Recherche avancée       Liste groupes



      
REGGAE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Bob Marley & The Wailers

Peter TOSH - Legalize It (1976)
Par PINHEAD le 17 Janvier 2013          Consultée 1353 fois

Nous voilà avec un grand, très grand classique du reggae roots. Trois années après son départ de THE WAILERS (renommé par la suite BOB MARLEY & THE WAILERS), Peter TOSH nous sort son premier album solo, entouré par les joueurs de son ancien groupe, qui s’avéreront être les plus grands musiciens de reggae du XXème siècle: Les frères Carlton et Ashtn Barret (batterie et basse) Robbie Shakespeare (basse), et même Rita Marley et Bunny Wailer pour les cœurs.

Et cette pochette, cette invitation au voyage en toute simplicité... Un simple regard sur la photographie (interdite en Jamaïque à sa sortie) vous indique la chose la plus évidente à faire en écoutant la galette. Il s'agit bien sûr de... prendre soin de l'environnement. Car Legalize It est un manifeste concret en faveur de la biodiversité !
Non je déconne. Il faut légaliser l’herbe man, faire pousser le cana partout et profiter de sa récolte dans une magnifique pipe de terre cuite en toute impunité ! Le morceau qui donne son titre à l'album le résume bien avec son riff à la con si classique (qu'est-ce que c'est efficace une pédale wah-wah quand même). Fa Fa/ Fa Fa / Sol Sol / Sol Sol pendant quatre bonnes minutes et le tour est joué. Le chanteur implore dans un magnifique plaidoyer scandant l'hypocrisie et l'idiotie de son gouvernement, de légaliser ce doux fruit de la nature. Les médecins et les avocats fument, ça guérit l'asthme, etc... Bref, légalisez la !

Une fois le thème de l'album introduit avec brio, il faut envoyer un ensemble solide derrière. Car après tout, c'est pas si facile d'être un morceau de cette album, tellement ce dernier renvoie immédiatement à son premier titre symbolique. Pourtant, tout le reste du skeud est à la hauteur de ce classique, tout comme TOSH qui revendique, conteste et prophétise en toute sérénité, de sa voix régulière et apaisante, en compagnie de sa guitare qui va wah-wahtiser tout le voyage durant, comme un fil conducteur qui rajouterait presque une nouvelle dimension rythmique à une musique déjà pleine de contretemps. Ainsi est fait le reggae.
Sur "No Sympathy", c'est la basse qui est à l'honneur, tandis que la guitare solo se fait discrète, et tellement pudique dans les couplets que c'en est magnifique.
A vrai dire, la combinaison de musiciens tire obligatoirement Peter TOSH vers le haut. Jamais le groove qui fait claquer des doigts ne s’interrompt, et on se délecte des légères touches instrumentales que s'accordent les jamaïquains ça et là, discrètement à la fin d'une ligne de chant ou avant d'entamer un refrain. L'atmosphère est légère et décontractée, beaucoup moins militante que sur Equal Rights (digne successeur du présent).

"Ketchy Shuby", "Brand New Second Hand" et "Whatcha Gonna Do" se démarquent particulièrement à mon sens car elles offrent les refrains les plus accrocheurs de Legalize It. Mais plus objectivement, l'album s'avère tellement homogène que les chansons ne se démarquent pas assez les unes des autres. C'est peut-être ce qui fait que finalement, Legalize It restera dans l'ombre des albums de Bob MARLEY et de son morceau éponyme dans le mini panthéon du reggae. On pourrait également être tatillons et reprocher une production assez vieillissante par rapport au père MARLEY qui a mieux tenu le poids des années, et des claviers parfois assez moches.
On rajoutera que dans ces 38 minutes d'évasion au beau milieu des Caraïbes, le moment le plus fort dure plus de six minutes puisqu'il s'agit de la chanson d'amour "Till Your Weel Runs Dry". LE morceau à revisiter d'urgence pour tout amateur de reggae.

4/5

Coup(s) de cœur: "Till Your Weel Runs Dry", "Legalize It"

A lire aussi en REGGAE :


ASWAD
New Chapter (1981)
Un chapitre un peu plus pop




MASSILIA SOUND SYSTEM
Massilia (2014)
3 décennies, 3 millions de litres de pastaga !!!


Marquez et partagez





 
   PINHEAD

 
  N/A



- Peter Tosh (guitare, chant, claviers)
- Carlton Barrett (batterie)
- Ashton Barrett (basse)
- Robbie Shakespeare (basse)
- Tyrone Downey (claviers)
- Al Anderson (guitare)
- Donald Kisley (guitare)
- Ras Lee (harpe)
- Rita Marley, Judy Mowatt, Bunny Wailer (choeurs)


1. Legalize It
2. Burial Whatcha Gonna Do
3. No Sympathy
4. Why Must I Cry
5. Igziabeher (let Jah Be Praised)
6. Ketchy Shuby
7. Till Your Weel Runs Dry
8. Brand New Second Hand



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod