Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
7 commentaires notés  
[?]



Simple Minds
Street Fighting Years
Page  1 | 2 |

le 27 Janvier 2019 par NONO


Hé bé !... j'avais failli abandonner la partie avec les Minds.... hormis quelques excellents tubes çà-et-là, et un album vraiment excellent dans son intégralité (New gold dream), un bon nombre de leurs autres albums m'ont refroidi (manque d'inspiration ou autre). Et bien donc, il y a peu j'ai écouté l'intégralité de l'album "Stree fighting year" avec beaucoup de préjugés (car Mandela Day me saoûle au plus haut point). Et là : miracle : j'ai adoré cet album avec ses références récurrentes à la musique irlandaise. Donc, cela me réconcilie avec le groupe que j'avais souvent trouvé surestimé avant.

le 16 Octobre 2015 par JIM BURCHILL


Je ne sais plus où j'avais lu ça mais ça remonte à loin : le regretté Lou Reed avait un jour déclaré que c'était ce que Simple Minds avait fait de mieux dans sa carrière. On ne lui donnerait pas tort. Il est vrai que celui-ci sonne beaucoup plus acoustique et électrique. Les synthés ont toujours leur place mais les guitares et moults instruments sont venues enrichir, donner un aspect orchestral à l'ensemble. Exit les tubes new-wave et le rock héroïque démodés. Ce qui n'empêche pas le groupe de continuer à jouer dans les stades. Simple Minds donne ici dans de somptueuses ballades à consonance folk, agrémentées de quelques morceaux franchement électriques et d'amples effets sonores. Kerr y chante merveilleusement bien. L'adaptation de "Belfast Child" est sublime.

Le hic, c'est que la production a sacrément vieilli, à l'image de "Kick It In", de la dispensable reprise de Peter Gabriel "Biko" ou du son de la batterie de l'excellent Manu Katché. On regrettera que Kerr, alors devenu millionnaire, se soit vautré dans l'humanitaire. Il faut aussi se replacer dans l'époque. La 2ème partie des 80's a vu un nombre important d'artistes 'humanitaires'. Tous voulaient montrer qu'ils avaient du coeur. C'était financièrement intéressant.

Reste que "Street Fighting Years" eu un grand succès, notamment grâce à deux singles "This Is Your Land" et surtout "Mandela Day". Une fois les 90's arrivées, Kerr et Burchill ont dû prendre de gros risques pour ne pas finir dans l'oubli. Avec plus ou moins de réussite, le duo a su s'en sortir et garde une bonne cote auprès des fans de la 1ère heure. Loin d'être le meilleur groupe de rock des 80's, mais assurément un groupe de légende.

le 20 Avril 2015 par GURTU


je viens de réécouter cet album "mythique" de Simple Minds que j'avais à l 'époque un peu par hasard.

Même impression des années après.

Des bons thèmes, des bonnes intros,des bons breaks, quelques mélodies sympas mais jamais dans le même morceau.

De la soupe, mais quand j'entends Coldplay ou Muse aujourd'hui je me dis qu'elle n'est pas si mauvaise.





le 14 Avril 2015 par TERRY


Un des sommets du groupe avec "Empires And Dance" et "New Gold Dream ('81/'82/'83/'84)", mais autant le premier est arty et le second, purement new-wave, celui-ci est pop/rock. Tous trois sont aussi réussis (je préfère le premier cité quand même, dans l'absolu, s'il ne fallait en garder qu'un), et celui-ci est épique. Des morceaux parfois déchirants (le piano final du morceau-titre, après l'ultime envolée de Jim Kerr...), le plus souvent calmes, mélancoliques, inquiets...
Un "Mandela Day" inoubliable, un "Belfast Child" qui l'est tout autant, une très belle reprise de"Biko" (Peter Gabriel), un "This is your land" avec une participation rapide et sympa de Lou Reed (et un final dantesque), un "Soul crying out" qui me fera toujours frissonner (le morceau-titre aussi)... Seul "Kick it in", à la rigueur (mais vraiment à la rigueur, car je chipote en disant ça), me plaît moyennement, par rapport au reste de ces 60 minutes sublimes, un des meilleurs albums de son année (1989), de la décennie 80 aussi, et, donc, du groupe.
A noter que "When Spirits Rise" n'est pas sur le vinyle original.

le 06 Janvier 2013 par PIERRE MERVEILLEUX


Excellent album. A la sortie, ça changeait grandement de "Once upon a time" sorti 4 ans plus tôt, avec 8 titres rythmés.
Ici, sur 11 morceaux, seuls 3 sont rapides. C'est un album très calme.
La chronique raconte bien l'ambiance de l'album.
Chez les Minds, c'est mon album préféré. Il est terriblement bon, dès l'intro, avec les notes de basse sur "Street fighting years".
Tout est bon sur ce CD.













1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod