Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Booker T. Jones , Albert King , Al Green , Wilson Pickett , Otis Redding , Isaac Hayes , The Blues Brothers , Sam & Dave

BOOKER T. & THE MG'S - Green Onions (1962)
Par MANIAC BLUES le 26 Septembre 2012          Consultée 1081 fois

Mythique section rythmique de la soul music, backing band des plus grandes stars de l’écurie Stax, véritable symbole de l’âge d’or du Memphis Sound, groupe transgressant les barrières raciales, les Booker T. & The Mg’s sont plus qu’une simple formation de R’n’B. Ils sont associés à tant de noms célèbres, à tant de hits qui ont marqués l’histoire, qu’on ne saurait aujourd’hui nier l’influence considérable que ce groupe a exercé sur des générations de musiciens. Oui, Booker T. Jones et ses acolytes, Al Jackson Jr., Donald « Duck » Dunn (qui remplace Lewis Steinberg dès 1962) et Steve Cropper ont marqué l’histoire, celle d’un label, Stax, celle d’une ville, Memphis, et enfin celle de la musique populaire américaine.

Alors qu’à la fin des années cinquante, Memphis regorge de petits groupes locaux qui tentent de difficilement de percer, une petite formation instrumentale, prise sous l’aile de Jim Stewart, le créateur de Stax Records, ne tardera pas à conquérir l’Amérique grâce à un petit génie, organiste et compositeur, du nom de Booker T. Jones. Sa capacité folle à créer des hits instantanés, associée au talent insolent de ses trois jeunes complices fait rapidement des étincelles. Immense succès, aujourd’hui inséré dans la playlist de campagne du président Obama, « Green Onions » est le morceau le plus emblématique de ce savoir-faire typiquement sudiste. La guitare rugueuse de Steve Cropper, l’orgue insatiable de Booker T., qui remplace aisément la voix d’un chanteur, l’inébranlable rythmique imposée par Lewis Steinberg et Al Jackson Jr. sont le fruit d’un mélange unique et savoureux de blues, de R’n’B et de Jazz. C’est enivrant, hors du temps, à la fois si simple et si inspirant.

Sous doute eux-mêmes surpris du succès d’une telle recette dans les Charts, le groupe ne se prive pas de l’appliquer à toute berzingue. Ils produisent encore plus d’oignons verts avec « Mo' Onions », reprennent des morceaux bons pour animer le bal de fin d’année, en témoigne l’ efficace « Twist And Shout », se lancent même dans des ballades émouvantes-« Behave Yourself », « Stranger On The Shore » et « Lonely Avenue », toutes en simplicité et feeling- et cerise sur le gâteau, ils se permettent même de briller en adaptant le grand standard de Ray Charles, « I Got A Woman ». La vraie star du disque est l’orgue hammond, qui transcende des merveilles de mélodies, à l’image de celles de « One Who Really Loves You » ou du jazzy « Comin’ Home Baby », et ne craint pas des duels savoureux avec la guitare aiguisée de Steve Cropper.

Les Booker T. & the Mg’s, tout en faisant preuve d’une formidable cohésion, touchent à tout et proposent donc un répertoire varié. Cette souplesse sera évidemment essentielle dans la manière qu’ils auront d’accompagner des artistes aussi divers qu’Isaac Hayes, Otis Redding ou Albert King. Chaleureux, inventif, d’une efficacité redoutable, Green Onions est un disque légendaire qui n’a pas pris une ride un demi-siècle plus tard. Un classique aux petits oignons (verts).

A lire aussi en SOUL par MANIAC BLUES :


Carla THOMAS
Gee Whiz (1961)
De la soul romantique délicieuse




Donny HATHAWAY
Everything Is Everything (1970)
Jeune, doué et noir


Marquez et partagez





 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



- Booker T. Jones (orgue)
- Steve Cropper (guitare)
- Lewis Steinberg (basse)
- Al Jackson Jr. (batterie)


1. Green Onions
2. Rinky-dink
3. I Got A Woman
4. Mo' Onions
5. Twist And Shout
6. Behave Yourself
7. Stranger On The Shore
8. Lonely Avenue
9. One Who Really Loves You
10. You Can't Sit Down
11. A Woman, A Lover, A Friend
12. Comin'home Baby



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod