Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ/R\'N\'B EXPéRIMENTAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Bilal, Kris Bowers
 

 Guide Jazz (136)

Robert GLASPER - Black Radio (2012)
Par MANIAC BLUES le 5 Novembre 2012          Consultée 1378 fois

Agé de 34 ans, Robert Glasper est un pianiste de jazz qui ne cesse d’étonner la critique depuis 2004. Il a enregistré Black Radio avec son groupe The Experiment. Entouré du bassiste Derrick Hodge, du batteur Chris Dave, et du saxophoniste Casey Benjamin, il propose une musique bien différente de celle qu’il enregistre habituellement avec son trio. Sur le double album Double Booked sorti en 2009, le second disque avait été conçu avec ce quatuor inédit, avec lequel il expérimentait déjà de nouveaux sons et une nouvelle approche du jazz. Black Radio se situe dans la continuité de ce que Robert Glasper avait donc commencé à imaginer en 2009. Il confirme ce penchant pour un jazz contemporain, urbain, ouvert à toutes les formes de la black music, qu’il s’agisse du hip hop, de la soul, du funk ou du gospel.

Robert Glasper a fait fondre dans un chaudron toutes ses influences, assimilées dès son enfance au contact de sa mère Kim Yvett Glasper, chanteuse de jazz, de blues, de gospel. Il les a mélangées en profondeur, pour aboutir à une musique d’une cohérence étourdissante. Black Radio est en effet bien plus qu’un simple exercice de style qui chercherait à confronter de multiples genres. Robert Glasper a opéré une véritable fusion, au sens strict du terme, dépassant largement les normes de la néo-soul pour inventer une musique d’une puissante originalité.

Pour réaliser son projet, il s’est entouré de vieilles connaissances,- Mos Def, Bilal, Meshell Ndegeocello et Eryka Badu- qu’il a connues dès le début de sa carrière. Chaque titre, sauf le dernier, est en effet rehaussé par la présence d’un invité chanteur, qui ajoute une touche de r’n’b, de hip hop, de soul, tandis que Robert Glasper et son groupe distillent un jazz fusion d’une finesse exemplaire.

L’accumulation de chanteurs différents ne fait en rien obstacle à la cohérence de Black Radio, bien au contraire. La dimension collective de cet album qui rassemble autour du même projet de jeunes artistes bourrés de talent est au cœur de l’entreprise du Robert Glasper Experiment. Le pianiste montre d’une certaine manière ce qu’est la musique noire américaine de demain, c’est-à-dire une musique qui a conscience de son histoire, de ses racines, de ses modèles, et de la nécessité de renouveler ses codes.

Il privilégie les mid-tempo envoûtants, qui permettent de mettre en place des compositions favorisant l’improvisation, l’entrelacement des instrumentations et des parties vocales, sans jamais tomber dans la lourdeur. Le manifeste « Lift Off Mic Check » met d’emblée en valeur la souplesse des interprètes qui manipulent habilement les mélodies et les structures rythmiques. La complexité du travail effectué par Robert Glasper est quelque peu dissimulée par l’attrait des mélodies chantées par Lala Hathaway, Bilal ou Ledisi. Black Radio est un album à la fois très agréable par sa richesse mélodique mais exigeant dans le désir d’expérimenter de nouveaux sons et de mêler des structures de jazz aux canons du R’n’B sous toutes ses formes.

A la fin de l'album, Robert Glasper reprend deux morceaux inattendus, « Letter To Hermione » de David Bowie et « Smells Like Teen Spirit » de Nirvana. Il est évident que ces reprises ne sont que des prétextes aux expérimentations du pianiste, qui poursuit son travail sur la même tonalité. Difficilement classable, Black Radio est un album d’une prodigieuse audace. De multiples écoutes soutenues ne permettent pas d’en épuiser toute la richesse. Il aurait été dommage de passer un tel disque sous silence.

A lire aussi en JAZZ par MANIAC BLUES :


Kyle EASTWOOD
Songs From The Château (2011)
Session jazz entre deux verres de bordeaux

(+ 1 kro-express)



Kyle EASTWOOD
The View From Here (2013)
Kyle toujours au top !


Marquez et partagez







 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



- Robert Glasper (piano)
- Derrick Hodge (basse)
- Chris Dave (batterie)
- Casey Benjamin (saxophones, vocoder)


1. Lift Off (feat. Shafiq Husayn / Mic Check)
2. Afro Blue (feat. Erykah Badu)
3. Cherish The Day (feat. Lalah Hathaway)
4. Always Shine (feat. Lupe Fiasco And Bilal)
5. Gonna Be Alright (f.t.b.) (feat. Ledisi)
6. Move Love (feat. King)
7. Ah Yeah (feat. Musiq Soulchild And Chrisette Miche
8. The Consequences Of Of Jealousy (feat. Meshell Nde
9. Why Do We Try (feat. Stokley)
10. Black Radio (feat. Yasiin Bey)
11. Letter To Hermione (feat. Bilal)
12. Smells Like Teen Spirit



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod