Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


DER PLAN - Unkapitulierbar (2017)
Par WALTERSMOKE le 27 Juin 2017          Consultée 392 fois

Après 25 ans d'absence, Der Plan revient enfin sur le devant de la scène. « Minute coco, 13 plutôt tu veux dire, non ? ». Oui et non. Oui parce que le dernier album du fameux groupe allemand est sorti en 2004 – ce qui fait déjà beaucoup, certes. Et non, parce que le Der Plan qui revient ici, c'est celui des années 80-90, le line-up culte formé par Moritz Reichelt, Kai Horn et Frank Fenstermacher. Une très bonne nouvelle donc, pour les fans de Der Plan ainsi que pour les amateurs de synthpop déglinguée et pourtant bien plus riche qu'il n'y paraît de prime abord.

Unkapitulierbar (qu'on peut vaguement traduire par « incapitulable ») annonce la couleur dès la pochette : Der Plan, en plus d'être un groupe allemand, est un groupe européen. Et qui suit de près l'actualité, en témoignent ces avatars anglo-saxons aux pieds de la Liberté de Delacroix européanisée. Une pochette engagée pour un groupe qui ne se réfugie pas derrière une prétendue neutralité musicale, c'est pas plus mal. Et cela se voit du côté de certains morceaux, comme "Grundrecht", une « comptine adulte » faisant office de profession de foi, et "Was kostet das Austritt?", qui fait bien évidemment écho au Brexit. Une orientation politique assumée et même défendue avec application.

Et contrairement à bon nombre de songwriters infoutus d'accompagner leurs textes, le trio sait comment s'y prendre côté composition avec de bonnes musiques. Der Plan se permet même d'être compétent dans des genres divers et variés, comme l'électro bien entendu ("Lass die Katze stehn!", "Grundrecht", "Stille hören"), mais aussi du reggae ("Man leidet herrlich", et ce n'est pas la première fois), du lounge ("Flohmarkt der Gefühle")... en un mot comme en cent, Unkapitulierbar est éclectique. Peut-être un peu trop, d'ailleurs ? Et ce d'autant plus que Der Plan a tendance à faire court avec des morceaux durant en moyenne en-deçà de 3 minutes. Cependant, le groupe maintient tout au long des 38 minutes de l'album une patte unique, permettant d'une part de ne pas être perdu, et d'autre part de pouvoir saisir l'étendue du talent des trois musiciens, chose donnée à peu de monde en musique. Le reste n'est qu'affaire de goût, des morceaux comme "Es heißt: die Sonne" (assez kraftwerkien période Autobahn) ou "Man leidet herrlich" me plaisant plus que d'autres pistes comme "Come Fly with Me", à titre personnel.

Unkapitulierbar est ce qu'on appelle un retour gagnant. Sans être LE retour de l'année pour autant, Der Plan revient donc avec un album fédéré et fédérateur, varié et unique à la fois, capable d'attirer l'attention pour peu qu'on accepte une musique mêlant toujours avec brio kitsch et intelligence. Et par conséquent, voilà le type de retour qu'on ne peut qualifier d'inutile.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par WALTERSMOKE :


Jean-michel JARRE
Rendez-vous Lyon (1986)
Habemus Jarram




Richard WAHNFRIED
Tonwelle (1981)
Le vrai bon départ de Schulze dans les années 80


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Moritz Reichelt
- Kai Horn
- Frank Fenstermacher


1. Wie Der Wind Weht
2. Lass Die Katze Stehn!
3. Man Leidet Herrlich
4. Grundrecht
5. Es Heißt: Die Sonne
6. Gesicht Ohne Buch
7. Stille Hören
8. Flohmarkt Der Gefühle
9. Der Herbst
10. Körperlos Im Cyberspace
11. Zu Besuch Bei N. Senada
12. Wie Schwarz Ist Der Rabe?
13. Come Fly With Me
14. Was Kostet Das Austritt?
15. Die Hände Des Astronauten



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod