maîtrisées et légèrement embarrassantes. Le punk celtique est un plat à part entière, qu'il n'est pas donné à tout un chacun de maîtriser. En s'éloignant de la distorsion pour favoriser des atmosphères et des influences plus proches d'une pop-rock celtique à la Seven Nations, le groupe canadien laisse également de côté sur son nouvel album les dernières ambiances festives, façon pub-rock, qui émaillaient encore son précédent opus Gutter Anthems.

Whitelake se veut donc un fourre-tout musical « sérieux » et accompli, capable de mêler avec réussite sur un même morceau un piano mélancolique, un banjo enjoué, une guitare mordante et un violoncelle solennel. Oui, ENTER THE HAGGIS parvient à cela sur le premier morceau, « Headlights & II », marqué par de nombreuses cassures de rythme et changements d'ambiances qui en font une fort sympathique entrée en matière.

Loin de délaisser les influences traditionnelles (« Devil's son », « Let me go), ETH prend néanmoins le parti de mettre en avant l'aspect le plus pop de sa personnalité, usant de mélodies sucrées et de la voix façon « comédie musicale pour adolescentes » de Brian Buchanan. La sauce ne prend pas à tous les coups, et l'auditeur regrette à plusieurs reprises que le groupe ait recours à certaines facilités rendant les morceaux mièvres et quelconques (« Whistleblower », « White squall »).

La force de ETH reste malgré tout dans cette capacité à proposer des ingrédients auquel nul ne peut résister, principalement l'ajout d'instruments d'obédience celtique (la flûte, la cornemuse) qui génèrent immédiatement une certaine empathie envers le groupe. La richesse des harmonies vocales, ainsi que la prédominance épisodique des guitares sur certains morceaux (les très réussis « Getaway car » et « Follow » jouent également un rôle important dans l'appréciation d'un album qui ne s'impose malgré tout pas comme un indispensable.

Œuvre la plus audacieuse de ETH, Whitelake se voit finalement transcendé par un morceau : « The flood », dont le dénuement contraste avec le reste de l'album. Ici, une guitare acoustique, un violoncelle et une voix profonde, déclamant avec sobriété un texte lié aux importantes inondations ayant frappé la région canadienne du Manitoba au printemps dernier, suffisent à provoquer l'émotion et à convaincre l'auditeur. La preuve que trop d'ingrédients, ou trop de mélanges, n'est certainement pas un gage de qualité. Les amateurs du groupe y trouveront sans doute leur compte, les autres seront sans doute déstabilisés face à ce mélange d'influence. Un album sympathique, pour un groupe qui mérite bien de trouver sa voie.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


Amy MACDONALD
A Curious Thing (2010)
Magistrale confirmation!

(+ 1 kro-express)



Bruce GUTHRO
No Final Destination (2009)
Escapade canadienne...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Brian Buchanan (chant, violon, claviers, mandoline)
- Craig Downie (chant, cornemuse, harmonica, flûte, trompette, sax)
- Trevor Lewington (chant, guitare, mandoline)
- Mark Abraham (basse)
- Bruce Mccarthy (batterie)


1. Headlights I & Ii
2. The Basket Or The Blade
3. Devil’s Son
4. Whistleblower
5. The Flood
6. Getaway Car
7. Pseumoustophy
8. Follow
9. Of A Murder
10. The Hunter And The Phantom Limb
11. Let Me Go
12. White Squall



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod