Recherche avancée       Liste groupes



      
ACID TECHNO/ACID HOUSE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

 Site Officiel (212)

Daniel AVERY - Need Electric (2012)
Par SASKATCHEWAN le 2 Février 2013          Consultée 746 fois

Daniel AVERY a bien mérité son titre de meilleur rookie de l’année 2012. A peine signé sur le label Phantasy Sounds, il a enchaîné deux EP de belle qualité. Le dernier en date, Water Jump, a provoqué un frémissement chez les amateurs d’acid techno, plutôt sevrés cette année. Avant cela, le jeune Anglais avait sorti un premier format cours intitulé Need Electric, qui dévoilait déjà un talent certain et des influences bien digérées.

Need Electric, contrairement à son successeur, propose une musique moins dansante. Daniel AVERY travaille sur le son et les ambiances, quitte à faire passer l’efficacité au second plan. On retrouve les mêmes sonorités acides, agrémentées de quelques effets empruntés à la trance psychédélique. Le morceau titre, qui ouvre l’EP, est un manifeste du son AVERY : des pulsations et des boucles tout droit sorties de vieilles machines Roland, des voix lascives et une atmosphère feutrée.

« Taste » opère lui un petit détour par Detroit, histoire de rendre hommage à papi MAY. Pas de montée en puissance ici, plutôt un roulement hypnotique de beats claquants. Cette marche enfantine est ponctuée de glougloutements d’origine incertaine et de synthés interdits depuis la fin des années 90. Un délice, si l’on passe outre les échantillons de voix bien ringards (le véritable point faible de l’EP).

La seconde face est moins convaincante. Contrairement à Water Jump, Need Electric peine à maintenir une tension constante. « One in the Wave » et ses beats sommaires marque le creux de la vague, malgré quelques sonorités intéressantes, les percussions boisées notamment. A l’image d’« A Quiet Life » sur l’EP suivant, « The Eagle » offre une conclusion presque rock aux expérimentations électroniques des trois morceaux précédents. La basse motorisée écrase tout sur son passage, laissant peu de place aux synthés et aux samples de voix (tant mieux). Daniel AVERY renoue avec l’énergie brute, sans renoncer à quelques excentricités sonores (cette boîte à rythmes !).

Vu comme ça, sortir un bon EP a l’air presque trop simple. Ce qui connaissent l’électro et le format savent qu’il n’en est rien, et peuvent apprécier la réussite de Daniel AVERY à sa juste valeur. Pour les amateurs, un troisième EP est sorti chez Throne of Bloods : Movement.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


AIR
Talkie Walkie (2004)
Virage bien négocié




DOPPLEREFFEKT
Gesamtkunstwerk (1999)
Techno du nouveau millénaire


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Daniel Avery (tout)


1. Need Electric
2. Taste
3. One In The Wave
4. The Eagle



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod