Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
4 commentaires notés  
[?]



Tangerine Dream
Ricochet
Page  1 |

le 29 Juillet 2019 par LEO


Je viens tempérer l'enthousiasme général car de mon point de vue, si Ricochet est un très bon album, il n'est pas aussi réussi que ne l'était son prédécesseur Rubycon ou que son futur successeur Stratosfear, la faute à un aspect un peu trop répétitif en misant bien plus sur les boucles hypnotiques des sequencers que sur les ambiances rêveuses et contemplatives.
Certes, on retrouve les sonorités habituelles du trio et il y a tout de même de beaux passages et quelques thèmes et mélodies sous-jacentes mais selon moi il n'y a pas assez de variations pour casser la monotonie qui pourrait s'installer par instant.
Si les deux suites de Ricochet semblent si compactes et faites d'un seul bloc c'est d'une part, parce que Froese & Co. ont édité (brillamment, c'est un fait) leurs performances scéniques (enregistrées en Août/Septembre '75 en France et fin Octobre '75 à Croydon, UK) pour n'en retenir principalement que les passages les plus rythmiques mais il n'y a pas que ça, car pour avoir écouté une heure du concert de Croydon sur le volume 7 de la série Tangerine Tree, on peut entendre que les sequencers tiennent une place prépondérante sur cette date (à l'inverse de l'extrait d'une demi-heure bien ambient, du concert de la cathédrale de Coventry de début Octobre '75, que l'on peut découvrir sur le récent coffret In Search Of Hades- The Virgin Recordings 1973-1979). Le volume 22 de la série Tangerine Tree présente le concert donné au théatre antique d'Orange en Août '75 et là le côté planant et onirique est autant à l'honneur que les boucles métronomiques des sequencers, comme quoi TANGERINE DREAM proposait bien des shows uniques et variait sa musique et ses ambiances selon l'humeur du moment à cette époque là !
Tout ne provient pas des enregistrements en concert car l'introduction au piano de la seconde partie fut captée au Manor Studio et je soupçonne aussi quelques ajouts de percussions, cela dit la majorité du matériel est bien un condensé des shows capturés sur la tournée Européenne d'Août à Octobre 1975.
J'ai l'air de pinailler mais je reconnais volontiers que Ricochet fait partie des albums essentiels de TANGERINE DREAM et je le recommande chaudement d'autant que la captation est nickel !




le 10 Septembre 2011 par WALTER SMOKE


Extraordinaire. Parfait. Le Made In Japan de l'électronique.

le 11 Novembre 2009 par VOVOL


Superbe album. Au départ avec les 2 albums précédents, je trouvait Tangerine Dream un peu mou, inspiré, très bon, mais tout qu'on ne fait à ne pas écouter tout le jour. Mais ce live (retravaillé en studio je suppose) est beaucoup plus accrocheur et montre de quoi Tangerine Dream était vraiment capable en impro parce qu'il faut le savoir la plupart de leurs concert à l'instar de Can, Neu, Amon Duul II, ce n'était la plupart du temps que de l'impro (ce qui démontre bien le niveau des musiciens du kraut rock en même temps que le fait d'être drogué et en plein trip lors des concerts).

le 03 Janvier 2005 par ZIGGY


Un grand album, planant et aux sonorités uniques. Réussir à faire une musique aussi prenante avec un style aussi inabordable et anti-mélodique (sans non plus sombrer dans la simple ambiance) relève à priori de la gageure, mais pour une fois c’est parfaitement réussit.













1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod