Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2018 Chilling

ARCHIE LEE HOOKER - Chilling (2018)
Par BAYOU le 23 Mars 2018          Consultée 528 fois

L’histoire des afro-américains du Mississippi commence souvent dans les plantations de coton. Celle d’ARCHIE LEE HOOKER démarre le jour de Noël 1949 à Lambert où il voit le jour. C’est un petit village proche de Vance, la ville natale de son oncle John Lee Hooker, pas très loin de Clarksdale. Puis, comme beaucoup, Archie est parti vers le Nord, à Memphis (Tennessee), la grande ville la plus proche où les lumières brillent, où la vie bouge et se consume, là aussi où le pasteur King a été assassiné et où ses frères de couleur ne sont pas nécessairement les bienvenus.

Il débute une carrière musicale mais le plus simple est de retranscrire ce qu’il raconte dans son album, dans quelques passages parlés « J'ai quitté les plantations du Mississippi à l'âge de treize ans et me suis dirigé vers le nord sur l'autoroute 49 vers les lumières brillantes et la grande ville de Memphis Tennessee. Je ne pouvais pas en croire mes yeux alors que nous approchions de la ville. Je n'avais jamais vu de rues pavées et de lampadaires auparavant. C'était comme un monde différent. Inspiré par la scène musicale de Memphis, il ne m'a pas fallu longtemps avant que je commence à chanter avec mon premier groupe de gospel "The Marvelous Five".

Puis, en décembre 1989, il part en Californie pour vivre avec son oncle, le grand, le superbe John Lee Hooker qui le considère comme son héritier spirituel. C'est avec lui qu'il apprend le blues, le tempo et cette façon inimitable de chanter. Archie vole de ses propres ailes et effectue une première tournée en Europe avec Carl Wyatt et les Rhythm Kings. Carl, l’homme de la lande irlandaise et Archie, le gars des champs de coton, devienNent amis, et Archie, qui a épousé une Française, vient habiter dans l'est de notre beau pays.

Pendant l'hiver 2011, Archie Lee décide de former un nouveau groupe avec Fred Barreto (Brésil) à la guitare, Nicolas Fageot (France) à la basse, Yves Ditsch (Luxembourg) à la batterie complété en 2016 par l'arrivée de Matt Santos à l’orgue et à l’harmonica. Cette formation qui prend le nom d’Archie Lee HOOKER et le Coast to Coast Blues Band a enregistré en août 2016 l’album à Waimes en Belgique. L’album parle de tout cela et plus encore, « 90 Days » et « I’ve Got Reasons » évoquent les temps difficiles et le départ pour l’Europe afin de rejoindre Carl Wyatt et de continuer sa carrière. Ici, Archie a trouvé comme il le dit dans « Blues Shoes » son équilibre tant musical qu’affectif et il rend hommage à son oncle avec trois chansons : « Bright Lights Big City », « Chilling » ainsi que « Thank You John » qui termine l’album.

Le centenaire du Boogie Man a été superbement fêté en 2017 avec un superbe concert à Romorantin le 28 octobre où Archie entouré de nombreux invités a rendu un bel hommage à son oncle en perpétuant la tradition. Cet album entre hommage au grand John Lee et parcours personnel de son neveu est la tranche de vie d'un homme né dans le cœur du Delta, imprégné de la musique de sa terre natale et qui, après des aventures, a choisi d'exercer son art et de vivre sa vie ailleurs. Quand on écoute "Tennessee Blues", on entend les sentiments contradictoires que portent les choix d'Archie.

A lire aussi en BLUES par BAYOU :


HOT TUNA
:live At Sweetwater 2 (1993)
Du grand blues acoustique




Sonny LANDRETH
Elemental Journey (2012)
Un grand guitariste à découvrir d'urgence


Marquez et partagez





 
   BAYOU

 
  N/A



- Archie Lee Hooker (chant, guitare)
- Fred Barreto (guitare)
- Nicolas Fageot (basse)
- Yves Ditsch (batterie)
- Matt Santos (orgue, harmonica)


1. 90 Days
2. Love Ain't No Play Thing
3. Moaning The Blues
4. Don't Tell Mama
5. Big Ass Fun
6. Found A Good One
7. Tennessee Blues
8. The Roots Of Our Family
9. Chilling
10. You Don't Love Me No More
11. Blues Shoes
12. I've Got Reasons
13. Don't Forget Where You Came From
14. Your Eyes
15. Bright Lights Big City
16. Jockey Blues
17. Thank You John



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod