Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Talking Heads
Speaking In Tongues
Page  1 |

le 24 Juin 2018 par LEO


On peut dire que ce 5ème album en studio des TALKING HEADS s'est fait désirer !
(2 ans et demi d'écart entre Remain In Light et Speaking In Tongues, certes entrecoupé par le double live The Name Of This Band Is Talking Heads et les divers projets des uns et des autres).
Cet album fut pourtant enregistré sur une période de 7 mois (de Juillet 82 à Février 83) et paru en Juin 83 mais l'attente fut longue et pour un résultat plutôt décevant à l'arrivée il faut bien le dire !
Terminé les explorations musicales en tout genre et place à une pop funky synthétique un peu tiède et trop formatée à mon goût. c'est un peu comme si les TALKING HEADS avaient fusionné avec le Tom Tom Club en quelque sorte (chose pas si illogique puisque la section rythmique appartient aux 2 formations !).
L'album est loin d'être mauvais mais il n'est pas bien excitant pour autant.
De "Burning Down The House" à "Slippery People" inclus, la qualité est pourtant présente et les morceaux s'enchaînent plutôt bien, mais dès "I Get Wild / Wild Gravity" la tension retombe aussitôt et j'avoue que je décroche à partir de là malgré le petit sursaut de vitalité sur l'électro-funk "Pull Up The Roots", mais il est déjà trop tard pour moi et l'intérêt s'est définitivement évanoui après le quatrième titre.
Le groupe fera une tournée de promotion pour Speaking In Tongues (qui sera leur dernière) dont une date sera filmée en Décembre 83 en vue du documentaire Stop Making Sense.
Pour moi Speaking In Tongues marque le pas après la fabuleuse série d'albums qui précédaient et c'est à partir de là que j'ai plus ou moins décroché du groupe bien que l'excellent Stop Making Sense prouvait que les TALKING HEADS étaient toujours une formation dynamique et excitante sur scène mais pour l'innovation, il fallait plutôt se tourner vers le King Crimson des 80's qui proposait une suite logique à Remain In Light avec sa formidable trilogie: Discipline/Beat/Three Of A Perfect Pair.

le 31 Décembre 2006 par TERRY


"Slippery people" et "Burning down the house", j'adore. Le reste, nettement moins.













1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod