Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : The Seven Mile Journey , Seven Nations

CAPTAIN TRACTOR - Famous Last Words (2011)
Par GEGERS le 19 Janvier 2012          Consultée 710 fois

Le mélange contre-nature est l'essence même du rock celtique. Après tout, mêler violon, cornemuse (entre autres instruments « exotiques ») et guitares électriques n'est-il pas en soi une chose incongrue ? Et pourtant, la formule fonctionne. Créée dans le milieu des années 60, elle est maintenant éprouvée et à séduit des milliers de groupes et artistes de par le monde. Dans le style, une formation canadienne du doux nom de CAPTAIN TRACTOR continue de repousser les frontières et d'abattre les barrières. Mettant à profit son origine américaine, le sextet tient en effet autant du rock celtique de Spirit of The West (voire du punk des Pogues sur certains titres) que de la country rock et du rock'n'roll, deux genres chers au cœur de nos cousins outre-Atlantique.

Le résultat pourrait paraître indigeste. Et pourtant, CAPTAIN TRACTOR réussit à vendre sa musique sans que l'on éprouve un sentiment d'arnaque. Établi depuis le début des années 90 dans la région d'Edmonton (Alberta), le groupe peut se targuer d'une discographie riche de 8 albums studio témoignant d'un intérêt certain, à défaut d'une originalité ou d'un talent remarquable. Construites autour d'une ossature acoustique ou électrique sur laquelle viennent se greffer violon et accordéon, les compositions de Famous Last Words font preuve d'un talent d'écriture et d'un savoir-faire indiscutables. Le premier titre de l'album, sur un ton léger apporté par un bandonéon dansant, se fait le représentant le plus convaincant de ces ambiances rock celtique travaillées. Pas de quoi sauter au plafond, mais une composition convaincante néanmoins. La richesse des chœurs et la prédominance de la section acoustique confirment cette tendance du groupe à mettre de l'eau dans son vin et à ne pas proposer un rock celtique brut de décoffrage. En témoigne l'édulcorée « Miles », dont la mélodie mielleuse jouée au violon apporte un côté niais qui n'est pas des plus appropriés.

Comme nombre de combos de rock celtique, CAPTAIN TRACTOR n'échappe pas à l'exercice de l'adaptation de titres traditionnels, et propose une version dantesque de « A tale they won't believe » qui, du haut de ses 6 minutes de pur bonheur, s'impose comme le titre le plus convaincant de l'album. Marqué par une rythmique entraînante et (une fois n'est pas coutume) une mise en avant des parties électriques, ce titre gagne en intensité tandis que s'égrènent les minutes, pour s'achever en apothéose sur un dernier refrain imparable. Du grand art. Ce qualificatif est également valable pour l'adaptation de « Johnny's ghost » dont la mélodie fédératrice (et probablement connue de chacun d'entre vous, chers lecteurs) rappelle les ambiances d'un « Foggy dew », autre traditionnel incontournable. Parmi les compositions originales, reconnaissons quelques qualités à « Bumtown » et ses influences country prononcées, ainsi qu'à « The rat creek rebellion » dont l'introduction mettant en scène un clavier n'est pas sans rappeler The Cure. Étonnant, ce côté pop sorti de nulle part permet pourtant à ce titre aux influences plus modernes de s'imposer comme un des meilleurs titres de l'album.

Passons sur les dispensables « Memory street » (ballade sans grand intérêt) et « Going to a hockey game » (titre de pur rock'n'roll 50's façon Beach Boys) pour garder en tête les réussites précitées, et apprécions à sa juste valeur un album sans prétention aux velléités modestes. Pas de quoi crier au génie, mais un petit opus comme il en paraît beaucoup, mêlant coups de maître et superflu. Un groupe à conseiller aux amateurs de Seven Nations et Spirit of the West, ils apprécieront.

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par GEGERS :


Dougie MACLEAN
Real Estate (1988)
Dougie aime, le chardon est...




SALTATIO MORTIS
Zirkus Zeitgeist (2015)
Saltatio Mortich liebe dich


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Chris Wynters (chant, guitare)
- Scott Peters (mandoline, guitare)
- Jules Mounteer (batterie, percussions)
- Jon Nordstrom (basse)
- Jason Kodie (claviers)
- Shannon Johnson (violon)


1. Famous Last Words
2. A Tale They Won’t Believe
3. Diamond Joe
4. Johnny’s Ghost
5. Miles
6. Four More For Da
7. Bumtown
8. Memory Street
9. The Rat Creek Rebellion
10. Going To A Hockey Game
11. Goat Show



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod