Recherche avancée       Liste groupes



      
BRITPOP/PSYCHé/DANCE ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Happy Mondays

BLACK GRAPE - Stupid Stupid Stupid (1997)
Par SEIJITSU le 10 Novembre 2017          Consultée 85 fois

Journal de Shaun Ryder (septembre 1995).

Les mecs, je n’arrive pas à y croire. L’album de mon nouveau groupe est numéro 1 des ventes en Angleterre et les singles font également un carton ! Même les médias me mangent dans la main ! Moi qui croyais qu’eux et le public ne s’intéressaient plus du tout à ma pomme, je suis le premier surpris de voir tant de réactions positives. Il faut dire, l’équipe de production et les requins de studio ont fait un boulot formidable pour embellir mon rock groovy. D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi les critiques m’ont fichu dans cette case britpop. Ma musique est seulement dans la continuité de ce que je faisais avec les HAPPY MONDAYS ! En plus accessible car en moins bordélique, c’est vrai. Mais franchement, je ne comprends rien à cette étiquette. C’est quoi le rapport entre OASIS, BLUR, SUEDE et moi ? Aucun ! On est juste Anglais et on a des influences différentes !
C’est comme cet autre style qu’ils avaient inventé il y a quelques années. Comment ça s’appelait déjà ? Le chaussure regard ? Le shoegaze ! Voilà, c’est ça. Quel surnom à la con là aussi. Surtout que je n’ai jamais bité le lien entre SLOWDIVE, MY BLOODY VALENTINE et RIDE. Mis à part que c’était psyché. A ce sujet, les RIDE sont désormais classés dans la britpop avec leur dernier disque (pas terrible, on dirait du mauvais BYRDS). Comme quoi, la créativité est tellement intense chez nous en ce moment que les journaleux ne savent plus quoi inventer pour nous catégoriser. Haha, quelle bande de couillons ! Ils feraient mieux de se prendre quelques doses pour se détendre au lieu de se prendre la tête avec ça.

Journal de Shaun Ryder (juillet 1996).

Woooooooh, j’ai passé une année folle, les gars ! J’ai enchaîné les concerts, fumé la moitié de l’herbe du pays et avalé je ne sais plus combien de cachetons. Enfin, je suppose que c’est ce qui s’est passé. Mes souvenirs de cette année sont flous dans ma tête mais je sais que j’étais intensément heureux, c’est tout ce qui compte. Avec Kermit, on réfléchit à l’écriture d’un nouveau disque. D’ailleurs, j’adore ce mec. Ce n’est pas uniquement un super rappeur très marrant, c’est un génial compagnon de défonce ! Je ne vous raconte pas le nombre de concerts qu’on a faits en étant totalement "out". C’est justement ce qui m’a confirmé à quel point nos morceaux sont dans le même esprit que celui des MONDAYS. C’est vraiment de la musique qu’on peut aussi écouter et surtout vivre dans un état second. En tout cas, voir tous ces gens danser et hurler sur scène, ça vous réchauffe le cœur. C’est comme être revenu six ans arrière lorsqu’on enflammait le dancefloor de l’Hacienda.

Journal de Shaun Ryder (janvier 1997).

Bon, c’est la merde. L’écriture du deuxième album n’a pas du tout avancé. Les concerts me crèvent, je suis obligé de doubler mes doses pour suivre la cadence. Heureusement que mon copain Bez est là pour mettre l’ambiance. Ce mec était né pour ça de toute façon. C’est vraiment casse-couille qu’il ne sache pas composer. A chaque fois qu’on va en studio, il passe son temps à se défoncer puisqu’il ne sait ni chanter, ni jouer d’instruments (ouais parce que secouer des maracas jaunes, ça nécessite pas d’avoir fait la Royal Academy of Music). Le souci, c’est que ça nous déconcentre dans le boulot et on finit par faire la même chose que lui ! N’empêche, ce qu’on a bien rigolé ! Néanmoins, il ne faudrait pas que les mecs du label mettent leur nez dans nos affaires. Ils risquent de se demander ce qu’on peut bien foutre avec leur matos. Et je n’ai pas envie que cette histoire se termine comme avec Factory.

Journal de Shaun Ryder (Septembre 1997).

Qu’est-ce que je disais ! Ces emmerdeurs de Radioactive sont furax qu’on n’ait pas terminé d’enregistrer notre skeud avant l’été. Ils espéraient qu’on refasse le même hold-up commercial que It's Great When You're Straight...Yeah. Ça se dit indépendant, mais c’est à la cheville d’Universal en réalité. Ce qui signifie qu’ils ne s’intéressent qu’à une seule chose : les gros sous ! Cela dit, c’est vrai qu’on commence à en manquer avec notre train de vie. Je suis obligé d’emprunter pour continuer à me fournir en dope et je me vois mal m’en passer. De toute manière, toutes les chansons sont écrites et il ne reste que quelques détails à peaufiner.

Journal de Shaun Ryder (décembre 1997).

Les potos, il s’est passé beaucoup de choses en quelques mois. J’ai présenté notre dernier album aux pontes du label et s’ils étaient satisfaits, ils avaient l’air aussi un peu déçus. C’est vrai que je n’ai pas pris de gros risques. C’est réellement une suite de notre gros succès en moins tubesque. J’avoue, on était moins inspirés dans notre songwriting cette fois-ci. Toutefois, j’en suis plutôt content. Les compositions s’apprécient mieux quand on revient dessus et question groove, on est toujours des monstres. Je suis particulièrement fier de « Get Higher », dont le refrain me rappelle ce que faisait notre ancienne chanteuse Rowetta chez les MONDAYS, et de « Marbles » qui me file une patate pas possible. J’avoue également m’éclater avec « Rubberband ». C’est le morceau le plus noisy qu’on ait fait. On dirait une sorte de mix entre le shoegaze et PRODIGY. Bon, c’est vrai que Stupid Stupid Stupid n’est pas un titre très inspiré pour un disque. Mais puisque ma philosophie est "plus c’est con, plus c’est bon", je trouve ça parfait.

Dommage que les ventes ne soient pas autant extraordinaires que celles de It’s Great. Mes dettes s’accumulent et je risque d’être mis sous tutelle si ça continue. Il va falloir que j’arrête mes conneries avec l’héroïne et trouve une autre solution que cette daube d’implant gastrique complétement inefficace. Quitte à m’éloigner du monde de la musique pendant un certain temps. D’ailleurs, un gonze m’a dit que pour sortir d’une addiction dangereuse, il faut en trouver une autre qui soit saine. Ce qui n’est pas con. Peut-être que je devrais me mettre au vélo. Si ça peut aussi me permettre de perdre du poids, ça serait tout bénef.

A lire aussi en DIVERS par SEIJITSU :


LCD SOUNDSYSTEM
Lcd Soundsystem (2005)
Double album définitif pour le son des années 2000




THESE NEW PURITANS
Hidden (2010)
La guerre est déclarée


Marquez et partagez





 
   SEIJITSU

 
  N/A



- Shaun Ryder (chant)
- Bez (gesticule en concert)
- Paul 'kermit' Leveridge (chant)
- Carl 'psycho' Mccarthy (chant)
- Paul 'wags' Wagstaff (guitare)
- Ged Lynch (batterie & percussion)
- Martin Slattery (clavier & flute)
- Danny Saber (basse, guitare, claviers, sitar)


1. Get Higher
2. Squeaky
3. Marbles
4. Dadi Waz A Badi
5. Rubber Band
6. Spotlight
7. Tell Me Something
8. Moneyback Guaranteed
9. Lonely
10. Words



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod