Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ELECTRO-FOLK  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 



ILéA - Ainsi Va Le Monde (2018)
Par MARCO STIVELL le 11 Juillet 2018          Consultée 318 fois

Ainsi Va le Monde confirme l'orientation prise par la chanteuse ILÉA depuis quelques années, un son moderne et très électronique, en opposition avec l'atmosphère bucolique et folk de son premier album Ici et Là en 2010.

Les six morceaux proposés reprennent certains des singles publiés sur YouTube comme "People" et "Woman Nature", puisque désormais l'anglais a pris le pas sur le français. Et quand on connaît la voix de la chanteuse, le sentiment de nostalgie n'en est que plus fort en pensant à une certaine "frontwoman" d'un groupe irlandais à renommée internationale, disparue prématurément.

Le titre "Ma Vie", en particulier, nous permet d'apprécier mieux que les autres les intonations O'Riordaniennes d'ILÉA ; c'est le titre le plus proche de l'esprit du premier album, malgré un gros changement musical et qui, heureusement, ne sied pas moins à l'artiste. Les paroles sont à peine perceptibles, s'enfuyant à merveille dans des arrangements trip-hop de toute beauté. Il y a même un côté berceuse, et la chaleur du son nous emporte.

Son "fait maison", bien entendu. Sur "Ainsi Va le Monde" et "Maman Dit", on le sent à travers des ensembles plus légers, des refrains incantatoires où la voix ressort à travers une réalisation qui évoque l'état de maquette. Les synthés de "Maman Dit" nous surprennent par leur caractère boîte de nuit, mais le tour de force d'ILÉA est d'arriver à en faire quelque chose de bien, et une fois qu'on y prête bien attention, on se rend compte que cet univers lui correspond amplement, car elle essaie juste de transposer son univers à quelque chose de plus moderne.

La voix, par ses enchantements, est révélatrice à elle seule d'un changement pas si important au final. Dès le début de "Woman Nature", elle est là, planante ou en vocalises mais jamais dénaturée par le son funk-électro. La mélodie a même un esprit très folk celtique, tout comme le rythme jig de l'instrumental enlevé "Come, Sing Songs (C'est la Vie)", pour le moins intéressant en dépit de sa courte durée. Derrière un emballage qui peut sembler froid et risque d'être mal compris, l'artiste propose des chansons simplement belles et chaleureuses, une déclaration d'amour à la Nature qui ressort dans chaque parole, notamment la première et l'éponyme.

Petit coup de coeur pour "People", qui est pourtant la chanson la plus "branchée" de l'ensemble, avec des paroles sérieuses et qui pourrait néanmoins faire un bon tube à la sauce funk relevée par un banjo oriental et une guitare électrique ronflante. Bravo à Pam pour ces arrangements osés. Et à la maîtresse de forêt, bien sûr ! Si on l'avait appréciée pour une partie de sa personnalité musicale qui semblait évidente et bien accordée à son chant, elle nous en offre une deuxième sur un plateau d'argent, et on ne peut que s'en délecter. Au moins, pour une moitié des morceaux, car deux ou trois d'entre eux semblent moins aboutis, ou font légèrement défaut dans leur progression.

http://ileamusic.com/

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Elton JOHN
Breaking Hearts (1984)
Dans la bonne continuité de 2v40




FLEETWOOD MAC
Tusk (1979)
Double album à trois visages.


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Iléa (paroles, musique, chant, arrangements)
- Pam (son, arrangements)


1. Woman Nature
2. Maman Dit
3. Ma Vie
4. Ainsi Va Le Monde
5. People
6. Come, Sing Songs (c'est La Vie)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod