Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Tom MCRAE - All Maps Welcome (2005)
Par BNJ le 23 Mai 2005          Consultée 1901 fois

- Tiens, Tom McRae a sorti un nouvel album…
- Ah oui ? C’est cool ça, il est comment ?
- Il est très bien ?
- Ah… cool. Mieux que les deux autres ou pas ?
- Pareil…
- Mieux que le second ?
- Non, pareil.
- Mieux que le premier alors ?
- Non, pareil aussi.
- Cool…

Parfois, un petit dialogue vaut mieux que des longs discours. Tom McRae, le poète anglais déprimé, vient donc de nous livrer un troisième album, deux ans après son immense « Just Like Blood » (et son hit single absolu Karaoké Soul), et cinq ans après son tout aussi immense premier album éponyme. Et c’est justement un petit peu ça le problème avec un homme comme Tom McRae. C’est que ses albums sont tous un peu beaucoup les mêmes. A l’écoute d’une chanson issue au hasard de sa discographie, il est impossible de savoir à quelle « période » de sa carrière la rattacher. Tom McRae n’a pas bougé d’un pouce depuis 2000. Ses titres sont toujours aussi limpides, courts, efficaces, mélodiques, scintillants, bref de véritables petits bijoux.
« All Maps welcome » ne déroge donc pas à la règle et offre des petites pépites musicales du meilleur effet. « For The restless » et « Hummingbird song », qui ouvrent l’album, distillent d’entrée une atmosphère à la fois sombre et délicate. L’utilisation des cordes (plus basses qu’à l’accoutumée) et d’une bien belle guitare électrique (seuls les anglais savent restituer ce son là avec leur guitare…) se révèle à la fois surprenant et parfaitement cohérent dans l’univers musical de l’artiste.

Pour la petite histoire, les titres qui composent « All Maps Welcome » ont été inspirés à Tom McRae après sa séparation d’avec Rachel Yamagata, une chanteuse américaine, et c’est peu de dire que l’émotion est au centre même de l’album.
Ainsi, à part quelques titres rythmés (« Packing for the crash », « Silent Boulevard »), c’est l’introspection qui est (une fois de plus ?) de mise. A ce titre, c’est le titre « It Ain’t you » qui semble être au cœur des sentiments véhiculés dans l’album. Etrangement, c’est seulement avec sa voix, une guitare sèche et quelques notes de piano (les cordes, sombres, sont lointaines…) que Tom McRae arrive à créer une ambiance incroyablement pesante (il y aurait presque du Waters là dedans). Dès lors, les chansons les plus « positives » ressemblent plus à de la nostalgie mise en musique qu’à de réels signes que tout « peut aller mieux ».
Mais la musique n’est jamais aussi belle que quand elle est triste. Tom McRae a très bien compris cet état de fait. Ce troisième album est donc un concentré pure d’émotion, la bande son idéale pour vos soirs de déprime (ou de songe…) et si on devait lui donner un slogan, il pourrait être « Avec Tom McRae, c’est beau d’être triste… »

A lire aussi en POP par BNJ :


CHAPTER 9
A Piece Of Cake (2007)
My cup of tea !




MOBY
Hotel (2005)
Un véritable second souffle


Marquez et partagez





 
   BNJ

 
  N/A



Non disponible


1. For The Restless
2. Hummingbird Song
3. The Girl Who Falls Down Stairs
4. How The West Was Won
5. Packing For The Crash
6. It Aint You
7. Strangest Land
8. Vampire Heart
9. Silent Boulevard
10. Still Lost
11. Border Song



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod