Recherche avancée       Liste groupes



Le 23 Juillet 2014


KING CRIMSON - IN THE COURT OF THE CRIMSON KING

Hello,
dans 21st Century Schizoid Man, le chant est fortement saturé. Je me demandais, était-ce la première fois, à cette époque, qu'un groupe faisait usage de cet effet?





Le 07 Août 2014 par Ramon (visiteur)

Cet effet, ou plutôt un effet s'en approchant se retrouve de façon éparse sur les productions de formations psychédéliques (entre autres) américaines et britanniques à compter du moment où les BEATLES ont publié l'album Revolver en 1966 dans lequel des voix sont trafiquées sur certains titres dont "Yellow Submarine" (sur une très brève intervention sonore) et "Tomorrow Never Knows" ( la voix est passée dans une cabine leslie et passé 1'10 son grain s'épaissit ), on retrouve ce grain un peu sale sur la chanson "I Am The Walrus" où la voix sature pas mal par instant au fil de la chanson.
Après, les ingénieurs du son on accepté de laisser passer les potards dans le rouge afin d'obtenir l'effet escompté, cela dit je ne retrouve pas de mémoire l'équivalent de "21st Century Schizoid Man" en terme de distorsion.


Le 03 Novembre 2011


KING CRIMSON - IN THE COURT OF THE CRIMSON KING

Bonjour à tous, je suis un énorme mangeur de musique progressive (90% de Metal Prog oui) mais je n'ai jamais encore écouté King Crimson. J'aimerais savoir quel est l'album idéal pour faire une première tentative d'écoute. Merci !




Le 03 Novembre 2011 par ARP2600

Je recommanderai toujours leur période la plus brillante : Lark's tongues in aspic ; Starless and bible black ; Red - ce dernier étant le plus adapté à un amateur de métal prog.
Le premier album est culte, mais faut aimer les longues ballades au mellotron...





Le 04 Novembre 2011 par Terry (visiteur)

Je recommande le premier album, ou bien "Larks' Tongues In Aspic" !




Le 05 Novembre 2011 par Walter Smoke (visiteur)

Beaucoup de gens recommanderont le premier album, mais il est certain que Arp2600 a plus que raison en citant Starless and bible black, ou encore Lark's tongue in aspic. Après, il reste Discipline pour les années 80, mais pour découvrir King Crimson, mieux vaut les années 70 (et par contre, fuis The Construkction Of Light !!!)




Le 07 Novembre 2011 par SB (visiteur)

Je recommande Red, plus accessible que ses deux prédécesseurs Lark's Tong In Aspic et Starless And Bible Black.

Il s'agit d'un superbe album !





Le 09 Novembre 2011 par moncsieli (visiteur)

Une petitre remarque : "metal prog" ne signifie pas "enorme mangeur de musique progressive".

Va sur progarchive et regarde ce qu'est réellement la musique progressive. Le metal est une mini-partie du super-courant musical (super dans le sens qu'il englobe plusieurs styles venant de domaines non progressif).


Le 22 Septembre 2010


KING CRIMSON - IN THE COURT OF THE CRIMSON KING

Bonjour,

Beaucoup de personnes disent que cet album est celui qui a lancé le mouvement musical ou plutôt le mouvement rock, qu'est le rock progressif ou plutôt qui a su lui montrer sa valeur car certains disent que dans les années 60, on ne parlait jamais de ce qu'on appelle maintenant le rock progressif, ce n'était que de petits groupes "underground" qui étaient assez marginalisés et qui n'avait pas réellement de succès, voire pour certains, pas du tout.
Ensuite, d'autres disent que cet album sorti en 1969 était lui aussi passé complètement inaperçu et n'a fait succès qu'à partir des années 70, voire 1971 comme le prétend un animateur d'une radio belge assez spécialiste car il a connu l'époque et fait partie aussi un moment du rock progressif dans un groupe nommé Machiavel dans sa jeunesse.

Je comprend bien ce qu'on en dit la-dessus c'est clair que cet album est fort différent par rapport à ce qu'on faisait à l'époque encore...
Mais sinon quel est l'évènement et/ou les albums qui ont réellement lancé ce genre ?





Le 25 Septembre 2010 par VANNOORD (visiteur)

Ayant eu la chance de connaître la période (oui, je suis vieux, mais pas dans la tête, et la musique, la vraie, est toujours ma passion), je peux te dire que ce sont les MOODY BLUES et leur album "Days of future passed" qui ont popularisé le mellotron. Le dit instrument était vendu à l'époque comme le remplaçant de l'orchestre symphonique (?... PROCOL HARUM jouait à ses débuts avec Gary BROOKER au piano et Matthew FISHER à l'orgue.
Concernant "In the court...", l'album a marché rapidement en FRANCE, en grande partie à cause du titre éponyme, et de son côté très innovant, sans oublier une pochette extraordinaire. La concurrence était pourtant très forte à l'époque(YES, MOODY BLUES, PROCOL HARUM, EMERSON LAKE & PALMER, PINK FLOYD...). Il est sorti fin 1969. Qu'il n'ait marché qu'en 1970, voire en 1971, n'a donc rien d'extraordinaire...
Et les BEATLES n'ont rien à voir là-dedans...
Je vois que je ne suis pas le seul à écouter "Classic 21"...






Le 23 Septembre 2010 par auteur de la question (visiteur)

J'aimerai ajouter quelque chose à ma question, certains prétendent que ça serai du à la séparation des Beatles vrai ou pas ?




Le 23 Septembre 2010 par Macareux (visiteur)

Si un spécialiste a la réponse, ça m'intéresse !
Peut-être le succès est-il venu au début des années 70 parce que les "grands" du prog explosent à cette époque là (Jethro Tull avec "Aqualung", Pink Floyd avec "Atom heart mother", "Meddle" puis "Dark side", Yes, King Crimson of course, Gentle Giant, ...
Dès lors, il était sans doute impossible de passer outre ce genre majeur qu'est le prog.
Concernant le mellotron, j'aurai tendance à dire qu'il apparait dès le premier album de Procol Harum (avec le tube "A whiter shade of pale"), avec les Moddy Blues puis Led Zeppelin et Jean-Michel Jarre plus tard... Là aussi, l'instrument a du logiquement devenir incontorunable...





Le 22 Septembre 2010 par Marco Stivell (visiteur)

On parle souvent du Days of Future Passed de THE MOODY BLUES (les premiers à vraiment utiliser le mellotron) et du Shine on Brightly de Procol Harum. Il y a je crois eu aussi THE NICE (avec Keith Emerson, futur membre d'EMERSON, LAKE & PALMER).

On appelle ce genre le "proto-prog"


Le 23 Novembre 2009


KING CRIMSON - IN THE COURT OF THE CRIMSON KING

Bonjour,

Ne connaissant pas trop le groupe, j'aurais voulu savoir:

-Quel est l'album le plus abordable?
-Quel est l'album le plus difficile d'accès?
-quel est l'album le plus progressif?

Merci pour vos réponses.





Le 04 Septembre 2010 par olum (visiteur)

Si tu veux chercher de "l'abordable" dans ce groupe tu ne le trouvera jamais. Robert Fripp et son groupe sont des genre d'intello se sachant jamais s'amuser comme le faisaient ELP, Yes ou Genesis à leur époque, et cherchaient plus l’expérimentale que plaire et vendre des millions de 45 tours.
D'ailleurs j'ai jamais vu un groupe si sombre et pessimiste dans le rock progressif vintage.
Ceci dit c'est eux qui on lancé le mouvement (qui éxistait déja avant mais sous terre)





Le 03 Décembre 2009 par Amendinolololol (visiteur)

le plus abordable : celui-ci (les bêtises pseudo commerciales des années 80 j'en tiens pas compte pour moi le rock progressif et les années 80 ca fait 2).
le moins : disons Lark's Tongues in Aspic et Starless and bible Black et pourquoi pas aussi Islands (l'album de plus étonnant négativement).
Le plus progressif je dirais c'est Lizard, c'est surtout l'album où l'on ressent le plus le côté "symphonique" du style de KC.





Le 27 Novembre 2009 par Terry (visiteur)

En tant que big fan de Crimso, je propose :

le plus abordable : "Beat" (mais trop pop), "In The Wake Of Poseidon", "Islands", et même le premier album.
Le moins abordable : "Starless And Bible Black", "Lizard" (complexes, nécessitent plusieurs écoutes attentives), "THRAK" et "Three Of A Perfect Pair".
Le plus progressif : pour moi, tous depuis le premier jusqu'à "Red" inclus. Mais les plus progressifs de tous sont sans doute "Larks' Tongues In Aspic", "Starless And Bible Black" et "Lizard". Et le premier, encore une fois !
"The Power To Believe" est progressif aussi. En fait, ils le sont tous sauf "Discipline", "Beat" et "Three Of A Perfect Pair", nettement pop.


Le 14 Décembre 2004


KING CRIMSON - IN THE COURT OF THE CRIMSON KING

ça serait bien de mettre KING CRIMSON sur nightfall, je trouve;)

sinon, cher Wild Thing,

quel disque de KING CRIMSON recommenderais-tu aux novices? je ne suis pas vraiment novice, je dois même avoir 4 ou 5 disques de l'animal mais, à part le très jazz et excellent Islands, je ne me suis jamais réellement plongé dans les autres galettes. j'aimerais donc savoir sur quel album je dois en priorité me pencher?

David peut répondre aussi, je crois qu'il connaît bien le groupe:)

possopo





Le 27 Septembre 2006 par ZARDOZ (visiteur)

Je répond :
"Red", "In the Wake Of Poseidon" sont de grands disques du groupe, mais aucun ne vaut leur premier disque de 1969, "In the court of...".





Le 15 Décembre 2004 par WILD THING

Je ne suis pas très original puisque j'ai découvert KING CRIMSON avec In The Court Of The Crimson King. Rien que pour le côté culte, je pense que c'est par cet album qu'il faut commencer sa découverte du groupe.
Cependant, le disque qui m'a vraiment fait succomber au charme du groupe, c'est Lizard, et son aspect magique et surtout épique plus prononcé, et ce dès le premières notes.
Beaucoup auraient aussi tendance à conseiller Red.
Disons que pour faire comme tout le monde, il faut découvrir KC par ITCOTCK, pour faire comme les autres, commencer par Red et, pour faire comme moi, par Lizard :)

PS: la chronique de Lizard ne tardera pas à apparaître ^^








1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod