Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : The Dead Weather , The Raconteurs , Jack White

The WHITE STRIPES - White Blood Cells (2001)
Par CYRIL le 24 Octobre 2006          Consultée 4380 fois

En 2001, lorsque sort ce troisième album des « Bandes Blanches », toute la presse spécialisée est aux anges. En effet, selon la plupart des journalistes, ce disque incarnait le retour gagnant du rock, du « vrai » rock ! La question était de savoir comment les White Stripes s’y étaient pris pour s’attirer ces multiples louanges et surtout si ce plébiscite était effectivement mérité. La réponse est oui, sans équivoque ! En 2001, un disque uniquement basé sur une batterie et une guitare (même pas de basse) est en soi une bouffée d’air frais. Bien sûr, on ne s’attend pas à un son lisse et calibré, l’ensemble proposé ici étant brutal, direct et incandescent : aucun titre parmi les seize proposés ne dépasse en effet les quatre minutes. On remarque cependant un véritable talent de composition et une volonté constante de surprendre…

C’est ainsi que Jack et Meg White articulent leur disque qui ne laisse jamais place à une quelconque monotonie, malgré le nombre restreint d’instruments utilisés. C’est ainsi que les morceaux rock avec des riffs lourds, appuyés et imparables (« Expecting ») côtoient des tranches plus calmes (« We’re Going To Be Friends ») ou plus barrées (« I Think I Smell A Rat », « The Union Forever » dont les paroles sont exclusivement tirées de Citizen Kane, d’un certain Orson Welles). Il y a même un instrumental (« Aluminium ») ! Une constante à tout cela : 100% d’authenticité et 0% de superflu (non, je n’ai pas d’actions chez Taillefine) ! Les White Stripes ne tentent jamais de balancer le morceau techniquement parfait comme on le sent sur « Little Room », titre défouloir par excellence, que n’importe quel apprenti batteur peut jouer… A ce propos, il est clair que le jeu de batterie de Meg White peut dérouter : il est plutôt bancal, assez primaire mais fonctionne toujours à merveille. Il ne plaira bien sûr pas à certains puristes qui apprécient les frappes millimétrées mais il faut bien comprendre que les White Stripes n’ont pas pour ambition la grandiloquence ou la virtuosité… Pour eux, le moyen le plus simple pour se rendre d’un point à un autre est la ligne droite ; et c’est là que réside leur succès.

Assurément, on retrouve avec White Blood Cells les sources du rock. On va à l’essentiel et ceux qui cherche chez les White Stripes une quelconque nouveauté musicale se trompent royalement ! Excitation, fougue et urgence sont les maîtres mots de ce White Blood Cells qui est tout simplement un vrai, un pur disque de rock… Ni plus ni moins !

A lire aussi en ROCK par CYRIL :


David BOWIE
Ziggy Stardust And The Spiders From Mars The Motion Picture (1973)
Mythique, tout simplement !




TéLéPHONE
Téléphone (1977)
On te donne trois balles !


Marquez et partagez





 
   CYRIL

 
  N/A



- Jack White (chant, guitare)
- Meg White (batterie)


1. Dead Leaves And The Dirty Ground
2. Hotel Yorba
3. I'm Finding It Harder To Be A Gentleman
4. Fell In Love With A Girl
5. Expecting
6. Little Room
7. The Union Forever
8. The Same Boy You've Always Known
9. We're Going To Be Friends
10. Offend In Every Way
11. I Think I Smell A Rat
12. Aluminum
13. I Can't Wait
14. Now Mary
15. I Can Learn
16. This Protector



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod