Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2006 Bang!
 

- Membre : The Little Rabbits , Helena, French Cowboy, French Cowboy & Lisa Li-lund

DILLINGER GIRL & BBFACE NELSON - Bang! (2006)
Par BARZ le 7 Août 2006          Consultée 4022 fois

Il était une fois, dans l'ouest...
Au début du siècle, John Dillinger sévissait dans l'Indiana et l'Illinois. Il devient rapidement le plus célèbre gangster et voleur de banques des Etats-Unis, à en devenir l'ennemi numéro un du FBI. Dans la bande de Dillinger, il y a un dénommé "Baby Face" mais qui sera rapidement rattrapé par la police puis tué par sa compagne Sue Nelson.
Les présentations sont à peu près faites. John Dillinger réapparaît sous les traits de Dillinger Girl, "Baby Face" sous ceux de "Baby Face" Nelson. Nous sommes en 2006 et Dillinger Girl et "Baby Face" Nelson braquent encore des banques et nous livrent ici un disque de l'ouest plein de chaleur, de passion et d'aventures.

Même si l'action se passe outre-Atlantique, les trublions de la scène française qui se cachent sous ces pseudonymes ne sont autres que Federico Pellegrini (The Little Rabbits et prochainement The French Cowboy) et Helena Noguerra (ex mannequin, compagne de Philippe Katerine, quelques disques bossa derrière elle...) qui se sont rencontrés pour ce disque. Helena cherchait un homme qui puisse lui écrire des chansons d'amour et d'aventure, des chansons américaines au grand air. Federico l'a donc emmenée à Tucson, Arizona où il avait l'habitude d'aller enregistrer avec ses compères des Little Rabbits. Helena et Federico se sont métamorphosés en Dillinger Girl et "Baby Face" Nelson, un duo à la Bonnie & Clyde, ils le disent eux-mêmes. Entre deux braquages, ils ont pris le temps d'enregistrer ce disque folk de toute beauté.

Les voix s'enchevêtrent dès le premier morceau chanté a capella et durant toute la durée des aventures vocales. Oui, ce disque est avant tout la rencontre de deux voix, l'une est divine et limpide (Helena), l'autre chaleureuse et nasillarde (Federico) et les deux se cherchent, se superposent, s'entremêlent, se touchent, se caressent... Derrière ce duo délicieux, il y a des guitares, celles de Federico enregistrées sur plusieurs pistes (bien souvent deux) et les deux guitares sont les reflets des voix. L'une joue en accords, l'autre en harmoniques, les deux se complètent à merveille et forment un accompagnement délicieux à l'ensemble. Il en va de même pour les choeurs, réalisés également par Helena et Federico (j'ai cru également percevoir la voix de Stéphane Louvain, guitariste des Little Rabbits) et l'ensemble donne des chansons aux multiples dimensions comme "Share" ou "Hit" pour ne citer que ces deux-là.

La plupart des chansons sont en anglais, exceptés "Love" (remarquable duo amoureux) et "Move" (présentation des personnages, du lieu de l'action, et aventures rocambolesques du duo) dans lesquelles la langue est maniée avec délicatesse, les voix se répondant toujours avec autant de justesse. Alternant entre chansonnettes amoureuses et récits improbables, les paroles sont légères et subtiles, donnant à l'album un ton printanier enivrant. Sautillant à travers les mots et les notes, la voix d'Helena paraît prendre de l'assurance et se magnifier au fil de l'album, laissant un peu la voix de Federico de côté alors que celle-ci est tout autant intéressante...
L'album se termine sur "Super Believe", remix épatant du "Heart of Glass" de Blondie, rien n'est conservé excepté la mélodie. Des paroles à la musique, tout est passé à la trappe, Federico prenant le parti de réécrire les paroles à partir du yaourt chantonné par Helena sur le morceau. Le rendu est un peu kitsch (surtout le son pourri de la boîte à rythmes orchestrée par Jim Waters) mais tout de même séduisant, ça sent le délire à des kilomètres mais un peu d'extravagance est toujours bienvenue...

Bang! sera sans doute le seul album de Dillinger Girl and "Baby Face" Nelson mais l'aventure méritait d'être vécue. Helena et Federico nous fournissent un album frais et beau qui arrive à redonner un peu de beauté au nouveau continent. Un album fait de voix qui se séduisent et de guitares qui se chevauchent, un disque printemps/été d'une délicieuse fraîcheur, idéal pour faire la sieste mais aussi pour draguer ou pour accompagner une longue et chaude nuit d'amour...

A lire aussi en FOLK par BARZ :


The LITTLE RABBITS
Dedalus (1993)
Leurs grandes oreilles ont capté la new-wave




MANSFIELD.TYA
June (2005)
Un album qui vous prend en otage

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   BARZ

 
  N/A



- Helena Noguerra As Dillinger Girl (voix)
- Federico Pellegrini As Baby Face Nelson (guitares, voix)


1. Stop
2. Stranger
3. Share
4. Changes
5. Hit
6. Love
7. Believe
8. Dillinger Girl
9. Move
10. Puke
11. Smile
12. Miss
13. Work
14. Super Believe



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod