Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PSYCHEDELIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Tame Impala

MELODY'S ECHO CHAMBER - Melody's Echo Chamber (2012)
Par STREETCLEANER le 21 Décembre 2012          Consultée 878 fois

Dans les albums 2012 à retenir figurera en bonne place ce Melody’s Echo Chamber, premier album de la française Mélody Prochet. Cet album n’est pas débordant d’originalité mais a le grand mérite d’être très bien composé du début à la fin (Mélody a tout composé et joue la quasi-totalité des instruments), chose devenue un peu trop rare de nos jours. Et surtout, à défaut de posséder une identité sonore unique, Mélody a réussi à construire son univers qui nous happe avec une facilité déconcertante. J’en veux pour preuve qu’on se prend à rêver avec elle un peu comme on ouvre une porte et qu’on entre dans un monde où la magie colorée commande, comme chez les FLAMING LIPS d’ailleurs. La miss, qui aime visiblement pousser le curseur de la réverbération et du delay, a largement soigné ses mélodies éthérées et addictives qui flottent dans une pièce au mobilier vintage et flashy où stagnent quelques vapeurs opiacées. On pensera forcément à TAME IMPALA (Kevin Parker est à la production), mais surtout les rapprochements avec la dream pop de COCTEAU TWINS sont évidents, surtout sur le magnifique « Endless Shore » où la mélodie toute simple aux claviers s’intègre particulièrement bien et donne beaucoup de support à la composition. La batterie assez imposante rappellera les FLAMING LIPS, tout comme l’univers sonore rencontré sur « Mount Hopeless », qui aurait pu figurer sur leur Embryonic sans détonner. La demoiselle marche également sur les terres shoegaze et flirte avec STEREOLAB. On sent pas mal de solitude dans cette musique « Quand vas-tu rentrer ? », de vague à l’âme « Bisou Magique », peut-être cette musique est-elle une sorte de thérapie ? La jeune française adore en tout cas les arpèges ou les boucles aux effets d'arpèges (« Crystallized », « Bisou Magique », « Endless Shore »). Ceux-ci font scintiller de beauté son univers psychédélique qui a gardé de nombreuses colorations passées de l’enfance (« Be Proud Of Your Kids », « Bisou Magique »). Sa voix fluette noyée dans la réverb accentue superbement ce sentiment d’une certaine candeur adorable. Et les paroles de « Bisou magique » hésitent entre l’enfance et l’entrée dans l’âge adulte, tout comme celle de « Quand vas-tu rentrer ? ». Car qui vit dans une chambre si ce n’est une enfant ou une adolescente ? La chambre ne représente-telle pas son univers ? Au moment où Mélody nous fait nous souvenir de notre passé, on se dit également que la relève de Françoise Hardy est possiblement assurée. Un très bel album !

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par STREETCLEANER :


The FLAMING LIPS
Yoshimi Battles The Pink Robots (2002)
Les robots roses passent à l'attaque




The FLAMING LIPS
The Flaming Lips & Heady Fwends (2012)
Testé et approuvé !


Marquez et partagez







 
   A.T.N.

 
   STREETCLEANER

 
   (2 chroniques)



- Melody Prochet - Tout
- Kevin Parker - Tout


1. I Follow You
2. Crystallized
3. You Won’t Be Missing That Part Of Me
4. Some Time Alone, Alone
5. Bisou Magique
6. Endless Shore
7. Quand Vas Tu Rentrer?
8. Mount Hopeless
9. Isthatwhatyousaid
10. Snowcapped Andes Crash
11. Be Proud Of Your Kids



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod