Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Uk
Uk
Page  1 |

le 05 Janvier 2014 par POWERBEAUF


Un album quelque peu inégal, mais remarquable néanmoins. Composé et enregistré au moment où le rock progressif est en plein déclin commercial, ce disque né de l'association de fines gâchettes contient une face A de toute beauté : le "tube" In the Dead of Night bien sûr (magnifiquement repris par YNGWIE MALMSTEEN en 1996 dans son album "Inspiration"), mais également ses 2 prolongements ("Presto Vivace and Reprise" a forcément inspiré DREAM THEATER) et le très beau "30 Years". La face B est plus quelconque sans être déplaisante pour autant. On peut en effet parler de ventre mou pour les 2 premiers titres, mais les 2 chansons finales relèvent le niveau.

Malgré cette réussite artistique, les dissensions vont rapidement apparaître au sein de ce supergroupe : peu disposé à se laisser diriger, ni à jouer une musique plus accessible (pour ne pas dire commerciale), Allan HOLDSWORTH va rapidement être poussé vers la sortie, bientôt suivi de son propre chef par Bill BRUFORD. Les 2 dissidents vont d'ailleurs très vite travailler ensemble. Les 2 rescapés, eux, vont poursuivre l'aventure sans guitariste, et en embauchant un jeune batteur prodigieux qui a fait ses classes chez ZAPPA...

Note réelle : 3,5 aussi, mais que j'arrondirai à 4, rien que pour "In the Dead of Night";)

A noter que la version CD de ce disque est disponible en neuf seulement à un prix exorbitant. Il est néanmoins possible de la trouver d'occasion à un prix quasi-honnête. Ce n'est malheureusement pas le cas de "Danger Money", l'album suivant...

le 05 Janvier 2014 par TAUPE BARBUE


En effet ici on est en plein dans la pop progressive et ça s'arrangera pas sur leur second (et dernier) album studio "Danger Money". Le meilleur moment de cet album est pour moi la face A, en tout cas le triptyque du début In The Dead of Night/By the Light of the Day /Presto Vivace and Reprise, avec un aspect typiquement progressif, puis Thirty Years est assez intéressent, mais la suite est plus du même niveau, dommage, c'est encore un de ces albums qui nous font voyager au début et qui ensuite nous laissent bien tomber pendant la suite, c'est typique de certains albums (sans doute une stratégie marketing).













1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod