Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Xtc
Oranges & Lemons
Page  1 |

le 14 Février 2008 par LEO

...mais j'y incluais le "Malgré quelques nouveautés" figure-toi, sans le citer certes, mais si tu as bien lu ce que j'ai écris, je mentionnais ce qui suivait, à savoir: que la trompette et le côté jazzy n'était justement pas des nouveautés chez XTC! ce qui veut dire qu'il ne restait plus que l'aspect négatif de la chronique.
enfin, bref... l'album a gagné une petite étoile! et ça c'est positif!!! .-)

le 12 Février 2008 par YU NO-WAT


D'accord, j'ai été un peu sévère avec cet album, dans la série qui aime bien châtie bien (et à cause de la qualité extrême de "Black Sea", par exemple). Au bout du compte, je lui ajouterais bien une étoile... Toutefois, ce n'est pas une raison pour saboter ma chronique en tronquant une citation (comme bien souvent, hélas !). La phrase citée est trop longue, d'accord, mais elle commençait par "Malgré...", et l'ensemble du paragraphe précédent était plutôt élogieux. Lecteur, de grâce, lis toute la chronique avant de juger (en plus elle est pas longue)!

le 12 Février 2008 par LEO


Je cite YU NO-WAT: "le ton général hésite entre une variété FM pour intellos et un rock carré mais aseptisé...." ! Alors là, je suis estomaqué! Je ne vois pas du tout où l'on retrouve ces descriptions dans ce magnifique album d'XTC! Certes, la tonalité générale est bien plus luxuriante que par le passé, mais on est loin de nager dans la soupe ou la guimauve pour babas ou bobos avachis! On n'est pas chez Fleetwood Mac ici (je n'ai absolument rien contre la bande à Mick Fleetwood celà dit!... mais bon, on parle bien d'XTC non d'un chien!).
Des mélodies et des accroches musicales, il y en a à la pelle (les très mémorables 'the mayor of simpleton', 'king for a day', 'the loving', 'one of the millions' et 'cynical days' en sont les meilleurs exemples). Et que dire du sublime 'chalkhills and children' qui clôt ce disque en apothéose! C'est l'une des toutes meilleures compos du groupe et l'on se croirait presque revenu sur l'album des Dukes Of Stratosphear quand "pale and precious' fermait avec brio "Psonic Psunspot" à la manière de Brian Wilson!
D'autre part, la trompette n'est pas une nouveauté chez le groupe. Elle avait déjà fait son apparition dès l'album "Drums & Wires" en 79 sur le morceau 'that is the way' et le côté jazzy était aussi déjà présent dans "Skylarking" sur 'the man who sailed around his soul'.
Le seul petit reproche que l'on pourrait faire à ce double album, c'est son côté patchwork et trop plein, comme s'il regorgeait d'idées du début à la fin. Mais lui faire ce reproche serait une injustice, car XTC n'a jamais été avare de trouvailles en tous genres et c'est justement ce que réclament ses adeptes les plus fervents dont je fais partie évidement (personne n'en aurait douté après mon plaidoyer en faveur de ce merveilleux album fruité et acidulé!)!













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod