Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Mike Oldfield
Tubular Bells Ii
Page  1 |

le 01 Février 2017 par FRANCIS BROKA


Tubular Bells II fut une merveilleuse et inespérée surprise. Il est parfois même plus convaincant que son aïné.

le 15 Mai 2012 par LE MERLE MOQUEUR

À propos TUBURLAR BELLS II


Puis III , puis IV , puis V , puis VI et puis et puis...
sans commentaire... sinon je vais être vraiment désagréable.






le 15 Mai 2012 par WALTER SMOKE


Connaissez-vous "2010, l'année du premier contact" ? C'est la suite de 2001, l’Odyssée de l'espace. Réalisé en 1984 par Peter Hyams (aussi à l’œuvre sur Outland, un film génial), il s'est pris une veste monumentale sur le plan artistique - je ne prendrai pas en compte le plan commercial - et a certainement dû décevoir bon nombre de connaisseurs du film de Kubrick - perso, je l'ai mis dans la case "navets ultimes". Et pourtant, le bouquin dont il est tiré est pas mal...

Oui, mais là, je suis censé parler de TB II, non ? J'y viens : avec le recul, il parait pertinent de faire le parallèle entre le disque de Mike Oldfield et le film de Hyams. En effet, on a dans l'esprit une suite (ici doublée d'un remake) à une référence du genre qu'est Tubular Bells, qui se veut cependant plus moderne et présenté par l'homme de Reading comme le symbole du renouveau artistique et de la libération. Bon, après, c'est assez casse-gueule, d'autres groupes comme King Crimson nous l'ont prouvé, mais faisons fi des préjugés et insérons le skeud dans la machine !

Cinquante-huit minutes (et des réécoutes plus tard), que penser ? Ben, franchement, on trouve de belles choses, à l'instar de Sentinel, le morceau d'ouverture, suivi par le génial Dark Star; bon, là on se dit qu'on est bien parti...
Et là, c'est le drame. TB II suit la même structure que son prédécesseur, ok, mais là...il est évident qu'il y a un manque de transcendance des morceaux, ça s'entend plus particulièrement sur Blue Saloon, ou encore sur Sunjammer, particulièrement raté. Heureusement, on a The Bell, bien meilleur que le Finale de 1973, avec la présence d'Alan "j'ai emmerdé Harry Potter et John McClane" Rickman qui est on ne peut plus audible, LUI.

Pour ce qui pourrait être une face B, eh bien...je suis déçu. Je ne partirais pas automatiquement dans de grandes envolées, ça ne servirait à rien. A la rigueur, la cornemuse sur Tattoo est géniale, mais c'est tout, hélas. Par contre, je m'insurge contre Altered State, je vois pas un truc marrant, mais carrément à côté de la plaque; c'est simple, ce ne serait pas renié par Richard Gotainer (considérez cette assertion comme un truc proche de l'insulte suprême), et à la rigueur, Moonshine est légèrement mieux.

Tubular Bells II, donc, c'est quoi au final ? Un remake globalement décevant, je vois pas grand-chose d'autre pour le décrire, mais qui pourtant possède quelques morceaux intéressants; et puis, son ambiance générale est assez captivante, ma foi. En tout cas, je le classe dans la section "Médiocre, peut mieux faire" : c'est mieux que 2010.

Note réelle : 1,5/5













1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod