Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
5 commentaires notés  
[?]



Cocteau Twins
Garlands
Page   1 | 2 |

le 16 Septembre 2016 par DINICED


Pour un premier album, c'est déjà très fort. J'aurai voulu assister à un concert à cette époque. Entendre Wax And Wane et But I'M Not dans une salle de concert que l'on imagine sombre comme une cave avec ce chant qui se répercute sur les murs à travers quelques lumières, le son torturé des guitares déchirant une épaisse fumée de cigarette ou plus si affinité...
Garlands est aussi bien que les deux suivants et il n'y a qu'un an entre chaque sortie, c'est incroyable je trouve. Quelle inspiration !

le 08 Juillet 2011 par LEO


"Garlands" l'unique album des Cocteau Twins avec Will Heggie, leur 1er bassiste (qui apparaîtra également sur les 2 EP "Lullabies" et "Peppermint Pig").
Comme l'a décrit SEIJITSU, les guitares acérées se rapprochent effectivement de Bauhaus, mais à l'inverse de ces derniers, Cocteau Twins évolue dans un univers cotoneux et brumeux à la The Cure (j'y verrais plus un rapprochement entre un "17 Seconds" et un "Faith" qu'un "Pornography" pour ma part), la basse étant pour beaucoup dans cette similitude auditive!
La trame des morceaux est monolithique mais reste captivante jusqu'au bout par ce je-ne-sais-quoi de mystérieux et d'envoutant.
La voix d'Elizabeth Frazer n'est pas encore bien assurée et elle a tendance au chevrottement, mais elle est suffisamment originale pour que l'on parvienne à mettre de côté ces petits défauts de jeunesse!
Mes morceaux favoris sur ce 1er album sont les 3 premiers titres et la piste qui donne son nom à l'album.













1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod